Actualités :: Dori : Le 61e anniversaire de l’indépendance célébré dans la sobriété

A l’instar des autres régions du Burkina Faso, le Sahel a commémoré les 61 ans d’accession du pays à l’indépendance. C’est la ville de Dori, chef-lieu de la région, qui a accueilli les festivités. La population de Dori est sortie nombreuse comme à l’accoutumée pour assister aux activités commémoratives. Le temps fort de cette commémoration a été la prise d’armes des corps militaires et paramilitaires. 73 personnes ont été faites chevaliers de l’Ordre de l’Etalon et de l’Ordre du Mérite, ou ont reçu des médailles d’honneur des collectivités locales.

Pour le colonel-major Salfo Kaboré, gouverneur du Sahel, la célébration du 61e anniversaire sous le thème « Réconciliation nationale et cohésion sociale : devoir et responsabilité de tous pour un développement du Burkina Faso », se tient dans un contexte de dégradation de la situation sécuritaire « avec des attaques et agressions lâches qui endeuillent les familles et occasionnent de nombreux déplacés internes ».

Salfo Kaboré, gouverneur de la région du Sahel.

Il a pris comme exemple l’attaque du détachement de la gendarmerie d’Inata, dans la province du Soum, qui a causé la mort de plus de 50 gendarmes. Outre ce drame qui a engendré de vives émotions à l’échelle nationale et internationale, la situation, selon le gouverneur de la région du Sahel, est restée critique durant le mois de novembre car chacune des quatre provinces du Sahel a connu une recrudescence des attaques terroristes.

Les personnes distinguées à la cérémonie du 11-Décembre à Dori.

Pour aller dans le sens du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, qui, dans son adresse à la Nation, a lancé un appel au rassemblement autour des vaillantes forces combattantes et des valeurs fondatrices de la République, le gouverneur Salfo Kaboré a dit avoir foi que le Burkina sortira victorieux de cette guerre injuste qui lui est imposée. Il a également exprimé sa compassion et sa solidarité aux déplacés internes et aux victimes des attaques.

Daoula Bagnaon
Correspondant Dori

Mine de Perkoa : Des journalistes et des ministres (...)
Burkina : Le Front de défense pour la patrie réclame (...)
Dépigmentation au Burkina : « Il faut accompagner celles (...)
Journée de l’étudiant burkinabè : Les étudiants de (...)
Droits des femmes au Burkina : L’Initiative Pananetugri (...)
Béatification de Dii Alfred Diban : 42 ans après la mort (...)
Burkina/Gourcy : La vie d’un étudiant s’achève dans un (...)
Enseignement supérieur : Le Pr Pam Zahonogo prend les (...)
Orabank-Burkina : Un cocktail pour mieux se rapprocher (...)
Direction régionale des douanes de l’Ouest : Sansan (...)
Viol d’une élève déplacée interne à Ouahigouya : Un suspect (...)
Burkina Faso : La Cour des comptes et l’Union européenne (...)
Burkina/transport : Une augmentation de 500 et 1000 F (...)
Hadj 2022 : Le Burkina autorisé à envoyer 3686 (...)
Centre-nord : Un projet sur les pratiques endogènes de (...)
8e session extraordinaire du conseil d’administration de (...)
Traitement du minerai au Burkina : Le consortium Eau (...)
Dédougou : AG/AGRODIA une nouvelle direction pour de (...)
Jubilé d’argent épiscopal de Mgr Paul Ouédraogo : Un dîner (...)
Yako (Nord du Burkina) : Un enfant meurt dans (...)
Électrification rurale : Système d’aide au développement (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30282



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés