Actualités :: Burkina Faso : Une association dédiée à la promotion de la cohésion sociale (...)

Conscient des enjeux liés à l’effritement du tissu social, à la préservation de la paix, un groupe composé d’opérateurs économiques, de commerçants, de fonctionnaires et des acteurs de la société civile ont mis en place une association dénommée « Association destin en main (ADM) ». Ceci en vue de mener des actions en faveur de la cohésion sociale et du développement durable du Burkina Faso. Ces activités ont été officiellement lancées dans la soirée de ce lundi 1er août 2022. La cérémonie a été suivie de l’installation du président de ladite association, El Hadj Amadou Baba Dayo, et des membres du bureau exécutif fort de onze membres.

« Qui veut aller loin, ménage sa monture », dit-on. Cet adage populaire, l’Association destin en main (ADM) se l’est approprié le lundi 1er août 2022 à travers l’installation des membres de son bureau exécutif. Par cet acte, l’ADM officiellement créée en juillet 2022 marque son entrée dans la sphère des associations à but non lucratif soucieuses de la paix au Burkina.

Les participants.

Constitué de onze membres, le bureau est placé sous la coordination de El Hadj Amadou Baba Dayo. Il sera appuyé dans sa tâche par Odile Gouba/Kouraogo. L’acte officiel d’installation a été matérialisé par la prise du drapeau national et celui de l’association. Devant un parterre de membres, de sympathisants, et d’invités, l’équipe du bureau national avec à sa tête El Hadj Dayo a pris l’engagement de représenter l’ADM dans tous les actes de la vie civile et à l’égard de Dieu, de respecter les instances de l’association et de contrôler ses diverses activités.

Le coordonnateur de l’association a pris des engagements forts devant les invités

Cette cérémonie d’installation marque aussi le lancement des activités de cette association à but non lucratif et qui se dit apolitique. Consciente que la restauration de la paix et le dialogue entre les communautés affectées par la crise des forces du mal passent tout d’abord par la communication et le dialogue, l’ADM entend mettre un accent particulier sur la cohésion sociale. Ainsi, dans sa politique de sensibilisation, elle prévoit une vaste campagne de communication pour mieux se faire connaître ; diffuser quotidiennement des messages de sensibilisation dans la presse ; organiser des débats sur la cohésion sociale et une caravane de sensibilisation dans les régions du pays.

Une vue des participants

Le message clé qui sera véhiculé lors de ces activités, c’est la construction de la paix par des actes empreints de solidarité et de tolérance. Toute chose qui favorise le renforcement de la cohésion entre les différentes communautés. L’ADM entend également inviter les populations à soutenir les autorités du pays pour une sortie rapide de la crise sécuritaire qui secoue le Burkina Faso depuis 2016. Pour rappel, faut-il le souligner, ladite association a son siège à Ouagadougou et compte installer dans les jours à venir des bureaux régionaux dans les 13 régions du pays afin de se rapprocher au mieux de l’ensemble de la population burkinabè.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net


Membres du bureau national

1- Coordinateur : El Hadj Amadou Baba Dayo
2- Coordinatrice adjointe : Odile Gouba/Kouraogo
3- Secrétaire général : Séni Compaoré
4- Trésorier : Albert Guissou
5- Trésorier adjoint : Abdoul Karim Dayo
6- Chargé des relations extérieures, de la diaspora et des partenariats : Souleymane Guira
7- Responsable à la mobilisation et à l’organisation : Abdoulaye Yoada
8- Responsable à la mobilisation et à l’organisation adjoint : Moussa Traoré
9- Responsable à la formation et à la communication : Oumarou Ouédraogo
10- Responsable des relations avec les communautés : Issa Compaoré
11- Responsable à la sensibilisation et aux plaidoyers : Issiaka Ouattara.

Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la (...)
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « (...)
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments (...)
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas (...)
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de (...)
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des (...)
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina (...)
Journée mondiale de l’enseignant : 270 récipiendaires (...)
Maouloud 2022 au Burkina Faso : La journée du lundi 10 (...)
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous (...)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des (...)
Burkina Faso/Région de l’Est : Une dizaine de terroristes (...)
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève (...)
TGI Ouaga II : Un commissaire de police reconnu (...)
Burkina/Insécurité :« Si la CEDEAO veut vraiment nous (...)
Suspension des activités des OSC : Un communiqué apporte (...)
Burkina : « Que chacun se rappelle que sa vie sur terre (...)
Campagne de rentrée scolaire : Plus de 56 000 kits (...)
Burkina/Ouagadougou : Les manifestants se moralisent (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31458



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés