Actualités :: Organisation décentralisée du 11 Décembre : Les appréciations des (...)

Le Centre d’Analyse des Politiques Economiques et Sociales (CAPES) en tant que centre de référence en matière d’analyse prospective a livré le vendredi 26 novembre dernier, les résultats d’une étude portant sur l’appréciation de l’impact socioéconomique des investissements du 11 décembre au cours d’un atelier de validation, à la Direction Générale des douanes à Ouagadougou.

L’organisation de la célébration du 11 Décembre de façon tournante a été, selon une étude réalisée par le Centre d’Analyse des Politiques Economiques et Sociales (CAPES), appréciée par plus de 90% de la population comme étant une bonne initiative qu’il faudrait perpétuer afin de donner la chance à toutes les régions du Burkina de se développer. C’est ce qui ressort de cette étude dont les résultats ont été partagés au cours d’un atelier de validation le vendredi 26 novembre à la salle de conférence de la Direction Générale des douanes.

En effet, c’est en 2007 que cette initiative a été prise par le gouvernement d’alors, pour organiser de façon tournante, les festivités du 11 Décembre. Selon le Ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Clément SAWADOGO, le gouvernement en prenant cette décision avait pour ambition « de relever le niveau de développement des villes secondaires en particulier les villes capitales régionales et de donner un coup d’accélérateur à la valorisation des potentialités des différentes régions du pays ». L’objectif étant de lutter contre la pauvreté en désenclavant les différentes villes secondaires à travers la réalisation d’infrastructures routières, sportives, socioéconomiques, d’hébergement et l’organisation d’activités socioculturelles pouvant véhiculer les valeurs culturelles et sociales du terroir.

Il était donc nécessaire de marquer une pause afin de se prononcer sur ce qui a déjà été fait.

Le Directeur Exécutif du CAPES Dr Pato Daniel KABORE quant à lui, a souligné que l’étude a été réalisée selon les critères de l’OCDE et suivant une méthodologie participative et inclusive en couvrant toutes les régions qui ont déjà organisé les célébrations du 11 Décembre. Selon Dr KABORE, le consultant a travaillé de façon indépendante avec les représentants des OSC, du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, du Secrétariat permanent du 11- Décembre et du CAPES.

Pour le consultant Fidèle BAMA, en plus des 90% de la population qui ont apprécié positivement l’organisation tournante du 11 Décembre, 93% souhaitent que cette initiative se poursuivent parce qu’en termes d’infrastructures réalisées, on peut citer les logements sociaux, les logements des forces vives, les salles de spectacles, les plateaux omnisports, les terrains de football et plus de 315 KM de routes construites dans l’ensemble des régions ; sans compter la motivation des différents ministères à apporter leur pierre à l’édifice et le soutient d’autres partenaires ayant aussi réalisé des investissements. Le consultant a aussi fait comprendre que même si l’appréciation de cette initiative de l’organisation tournante du 11 Décembre est positive, il n’en n’est pas tout à fait de même pour certains domaines comme la santé, l’éducation, la création d’emplois, la qualité des infrastructures et l’assainissement. Les populations souhaiteraient voir beaucoup plus d’amélioration dans ces différents secteurs.

L’étude a permis également de lever le voile sur certaines inégalités et disparités tant entre les régions concernées qu’au sein d’une même région.

Aux termes de l’étude il a été recommandé de maintenir l’organisation tournante mais en orientant les investissements vers les chefs-lieux de provinces et en travaillant à mieux impliquer les collectivités décentralisées et les acteurs régionaux.

Correspondance particulière

Mine de Perkoa : Des journalistes et des ministres (...)
Burkina : Le Front de défense pour la patrie réclame (...)
Dépigmentation au Burkina : « Il faut accompagner celles (...)
Journée de l’étudiant burkinabè : Les étudiants de (...)
Droits des femmes au Burkina : L’Initiative Pananetugri (...)
Béatification de Dii Alfred Diban : 42 ans après la mort (...)
Burkina/Gourcy : La vie d’un étudiant s’achève dans un (...)
Enseignement supérieur : Le Pr Pam Zahonogo prend les (...)
Orabank-Burkina : Un cocktail pour mieux se rapprocher (...)
Direction régionale des douanes de l’Ouest : Sansan (...)
Viol d’une élève déplacée interne à Ouahigouya : Un suspect (...)
Burkina Faso : La Cour des comptes et l’Union européenne (...)
Burkina/transport : Une augmentation de 500 et 1000 F (...)
Hadj 2022 : Le Burkina autorisé à envoyer 3686 (...)
Centre-nord : Un projet sur les pratiques endogènes de (...)
8e session extraordinaire du conseil d’administration de (...)
Traitement du minerai au Burkina : Le consortium Eau (...)
Dédougou : AG/AGRODIA une nouvelle direction pour de (...)
Jubilé d’argent épiscopal de Mgr Paul Ouédraogo : Un dîner (...)
Yako (Nord du Burkina) : Un enfant meurt dans (...)
Électrification rurale : Système d’aide au développement (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30282



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés