Actualités :: CDP : Le candidat à la présidentielle sera connu, au plus tard lundi, 11 mai (...)

L’ex-parti au pouvoir, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) entame ce samedi, 9 mai 2020 à Ouagadougou, les travaux pour la désignation de son candidat à la présidentielle du 22 novembre 2020.

Pour rappel, au terme de l’étape de réception des dossiers, trois candidatures ont été réceptionnées par la structure mise en place pour la cause. Il s’agit de celles du président du parti, Eddie Komboïgo ; du secrétaire chargé des questions parlementaires et des élus nationaux du CDP, Yaya Zoungrana, et du secrétaire chargé des relations avec les communautés coutumières et religieuses du parti, Mahamadi Lamine Kouanda. C’est l’un des trois qui sera appelé à défendre les couleurs du parti à la présidentielle. Pour cela, il faut passer par les primaires qui impliquent d’abord la recherche du consensus et, à défaut, le vote.

Le processus qui était appelé à se poursuivre en mars 2020, s’est vu suspendre par l’irruption au Burkina de la pandémie à coronavirus. L’heure est donc à la reprise, annonce-t-on du côté de la structure mise en place à cet effet, le Collège de proposition du candidat.

C’est pour annoncer la reprise du processus, que le Collège a fait face à la presse pour expliquer le contenu des travaux. Il a également, à cet effet, rassuré du respect des mesures du gouvernement contre le COVD-19. « Le bureau tient à rassurer dès à présent les participants et toute l’opinion que les gestes barrières et toutes les mesures sanitaires prises par le gouvernement seront scrupuleusement respectées. Les mesures sur la distanciation seront respectées, le port du masque et le lavage des mains sont obligatoires avant tout accès à la salle (le pavillon du soleil levant du SIAO) », déclare le conférencier.

Aboubacar R. Savadogo, entouré des deux plus jeunes cadres du bureau exécutif national, Zenabo Diasso et Mohamed Younga

« Alors que nous devrions nous retrouver le samedi, 21 mars 2020 en réunion du collège de proposition pour procéder au choix par consensus ou aux votes à scrutin secret du candidat, le décret portant restriction des libertés publiques en raison de la pandémie à coronavirus a été publié  », retrace le vice-président du bureau du collège de proposition du candidat et porte-parole dudit dispositif, Relwendé Aboubacar Savadogo.

« Le 4 mai dernier, le gouvernement burkinabè a procédé à l’allégement de la restriction des libertés publiques. Ainsi, les rencontres politiques ne faisant pas partie de la batterie de mesures d’interdiction encore en vigueur, le bureau a décidé de relancer la procédure de désignation du candidat du CDP », justifie M. Savadogo.

Les travaux de désignation se tiendront donc les 9, 10 et 11 mai 2020 à huis-clos entre environ 200 cadres du parti, composés entre autres de membres du bureau exécutif national.
Les deux premiers jours seront consacrés à la recherche d’un consensus entre les trois candidats. A défaut d’entente, le troisième jour sera consacré aux votes pour départager les candidats.

« Selon les textes du parti, la candidature retenue sera validée par le président d’honneur, Son Excellence monsieur Blaise Compaoré », explique Relwendé Aboubacar Savadogo.

O.L
Lefaso.net

Razel sur le tronçon Boromo-Bobo : mise au point
Cour des comptes du Burkina : l’ambassadeur de France (...)
Romano Prodi au Burkina Faso:la crise ivoirienne au (...)
Présumés putschistes : 7 suggestions pour de meilleures (...)
Visite de Romano Prodi à Ziga : l’espoir à travers l’eau (...)
Me Barthélémy Kéré, bâtonnier de l’ordre des avocats : "Les (...)
Tronçon Boromo - Bobo-Dioulasso : RAZEL fait du (...)
Tentative de putsch : déclaration conjointe d’associations de
Les Burkinabé, à bon droit, ont appris à être circonspects"
Education au BUrkina : les revendications du (...)
"Au Burkina, on fait bien avec peu",Francis Blondet, (...)
Tentative présumée de coup d’Etat : sommes-nous encore ces (...)
"Le lieutenant Minoungou présentait le même tableau (...)
On murmure
"Le juge militaire m’a surpris positivement"
CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL : de Juliette Bonkoungou à (...)
Conseil économique et social : nouvelle présidence, (...)
Tentative présumée de putsch : le lieutenant Minoungou (...)
VIE DES PARTIS : l’UDPI après Dongo Longo
Tentative de coup d’Etat : Le MBDHP a rendu visite au (...)
Cérémonie d’investiture du président du CES du Burkina

Pages : 0 | ... | 10353 | 10374 | 10395 | 10416 | 10437 | 10458 | 10479 | 10500 | 10521 | 10542



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés