Actualités :: Chambre de commerce du Burkina : 60 jeunes maçons formés en technico-commerciaux

La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) a œuvré pour la formation professionnelle de 60 maçons technico-commerciaux de bio-digesteurs issus des 13 régions du Burkina. La formation a été conjointement réalisée par le Programme national de bio-digesteur au Burkina Faso et l’Etablissement Gabriel Taborin (EGT). La cérémonie de clôture s’est tenue ce mardi 30 août 2022 et les participants ont chacun reçu une attestation, preuve qu’ils ont les aptitudes nécessaires pour embrasser ce métier.

« Nous sommes prêts à relever les défis qui nous attendent, car nous ne doutons pas de nos capacités au regard de ce que nous avons reçu comme formation. L’heure a sonné pour nous de retrousser les manches et passer à l’attaque, en nous servant de ces nouvelles compétences acquises. Nous sommes prêts à servir la société. » Ces mots de Hema Soré, délégué général des apprenants, sont l’expression de la profonde conviction que la formation dont ils viennent de bénéficier leur est bénéfique à plus d’un titre. En effet, cette formation qui a allié théorie et pratique, s’est close par un stage, histoire de réajuster les lacunes des apprenants et polir leur savoir-faire. Le tout s’est tenu en trois mois.

Un jeune maçon recevant son attestation des mains de Pierre Ouattara, directeur du FAFPA

Désormais, ces jeunes ont les capacités nécessaires pour « identifier les caractéristiques du montage et de pilotage de projets de bio-digesteur, appliquer les critères technico-économiques d’une installation de bio-digesteur, développer et dimensionner la solution de valorisation de l’énergie produite par le système de bio-digesteur » a indiqué Emmanuel Yoda, directeur général adjoint de la CCI-BF.

Pour Pierre Ouattara, directeur du Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (FAFPA), la vision de cet accompagnement est d’empêcher cette jeunesse à céder aux discours trop flatteurs des terroristes qui, visiblement, ont pour cibles favorites, les jeunes désœuvrés. « Actuellement, on sait que ce sont les jeunes qui sont enrôlés par les terroristes. Former ces jeunes est notre contribution à éviter leur enrôlement dans les groupes terroristes. » a-t-il laissé entendre.

vue des jeunes maçons

Mayorohai Sirima a participé à la formation de ces 60 nouveaux maçons. Pour lui, l’initiative arrive à point nommé car il s’agit d’un nouveau corps de métier. Le professionnaliser dès le départ est important pour lui donner une bonne base et assurer non seulement sa crédibilité mais aussi son efficacité.

Tout en les félicitant pour leur engagement, Pascal Ragnessé, directeur général de l’EGT, invitera les nouveaux participants à s’armer de courage pour aller à la quête de l’emploi afin de s’auto-suffire.

Emmanuel Yoda a invité les jeunes maçons à faire preuve de rigueur, de sérieux et d’efficacité dans leurs lieux de travail

En rappel, l’initiative de cette formation de la CCI-BF a été financée par le Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (FAFPA). Cette action est le fruit de l’opérationnalisation d’un partenariat qui les lie. Par ailleurs, elle entre dans le cadre de la mise en œuvre de l’Appui à la politique sectorielle de l’enseignement et de la formation technique et professionnelle (APOSE-EFTP). Depuis 2021, 1468 jeunes ont pu bénéficier des grâces de ce partenariat, réalisé grâce à un budget de 273 144 000 fcfa.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Campagne de vaccination contre la poliomyélite : La (...)
Vente de dolo : Un commerce qui nourrit son homme, (...)
Burkina/Arbinda : Des populations vident des vivres (...)
Burkina : Le gouverneur du Sahel ordonne l’arrêt de (...)
Communication non-violente : 20 jeunes de l’arrondissement 8
24e anniversaire du décès de Norbert Zongo : Le collectif (...)
Projet de renforcement des capacités des agences de (...)
Entrepreneuriat au Burkina : 48 heures pour la (...)
Burkina : Le délai de 30 novembre pour la publication de (...)
Centre-est du Burkina : Un réseau d’experts d’accompagnement
1ère édition du Forum économique et agricole du Faso : (...)
Projet d’aide d’urgence aux déplacés internes et aux (...)
Région du Sahel : L’interculturalité des communautés (...)
Dédougou : 153 jeunes formés reçoivent leurs attestations (...)
Région du Centre : La femme rurale célébrée pour sa (...)
Burkina Faso : Le gouvernement suspend jusqu’à nouvel (...)
Sud-ouest du Burkina : La société d’exploration Centamin (...)
Énergie au Burkina : Le projet ECED-Mouhoum pour (...)
Phénomène de migration : Un « visage de plus en plus (...)
Caisse nationale de sécurité sociale : Les cadres (...)
Pouponnière Den-Kanu de Bobo-Dioulasso : Un centre de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31878



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés