Actualités :: Commune de La-Toden (Passoré) : Le maire Gilbert Nabaloum rend compte de sa (...)

La commune de La-Toden, dans la province du Passoré, région du Nord, a tenu la 2e édition de son Espace de dialogue et d’interpellation communautaire (EDIC), le samedi 26 septembre 2020. Ce cadre de dialogue citoyen a permis au maire Gilbert Nabaloum et à son conseil municipal de présenter le bilan des activités communales de 2016-2020 et de répondre aux préoccupations des administrés. C’était en présence des autorités locales et des populations de cette collectivité territoriale.

L’EDIC, faut-il le rappeler, a pour objectif général de favoriser une appropriation et une légitimation de l’ensemble des activités entreprises au niveau communal par la population. Cet espace de dialogue et d’interpellation, initié par le conseil municipal de La-Toden et l’Association monde rural-Burkina (AMR-B), entre dans le cadre du renforcement des capacités de la gouvernance locale. Pour la 2e fois, le conseil municipal de cette commune du Nord n’a pas dérogé à son devoir de redevabilité.
Expliquer la philosophie de l’exercice de redevabilité

Si la bonne gouvernance ne peut être effective sans un devoir de redevabilité de la part des acteurs communaux, le maire de la commune de La-Toden, Gilbert Nabaloum, et ses pairs conseillers l’on vite compris. Ils étaient face à la population qui était fortement mobilisée au sein de la Maison des jeunes et de la culture (MJC) de la commune, pour mieux comprendre afin de s’impliquer davantage dans l’action pour le développement communal.

Autorités provinciales et partenaires de la commune ont suivi avec intérêt le bilan du conseil municipal.

Prenant la parole, le maire, après une brève présentation de la commune et des autorités présentes, s’est résolument mis à expliquer la philosophie de l’exercice de redevabilité, en présentant les activités et les taux d’exécution réalisés par son équipe durant les cinq ans. En cinq ans, à en croire l’autorité communale, c’est un peu plus de plus de 50 millions de francs CFA de fonds propres que la commune a mobilisés. Pour le budget communal, il a évolué au cours des cinq dernières années pour atteindre le montant cumulé de 1 669 314 940 F CFA, fait savoir le maire dans sa présentation. Les sommes engrangées avec l’appui des partenaires de la commune et des financements transférés d’investissements de l’Etat ont servi à la construction et à la réhabilitations d’écoles, de centres de santé, de boutiques de rue ; à réaliser des forages, à acheter des manuels scolaires pour les écoles et des consommables pour les centres de santé.

Quelques membres du comité de suivi des recommandations de l’EDIC.

Des recommandations formulées pour améliorer la gouvernance locale
A la suite du maire, la population a pris la parole pour non seulement saluer l’initiative du maire dans sa volonté de rendre compte de sa gestion quinquennale, mais aussi faire des critiques, suggérer des actions et soulever leurs préoccupations de l’heure. Des recommandations ont été formulées. Ce sont entre autres l’implantation d’un commissariat de police, la mise en place d’un comité communal pour résoudre les difficultés d’approvisionnement d’eau potable dans les seize villages de la commune, la mise en place d’une cellule de veille sur l’hygiène dans les districts sanitaires et dans les marchés, l’application effective de la gratuité de soins des enfants de moins de cinq ans dans les CSPS, l’amélioration d’un dispositif d’eau pour le développement de la culture maraîchère, etc.

Le président du conseil municipal présentant les réalisations de la commune.

Soutenir le conseil municipal

À la suite du bilan diversement apprécié par les citoyens, un comité de suivi des recommandations de l’EDIC a été installé. L’occasion faisant le larron, le conseil municipal a tenu à encourager les acteurs de l’éducation pour les résultats engrangés dans la Circonscription d’éducation de base (CEB). Ainsi, les meilleurs élèves au CEP, au BEPC et au Bac, et les meilleurs enseignants ont été récompensés avec des motos, des vélos, du matériel de cuisine et du matériel didactique.

Des acteurs de l’éducation ont été récompensés en marge de l’EDIC.

A l’issue de cet exercice de redevabilité, le maire a, au nom des populations, remercié individuellement les partenaires techniques et financiers de la commune pour leur accompagnement. Le bourgmestre a aussi exprimé sa satisfaction pour le face-à-face qui lui a permis d’échanger sans tabous avec ses administrés. Le même sentiment a été partagé par les participants à l’EDIC qui ont pris l’engagement de soutenir le conseil municipal dans le sens du développement intégral des seize villages de la commune.

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Liberté provisoire de Jean Claude Bouda : "Cela nous (...)
Burkina : Pascal Zaida et Marcel Tankoano alertent sur (...)
Justice : Jean Claude Bouda en liberté provisoire, 5 (...)
Réconciliation nationale : « Pourquoi avoir une haine au (...)
Roch Kaboré et la Réconciliation nationale : Le Mouvement (...)
UPC : Le Poé Naaba a démissionné
Assemblée nationale : La 7e Législature rend hommage à (...)
Burkina Faso : « Il faut une réconciliation au niveau de (...)
« Roch Kaboré a réhabilité Thomas Sankara sur tous les (...)
Législatives 2020 : Le tribunal administratif invalide (...)
Politique : L’Alliance pour la défense de la patrie veut (...)
Promesse de réconciliation nationale de Roch Kaboré : « (...)
Affaire Sankara : Ça avance au Burkina, ça traine en (...)
Volonté du président Roch Kabore à aller à la réconciliation :
Législatives de 2020 au Burkina : Le tribunal (...)
Elections législatives 2020 au Burkina : Le NDI coache (...)
Elections couplées de 2020 au Burkina : L’UPC forme ses (...)
Recours contre des articles modificatifs du code (...)
Elections de 2020 au Burkina : Des journalistes à (...)
Réconciliation nationale : « Nous allons régler la (...)
Intention du président Kaboré sur l’éventuel retour de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10668

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés