Actualités :: Procès contrebande carburant : Quatre prévenus livrent leurs versions des (...)

Quatre prévenus dans l’affaire de contrebande de carburant ont été entendus durant la première séance du troisième jour du procès ce jeudi 18 novembre 2021.

Ce sont Iliassou Tinégré, gérant du dépôt de Karim Dialaga à Mogtédo ; Ablassé Dipama qui s’approvisionnait en carburant auprès de M. Dialaga à Minassoum ; Abdoul Latif Koutou, l’associé de Dialaga qui dit ne pas être au courant de la contrebande et Kassoum Compaoré qui dit avoir abandonné la vente d’essence illégale en 2016.

Iliassou Tinégré a déclaré avoir travaillé pendant 5 mois pour le compte de son oncle Karim Dialaga sans savoir qu’il s’agissait de carburant frauduleux.

« Je gérais le dépôt avec Souleymane Soubeiga. Nous vendions les fûts de 200 litres à 110 000 ou 115 000 francs CFA le fût. Et M. Dialaga nous a dit de veiller à ce que personne ne fume dans cet espace », a-t-il souligné.

Ablassé Dipama a quant à lui affirmé qu’il s’approvisionnait chez M. Dialaga parce que c’était plus rentable que de le faire dans les stations.

« Après réception du carburant je les conditionnais dans des bouteilles d’un litre que je mettais sur le marché à 700 francs le litre », a-t-il précisé.

Abdoul Latif Koutou, lui, a expliqué s’être associé à Karim Dialaga pour l’ouverture d’une station Total à Gampela en 2019 mais n’est au courant d’aucune activité de contrebande de carburant que menait ce dernier.

Même s’il indique que cette station s’approvisionnait exclusivement par les citernes de la Société nationale burkinabè d’hydrocarbures (SONABHY), il avoue que la station dont il est question n’avait jusque-là pas de documents officiels de création.

M. Koutou fait savoir qu’il a apporté plus de 100 millions sur un budget total de 384 millions de francs CFA pour l’ouverture de ladite station.

Appelé à la barre pour confrontation avec M. Koutou, M. Dialaga confirme qu’il est bel et bien son associé dans le cadre de l’ouverture de la station service Total mais jure devant le tribunal que M. Koutou n’est mêlé ni de près ni de loin à ses activités de contrebande.

Lorsque le juge interroge Kassoum Compaoré sur la relation qui le lie à Lassané Dayamba et Oumar Nikièma, il répond : « Je ne travaille avec aucun d’entre eux ».

« Il ressort dans les PV que vous avez dit que vous donniez la somme de 50 000 francs CFA à M. Compaoré pour vous aider à faire passer vos camions », s’adresse le juge à M. Dayamba.

« Je l’ai dit sous l’effet de la peur face aux gendarmes. Sinon je n’ai jamais donné de l’argent à M. Compaoré comme je l’avais déclaré », clarifie M. Dayamba.

M. Compaoré pour sa part explique avoir abandonné la vente illégale d’essence lorsque les forces de l’ordre lui sont tombées dessus en 2016.

Il précise avoir cédé gratuitement son dépôt situé près du Camp Baba Sy au père de Oumar Nikiema après cet événement.

Le Tribunal a suspendu l’audience à 12h57 pour la reprendre autour de 14h.

L’audience vient encore une fois d’être suspendue à 15h15 et devrait reprendre d’un instant a l’autre.

Lefaso.net

Burkina Faso : Les petits commerçants menacent (...)
Perturbations de la déserte en eau : L’ONEA est à pied (...)
Promotion immobilière au Burkina Faso : Voici la liste (...)
Plateforme E-passeport au Burkina : Le directeur (...)
Les Anciens de l’Appel de Manéga aux Burkinabè : « Chacun (...)
Ouagadougou : Ordures, sacrifices, carcasses d’animaux…des
Crise à l’université Nazi Boni : Le CFOP rend visite aux (...)
Boucle Mouhoun : AGRODIA soutient les PDI avec 10 (...)
Energie solaire au Burkina : Des lampadaires solaires (...)
Région du Centre-nord : L’ONG WaterAid vient en aide aux (...)
Dori : Les femmes déplacées internes les plus (...)
Projet Benkadi Burkina : Des protocoles de partenariat (...)
Crise à l’université Nazi Boni : Les parties fument le (...)
Ecole privée de santé Sainte Julie de Ouagadougou : 327 (...)
Education : Le ministre Stanislas Ouaro dans les locaux (...)
Crise à l’université Nazi Boni : Deux organisations de la (...)
Province du Gourma : Deux morts dont une enseignante (...)
Burkina Faso : Quatre nouveaux officiers aux commandes (...)
Burkina Faso : Qui est le nouveau contrôleur général (...)
Santé/Burkina : Le ministre de la santé, Charlemagne (...)
Education nationale au Burkina : Le ministère invite des (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 29505



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés