Actualités :: Burkina/Religion : « La mosquée est un lieu de formation et d’éducation », (...)

Les habitants de Kassri, dans la province du Sanmatenga, région du Centre-nord, ont effectué, le vendredi, 17 décembre 2021, leur première prière de vendredi dans une nouvelle mosquée. Et c’est le président de la communauté islamique Ahmadiyya, Mahmood Nasir Ahmad, qui a dirigé cette prière inaugurale.

Le village de Kassri, dans la province du Sanmatenga, dispose désormais d’une mosquée. C’est dans une ambiance spirituelle et festive que les populations, sorties nombreuses, ont inauguré leur lieu de prière. C’est le président de la communauté islamique Ahmadiyya, Mahmood Nasir Ahmad, qui a présidé l’évènement.

Dans son homélie de vendredi, il a donné des conseils aux fidèles. Selon lui, chaque création ou invention humaine, a un objectif. Et de la même façon, toutes les créatures divines ont un objectif. A la création, argumente-t-il, Dieu a assigné à chaque créature, son objectif dans ce monde. Et de citer un verset coranique : « Et je n’ai créé les jinns et les hommes que pour m’adorer ». De l’avis du président de la communauté islamique Ahmadiyya, Mahmood Nasir, l’objectif de la création de l’homme sur terre est l’adoration de son créateur qui est Allah.

Pour lui, la mosquée est dans la mesure du possible, le lieu idéal pour le musulman pour offrir les prières. De ce fait, souligne-t-il, une mosquée est toujours une source de bénédictions.

Toutefois, pour que cela soit ainsi, il faut que les habitants de Kassri et environnants viennent y officier leurs prières, de façon régulière. Ce n’est qu’à cette condition qu’une mosquée peut être une source de bénédictions.

Mahmood Nasir Saqib a déploré le fait qu’une idée erronée soit répandue selon laquelle, la fréquentation de la mosquée est réservée aux personnes âgées. Il faut vieillir avant de fréquenter régulièrement la mosquée. Faux, rétorque-t-il. « Plus qu’un lieu de prières, la mosquée est un lieu d’éducation et de formation. Et pour cela, les enfants et les jeunes doivent fréquenter la mosquée afin de bénéficier de l’éducation et la formation », convainc-t-il.

D’ailleurs, soutient le président national de la communauté islamique Ahmadiyya, la période propice pour l’enseignement, l’éducation et la formation, c’est bien l’enfance et la jeunesse. C’était la pratique du Prophète de l’islam qui venait à la mosquée avec ses neveux Assane et Ousseni. Il ne faut pas, invite-t-il, chasser les enfants des mosquées sous le prétexte qu’ils font du bruit ou qu’ils dérangent. Il faut plutôt développer des cadres d’apprentissage et d’éducation pour eux dans les mosquées.

Ainsi a-t-il supplié les responsables des femmes, des jeunes et personnes âgées, à non seulement fréquenter régulièrement la mosquée, mais à surtout veiller à ce que les enfants et les jeunes participent aux prières à la mosquée.

Aussi, il a invité chacun à faire un effort pour bien apprendre les formules de prières et les « doua » (bénédictions) afin d’offrir les prières quotidiennes de façon convenable.

« C’est une joie et une grâce immenses de bénéficier d’une mosquée », a simplement exprimé le président de communauté islamique Ahmadiyya de Kassri, Ouédraogo Karim, saluant la forte mobilisation des populations et l’importante délégation venue de Ouagadougou pour l’inauguration.

Même joie chez le maire de la commune de Ziga, Boukary Sawadogo, qui ne tarit pas de bénédictions : « qu’Allah fasse que cette mosquée soit une source de bénédictions. Qu’il bénisse le village ! Qu’il amène la paix et la stabilité dans le pays et dans la commune et le village. Que la mosquée soit une source de paix et de concorde pour le village et la commune ».

O.H.L
Lefaso.net

Projet de Gestion des ressources en eau : Les résultats (...)
Journée internationale des veuves : La Fondation (...)
Burkina Faso : Des biens et services soumis à (...)
Burkina : L’opération coup de compassion pour Seytenga (...)
10e anniversaire de l’Ordre des ingénieurs en génie civil (...)
Baccalauréat 2022 au Burkina : Des encadreurs pédagogiques
Santé sexuelle et reproductive des jeunes : L’association (...)
Entrepreneuriat des jeunes : « J’ai toujours été (...)
Bobo-Dioulasso : Plus de 1 600 cartons de poissons (...)
Insécurité au Burkina : Un nouveau braquage sur l’axe (...)
Modernisation de l’état civil au Burkina : 118 000 (...)
Assainissement des structures sanitaires au Burkina : (...)
Promotion de l’agroécologie : Des producteurs modèles de (...)
Education nationale au Burkina : Des progrès enregistrés (...)
Journée des nations-unies pour la fonction publique : Le (...)
Burkina : L’Ordre des ingénieurs en génie civil célèbre (...)
Burkina/ONU-Habitat : Une nouvelle approche pour une (...)
Gestion des ressources en eau au Burkina : Les acteurs (...)
Burkina Faso : L’INSS et l’université d’Uppsala célèbrent (...)
Analyse et validation des scénarios bas carbone de la (...)
Lutte contre le trafic de stupéfiants au Burkina : Une (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30723

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés