Actualités :: Centre de formation en transport routier et activités auxiliaires : 260 (...)

Le Centre de formation en transport routier et activités auxiliaires (CFTRA) a procédé à la remise d’attestations à ses impétrants formés durant l’année 2021. C’était au cours d’une cérémonie qui a eu lieu ce mercredi 19 janvier 2022 au sein de la Chambre de commerce et d’industrie à Ouagadougou.

Ce sont 260 chauffeurs venant de plusieurs sociétés publiques et privées qui ont bénéficié en 2021 des formations du Centre de formation en transport routier et activités auxiliaires (CFTRA). Il s’agissait de renforcer les capacités de ces chauffeurs. Les formations, qui durent de trois jours à une semaine, ont été assurées grâce aux simulateurs de conduite poids légers et poids lourds et ont porté sur des thèmes variés. Il s’agit notamment des techniques de prise en main d’un véhicule automobile, la conduite défensive, les nouvelles exigences de la conduite automobile, la conduite écologique et la gestion des situations d’urgence ou à risques, la conduite des camions citernes de marque MAN, la conduite des semi-remorques et la conduite de véhicule en situation d’insécurité ou de conflit.

Une vue des participants à la cérémonie

Ce 19 janvier 2022, ces chauffeurs désormais aguerris ont reçu leurs attestations de fin de formation lors d’une cérémonie au cours de laquelle le deuxième vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie, Mamady Sanoh, a prodigué des conseils aux impétrants. Il les a exhortés à mettre à profit les compétences nouvellement acquises pour renforcer les capacités opérationnelles de leurs entreprises d’accueil. « Faites-en sorte de constituer des modèles de rigueur, de sérieux et d’efficacité dans vos lieux de travail », leur a-t-il conseillé.

Le directeur général des transports terrestres et maritimes remet une attestation à un chauffeur

Les impétrants, par la voix de leur représentant Aristide Firmin Ouédraogo, ont remercié le CFTRA pour la formation reçue et ont assuré que les connaissances et les techniques acquises leur permettront d’améliorer leur façon de travailler.
A l’occasion de cette remise d’attestations, la Chambre de commerce et d’industrie a aussi remis des trophées à ses partenaires dont la Direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM), mais aussi à des entreprises privées et publiques qui font former leurs chauffeurs au CFTRA.

Mamady Sanoh, 2e vice-président de la CCI-BF

En rappel, le Centre de formation en transport routier et activités auxiliaires est un centre de formation professionnelle de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF). Il est spécialisé dans la formation avant l’emploi et après emploi des personnels des secteurs parapublics et privés dans les activités de transport routier et les branches auxiliaires.

Photo de famille

Au cours des cinq dernières années, qui correspondent à la dernière mandature de la CCI-BF, le CFTRA a pu former grâce à son partenariat avec la DGTTM, 226 moniteurs d’auto-écoles, 239 mécaniciens, 4 500 conducteurs pour le permis E et 600 agents reçus en stage de perfectionnement. Tout ceci avec un taux de réussite estimé à 95%, a indiqué Denis Bambio, chef de service des Ecoles du tertiaire de la CCI-BF.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Drame de Perkoa : Le gouvernement suit de près la (...)
Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée (...)
Mineurs coincés à Perkoa : La section Sanguié du MBDHP (...)
Prévision saisonnière 2022 : Les pluies seront abondantes (...)
Lutte contre les maladies tropicales négligées au Burkina (...)
Publicité des produits de la pharmacopée traditionnelle (...)
Journée internationale des musées : "Le pouvoir des (...)
Vie chère à Ouahigouya : Consommateurs et commerçants (...)
Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel/Burkina (...)
Dépolitisation et renforcement de la méritocratie au sein (...)
Journée internationale du vivre-ensemble en paix : « Il (...)
Le Droit et le métier de Juriste avec Aurelie (...)
Commémoration de la journée de l’infirmière : Le conseil (...)
Avis de recherche : Sidibé Ramata, porté disparu depuis (...)
Éducation au Burkina : Les acteurs à l’école de la (...)
Bam : Bassinko en partage solidaire des personnes (...)
Droits humains et droit international humanitaire au (...)
Auto-emploi au Burkina : Les étudiants de l’université de (...)
Lutte contre la drogue au Burkina : L’association LYDIE (...)
Super Léo : La nouvelle farine infantile fortifiée en (...)
Banditisme : Cinq présumés délinquants mis hors d’état de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30303



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés