Actualités :: Burkina/Santé : Le dialogue entre le ministère de la Santé et les partenaires (...)

Le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Robert Kargougou, a tenu un point de presse à Ouagadougou, ce mardi 19 juillet 2022. Il a livré les résultats sur le dialogue social au niveau des départements de la santé et des ressources animales.

Suite à l’avènement du gouvernement de transition en janvier 2014, il a été entamé avec les partenaires sociaux, plusieurs rencontres afin de parvenir à un compromis quant à l’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleurs. Ces concertations ont permis d’obtenir des résultats positifs permettant à chacune des parties d’y trouver son compte.

Au titre des acquis engrangés, l’on dénombre « l’ouverture prochaine des examens professionnels au profit des attachés de santé, des infirmiers diplômés d’Etat, des sages-femmes d’Etat, des conseillers d’élevage et de la santé animale ». Selon les explications du ministre de la santé, les concours qui devraient se tenir en 2021 n’ont pu être organisés et pour ce faire, les travailleurs qui seront admis aux concours cités ci-dessus seront reclassés en catégorie A.

Aussi, il a été prévu « le rétablissement des décorations retirées pour fait de grève aux travailleurs en 2019 ainsi que la restitution des sommes retenues aux travailleurs pour fait de grève en 2019 ». Pour ce qui est du dernier point, le ministre de la fonction publique, Bassolma Bazié, a tenu à préciser que ces suspensions de salaire étaient inexpliquées car les textes prévoient qu’en cas de grève, c’est le 30e indivisible du salaire qui doit être retenu. « Cette suspension était injustifiée, il était donc de notre devoir de rétablir ces travailleurs dans leurs droits, pour réparer le tort social qui leur a été fait », a commenté M. Bazié.

Pour ce qui est des travailleurs exerçant dans les zones à forts défis sécuritaires dont les salaires avaient été suspendus pour abandon de poste, il sera procédé à un remboursement et les précomptes exercés sur leur rémunération seront arrêtés.

Une autre des décisions prises de concert avec les partenaires sociaux concerne aussi « l’apurement du passif des primes de motivation au niveau du Centre national de transfusion sanguine ».

Tout en saluant les efforts consentis par les travailleurs qui, sans relâche, œuvrent souvent dans des conditions peu enviables pour le rayonnement du pays, le gouvernement, par la voix du ministre de la santé et de l’hygiène publique, s’engage à maintenir le dialogue avec les partenaires sociaux pour que des décisions consensuelles puissent être trouvées pour l’amélioration des conditions de vie et de travail.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Burkina : « Que chacun se rappelle que sa vie sur terre (...)
Burkina/Ouagadougou : Les manifestants se moralisent (...)
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous (...)
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève (...)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des (...)
Autorité pour le développement intégré des Etats du (...)
Burkina : Manifestations hostiles à la France et à la (...)
Burkina/Justice : Ollo Mathias Kambou condamné à six (...)
Education au Burkina : Une rentrée scolaire 2022-2023 (...)
Burkina Faso : La vie reprend son cours après le coup (...)
Pazani : L’association Neer-Boada lance un SOS pour la (...)
Burkina/Situation nationale : « La suspension de la (...)
Burkina/Situation nationale : Les huit conseils du (...)
Dona Ramde : Le métier de traducteur interprète
Situation au Burkina Faso : Des leaders de Bobo-Dioulasso
Infrastructures du Coronathon : La cellule de gestion (...)
Journée internationale des personnes âgées : Des vivres et (...)
Burkina Faso : Le dispositif sécuritaire renforcé au (...)
Coup d’Etat du 30 septembre : « Nous attendons des (...)
Boucle du Mouhoun : Le fleuve Mouhoun sort de son lit (...)
Formation en coiffure de mariée : Séduction coiffure et (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31437



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés