Actualités :: Sud-Ouest : Un centre de santé pour les habitants de Wahablé

Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Dr Seglaro Abel Somé, et celui de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Robert Kargougou, ont procédé à l’inauguration du Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) du village de Wahablé, commune de Oronkua, province du Ioba, région du Sud-Ouest, le samedi 11 juin 2022. La cérémonie a connu la présence des filles et fils du village qui sont sortis massivement pour être témoins de l’événement.

Construit et entièrement équipé par le budget de l’État à travers le Programme de réalisation des investissements socio-économiques (PRISE) à hauteur de 223 millions de F CFA, le CSPS de Wahablé est composé d’un dispensaire, d’une maternité, de logements, d’un dépôt pharmaceutique et de panneaux solaires pour l’éclairage.

Ce centre de santé, qui a été construit suite à un besoin exprimé par les ressortissants de la localité, vient porter à cinq le nombre de CSPS dans la commune d’Oronkua.

Les populations, par la voix de Hubert Somé, ont exprimé leur joie d’avoir ce nouveau CSPS

Selon le ministre de la Santé, Dr Robert Kargougou, ce nouveau centre de santé permet de réduire à 4,7 kilomètres, le rayon moyen d’action théorique, c’est-à-dire la distance à parcourir par les populations pour atteindre un centre de santé. Ce qui est en deçà de la norme nationale qui est de 5 kilomètres. C’est pourquoi, il a tenu à exprimer sa gratitude au ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective, qui a permis la construction de ce centre de santé qui servira à près de 5 000 personnes. Il a exhorté les populations à en prendre soin et exprimé son soutien aux agents de santé qui ne ménagent aucun effort pour le bien-être des populations.

Le CSPS construit et équipé a coûté 223 millions de F CFA au budget de l’État

Les bénéficiaires, représentés par Hubert Somé, le responsable de l’association des ressortissants du village de Wahablé, qui a fait la demande du CSPS, a lui aussi remercié les deux ministres pour avoir conjugué leurs efforts pour offrir ce joyau à leur village. « On ne s’attendait pas à ces infrastructures ; cela dépasse nos attentes. Nous débordons de joie aujourd’hui et nous traduisons nos remerciements au ministère de l’Economie et au ministère de la Santé pour avoir conjugué leurs efforts pour que notre village ait cette infrastructure », a-t-il déclaré.

Les officiels visitant le CSPS

Le ministre de l’Economie, Dr Seglaro Abel Somé, a, lui, souligné que « l’existence de ce CSPS va contribuer à renforcer la santé des populations, le capital humain et finalement le développement national ».

« La santé est aussi une priorité pour la Transition »

Dr Seglaro Abel Somé a indiqué que malgré le contexte sécuritaire qui exige que de grandes ressources soient accordées au secteur de la défense, la santé demeure tout de même une priorité pour la Transition. « La santé constitue un des piliers de l’accroissement du capital humain, que le gouvernement de transition entend promouvoir en dépit du contexte sécuritaire qui conduit à la redéfinition des priorités en termes d’allocations budgétaires sectorielles. Les efforts budgétaires dans le secteur de la santé sont consentis et le seront davantage les années à venir, dans le but d’améliorer l’accessibilité des populations burkinabè aux soins et aux services de santé de qualité », a-t-il laissé entendre.

Photo de famille

A ce jour, le Programme de réalisation des investissements socio-économiques (PRISE) a permis de construire 75 complexes scolaires, 44 CSPS, 200 forages, six bâtiments administratifs et 53 ouvrages de franchissement.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Affaire Thomas Sankara : « Ce sont les gens que nous (...)
Santé publique : Le Burkina se dote des plans d’urgence (...)
Burkina/humanitaire : Titao, il faut parer au plus (...)
Cosmétique au Burkina : « Ajaderm skincare by nature », (...)
Action humanitaire : 3TV et Wat FM lancent l’opération « (...)
Journée internationale de la femme africaine : Des (...)
Saison pluvieuse : Quelques consignes à observer pour (...)
Traite d’êtres humains au Burkina : Plus d’un millier de (...)
Boucle du Mouhoun : La nouvelle secrétaire générale de la (...)
Fada N’Gourma : Un homme et son fils meurent par (...)
Cadre sectoriel de dialogue santé : Des acquis (...)
Registre social unique du Burkina Faso : Le comité (...)
Emploi des jeunes en Afrique francophone : Une (...)
Cérémonie officielle de réception provisoire des bas-fonds (...)
Burkina : Plan international Burkina prépare les projets (...)
Promotion de la PCIAS dans les formations sanitaires : (...)
Allaitement au Burkina : « La pratique exclusive de cet (...)
Rentrée académique 2022-2023 : Inscrivez-vous à (...)
Droits des femmes au Burkina : « Thomas Sankara, à (...)
Burkina /ONEA : « Les perturbations de la desserte en (...)
Poste Burkina Faso : « J’exhorte chacun à l’efficience », (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31017

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés