Actualités :: Burkina Faso : Le REN-LAC organise un atelier pour renforcer la lutte (...)

Le Réseau national de Lutte anti-corruption (RENLAC), en collaboration avec le ministère en charge de la Justice, a organisé un atelier de partage d’expérience avec la société civile et les hommes de médias, le 3 décembre 2021 à Ouagadougou.
Marquer un arrêt pour évaluer l’état des lieux du suivi de la mise en œuvre de la loi anti-corruption adoptée en 2015 et mise en œuvre en 2017, c’est l’objectif de cet atelier du REN-LAC.

Il a pour but de stimuler la lutte contre la criminalité économique et financière, notamment la corruption, et de renforcer l’efficacité du dispositif national de lutte contre la corruption.

Selon le conseiller technique du ministère de la Justice, Patrice Nabias, l’atelier permettra aussi d’inciter la presse et la société civile à s’impliquer dans le suivi de la mise en œuvre de cette loi. Ils ont été édifiés, au cours de la journée d’échanges, sur l’expérience du REN-LAC sur le processus qu’il a engagé depuis quatre ans pour le suivi de la mise en œuvre de la loi anti-corruption.

Il s’agissait donc pour les participants, de faire l’état du suivi de la mise en œuvre de la loi anti-corruption au Burkina Faso, de dégager les défis liés à son implication et de proposer des recommandations au ministère de la Justice pour lui permettre de mieux lutter contre la corruption.

Patrice Nabias, conseiller technique de la ministre de la Justice.

Pour le conseiller technique du ministère de la Justice, Patrice Nabias, la corruption est l’une des grandes menaces qui pèsent sur le développement du pays. Ainsi, la lutte contre la corruption est actuellement un enjeu global par sa dimension transnationale et son caractère transversal.

Dans sa lutte contre la corruption, le ministère de la Justice a créé, entre autres, des pôles judiciaires spécialisés pour réprimer les infractions économiques et financières et un comité de lutte contre la corruption au sein même du ministère.

Hanifa Koussoubé (Stagiaire)
Lefaso.net

Crise à l’université Nazi Boni : Les parties fument le (...)
Ecole privée de santé Sainte Julie de Ouagadougou : 327 (...)
Education : Le ministre Stanislas Ouaro dans les locaux (...)
Crise à l’université Nazi Boni : Deux organisations de la (...)
Province du Gourma : Deux morts dont une enseignante (...)
Burkina Faso : Quatre nouveaux officiers aux commandes (...)
Burkina Faso : Qui est le nouveau contrôleur général (...)
Santé/Burkina : Le ministre de la santé, Charlemagne (...)
Education nationale au Burkina : Le ministère invite des (...)
Réhabilitation de la mosquée de Dioulassoba : Les acteurs (...)
Burkina Faso : Le Fonds DANIDA appuie 27 OSC pour la (...)
Burkina : Philippe Néri Kouthon Nion, le nouveau (...)
Burkina : Le directeur général de la maîtrise d’ouvrage de (...)
Prévention des conflits communautaires au Burkina : Des (...)
Education au Burkina : Le Catholic relief services fait (...)
Province du Zoundweogo : Goyenga dispose désormais d’une (...)
Police nationale du Burkina : Dieudonné Ouattara prend (...)
Assises criminelles à Dédougou : Ils écopent de 15 ans (...)
Loteries nationales du Conseil de l’entente : Le tirage (...)
Burkina Faso : Le lieutenant-colonel Mohamed Emmanuel (...)
Tentative présumée de coup d’Etat : Huit militaires (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 29484



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés