Actualités :: Promotion de l’emploi des jeunes au Burkina : Le plan stratégique de (...)

La réforme de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) entreprise par le gouvernement depuis 2019, a pour but de positionner la structure comme un service public d’emploi, au cœur de la stratégie de promotion de l’emploi. C’est ainsi que depuis fin 2021, le processus d’élaboration du plan stratégique de développement de l’ANPE couvrant la période 2023-2027 a été enclenché, avec l’appui technique de SOCIEUX+, qui est une expertise de l’Union européenne pour le travail, la protection sociale et l’emploi. Ce 10 août 2022, un atelier est organisé avec l’ensemble des acteurs de l’écosystème de l’emploi, afin de partager le contenu de ce plan stratégique de développement (PSD) en vue de sa validation.

C’est à travers un décret pris en 2019, que le gouvernement a consacré la réforme de l’ANPE et permis de recentrer ses interventions sur les missions essentielles d’un service public d’emploi, comme le dispose la convention 088 de l’organisation internationale du travail. " Il faut dire que le recentrage des missions de l’ANPE, a du même coup imposé un certain nombre de défis à relever par l’agence en termes de diversification, de modernisation et d’amélioration de la qualité des services qu’elle offre. Et ceci, pour donner une dimension hautement stratégique à l’ANPE par rapport au marché du travail. Voilà pourquoi depuis fin 2021, il y a eu un processus d’élaboration d’un plan stratégique de développement de l’ANPE pour qu’elle puisse prendre en charge ses nouvelles missions définies par le gouvernement", explique le directeur général de l’ANPE Frédéric Kabore.

Frédéric Kaboré, directeur général de l’ANPE

L’ANPE entend être à l’horizon 2027, à la fois un service public, un opérateur et un partenaire de référence pour la promotion de l’emploi. Le PSD sur lequel elle entend s’appuyer pour y parvenir s’articule autour de six axes que sont le renforcement de l’intermédiation sur le marché du travail et de la promotion de l’emploi, la diversification et la modernisation des services offerts aux demandeurs d’emplois et aux porteurs de projets, le développement des partenariats. Les trois autres axes portent sur le renforcement des moyens financiers, humains et de la communication de l’ANPE. Un plan d’actions comportant vingt-cinq actions et devant opérationnaliser le PSD, est également en cours d’élaboration. Les bénéficiaires de la mise en œuvre du PSD sont les jeunes et les femmes en quête d’emploi ainsi que les porteurs de projets, sans oublier les entreprises qui verront leurs processus de recrutements facilités.

Sassi Sihem, représentante de la délégation de l’Union européenne

Le présent atelier va permettre aux participants d’apporter leurs différents amendements, en vue de la finalisation et de la validation du PSD. "Je fonde l’espoir que le projet de plan stratégique de développement permettra d’améliorer et de renforcer davantage les interventions de l’ANPE et partant d’impulser la dynamique de création d’emplois décents", a laissé entendre le secrétaire général du ministère des Sports, de la jeunesse et de l’emploi, Soumaila Bitibalé.

Une vue des participants

Sassi Sihem, représentante de la délégation de l’Union européenne, qui a apporté son accompagnement dans l’élaboration du PSD, dit espérer que ce plan soit quelque chose d’utile qui sera implémenté de manière opérationnelle au profit de plusieurs jeunes.

En rappel, l’ANPE a été créée en 2004 en remplacement de l’office national de la promotion de l’emploi, avec pour mission de contribuer à la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière d’emploi.

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

Projet PAV-EDUC : La phase pilote lancée à Ouahigouya
Santé : Des étudiants s’interrogent sur l’autonomisation (...)
Région du Sahel : La population de Dori s’arme contre la (...)
Lutte contre les violences faites aux femmes et aux (...)
Burkina/santé : Plus de quatre millions d’enfants seront (...)
Incident à Boulsa ayant entrainé la mort d’un citoyen : (...)
Burkina/Agriculture : Vers la validation de l’étude de (...)
Energies renouvelables : Le régulateur burkinabè présente (...)
« Larmes des armes » : Une création de Casting Sud pour (...)
Institut supérieur d’études de protection civile : 21 (...)
Dédougou : L’association Salaki forme une centaine de (...)
Burkina/Ouagadougou : Le miel et ses produits dérivés à (...)
Burkina Faso : Le top de départ de la campagne agricole (...)
Lutte contre l’insécurité en milieu urbain : Un réseau de (...)
Digitalisation du cadastre au Burkina : Une alternative (...)
Projet souveraineté alimentaire et leadership des femmes (...)
Burkina Faso : La mare aux crocodiles sacrés attend (...)
Corruption au Burkina : Vers l’adoption de valeurs pour (...)
Lancement de la 5e édition du Burkin daaga : « Personne (...)
Santé reproductive : Les personnes handicapées des (...)
Burkina/santé : Les PTF prennent connaissance du gap en (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31857



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés