Actualités :: Journée de solidarité 2022 : Des producteurs du Ganzourgou offrent 2,6 tonnes (...)

L’Association Beoog-Neere du Ganzourgou (ABNG) a organisé une cérémonie de remise de vivres aux personnes vulnérables, ce mercredi 29 juin 2022 à Zorgho, à l’occasion de la journée de la solidarité.

Chaque 29 juin, l’Association Beoog-Neere du Ganzourgou (ABNG) commémore la journée de la solidarité. Pour cette année 2022, elle a organisé une cérémonie de remise de vivres aux personnes vulnérables.

En effet, il s’agit, pour cette 5e édition, des producteurs de la province du Ganzourgou qui ont tenu à partager 2,6 tonnes de vivres avec les personnes vulnérables dont la moitié est constituée des Personnes déplacées internes (PDI).
Promotrice d’un restaurant à Pama, dans le Kompienga (région de l’Est), Edwige Kaboré a fui l’insécurité pour se retrouver à Zorgho, dans la région du Plateau central. Contente d’être sélectionnée parmi les bénéficiaires, elle a traduit sa gratitude aux donateurs.

Edwige Kaboré, bénéficiaire, se dit très touchée par ce geste.

Selon le président de l’ABNG, Ambroise Ouédraogo, ce sont 43 bénéficiaires qui vont recevoir ce don. Il s’agit de 52 personnes vulnérables et de la direction provinciale de l’enseignement parce que les enseignants ont des champs écoles qui leur permettent de produire au bénéficie des enfants.

« C’est une action de solidarité et de don de soi »

En ce qui concerne les critères de sélection des personnes vulnérables, Ambroise Ouédraogo a laissé entendre que son association collabore avec la direction provinciale de l’Action sociale qui fait le constat sur le terrain. « Nous couvrons toutes les provinces. Le Ganzourgou a huit communes et nous travaillons dans les huit communes », a-t-il précisé.

Le président de l’ABNG, Ambroise Ouédraogo, se réjouit de la concrétisation de cette action qui va soulager les bénéficiaires.

Le haut-commissaire de la province du Ganzourgou, Ambroise Ouédraogo, a salué à sa juste valeur cette action qui, selon lui, va soulager ces personnes vulnérables. « C’est une action de solidarité et de don de soi. (…) A ce jour, on a à peu près 9 000 PDI que la province de Ganzourgou accueille. Donc une telle journée de solidarité contribue, un tant soit peu, à résoudre les difficultés », a-t-il laissé entendre.
Cette activité de l’Association Beoog-Neere du Ganzourgou intervient dans le cadre du Projet de renforcement de la résilience des populations du Ganzourgou à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.

Une photo de groupe de la remise symbolique des vivres entre les donateurs et les bénéficiaires.

SOLIDAR Suisse, partenaire financier de l’association, s’est fait représenter à cette cérémonie de remise de vivres. Selon Apollinaire Nana, le chef de projet sécuritaire alimentaire et entrepreneuriat agricole à SOLIDAR Suisse, c’est un mécanisme local de solidarité qui ne nécessite pas de financement externe. « Ensemble, nous avons imaginé un mécanisme pour permettre aux producteurs de venir en aide aux personnes de leurs localités qui n’ont pas suffisamment les moyens. Nous nous réjouissons que cinq ans plus tard, les gens puissent adopter cette démarche », a-t-il indiqué.

Pour cette 5e édition de la journée de la solidarité, ce sont six villages des huit communes de la province du Ganzourgou qui ont bénéficié de ce don.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Gestion des risques sociaux : 48h de dialogue entre les (...)
Lutte contre la cécité au Burkina : Du matériel roulant et (...)
Société burkinabè des fibres textiles : Fidèle Ilboudo (...)
Caisse nationale de sécurité sociale : Le directeur (...)
Dédougou : Des personnes déplacées internes crient (...)
Promotion de l’emploi des jeunes au Burkina : Le plan (...)
Syndicats : L’Unité d’action syndicale dénonce les (...)
Bobo-Dioulasso : Le projet Archipelago forme 105 (...)
Burkina/Don de sang dans la région du Centre-est : Une (...)
Identification unique de base au Burkina : Vers (...)
Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du (...)
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à (...)
Entrepreneuriat au Burkina : 60 jeunes formés par la (...)
Sécurité routière au Burkina : Les autorités sensibilisent (...)
Commune de Ouagadougou : Le Mogho Naaba Baongo invite (...)
Entrepreneuriat agricole à Gaoua : L’étudiant Adama Palé (...)
Don de sang au Burkina : « Le sang est gratuit pour (...)
Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de (...)
Banditisme en milieu urbain : Trois malfrats dans les (...)
Promotion sportive et éducative au Burkina : Des (...)
Enfance en difficultés : Hugues Fabrice Zango fait (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31038

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés