Actualités :: Elections de 2020 : Le MPP adopte sa stratégie électorale

Le bureau politique national du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a tenu, ce 8 février 2020 à Ouagadougou, sa première session de l’année. Cette session a été consacrée à la présentation et à l’adoption de la stratégie électorale du parti pour l’élection présidentielle et législative de 2020. Après plusieurs tractations, le document a été adopté à l’unanimité par le bureau politique national du MPP.

« Mettre en place la stratégie électorale pour permettre au parti d’être en jambes pour mieux attaquer les élections présidentielle et législatives du 22 novembre prochain ». Tel était l’objectif de cette première session de l’année du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP).

Au cours des travaux, le bureau s’est d’abord appesanti sur le bilan des élections passées avant de placer celles de 2020 au centre des échanges. Au regard du contexte dans lequel se trouve le pays, le parti a pour ambition de déblayer le terrain et d’arrêter une feuille de route qui va permettre au MPP de mieux s’organiser et d’être en ordre de bataille pour le combat de 2020.

Cette rencontre a également permis au bureau de prendre plusieurs décisions pour renforcer le parti. Et l’une des décisions importantes prises est l’organisation du congrès ordinaire du MPP, les 6 et 7 mars prochains, parce que le mandat du bureau actuel prend fin en mars.

Ce congrès ordinaire à venir, selon Simon Compaoré, président par intérim du parti, va permettre au MPP de faire des réajustements au niveau de sa direction. L’autre décision majeure de cette session est l’organisation d’un congrès extraordinaire pour investir le candidat à l’élection présidentielle.

Saisissant l’occasion, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, s’est voulu clair sur ses convictions politiques : « J’ai décidé de briser le silence devant vous, mes camarades politiques du BPN, et à l’intention de tous ceux qui m’ont toujours accordé leur confiance, pour réitérer mon attachement indéfectible aux idéaux de mon parti, le MPP. S’il est une chose que je ne marchande pas, ce sont mes convictions politiques. Que les instigateurs et les colporteurs de ces ragots nauséabonds sachent que je ne me laisserai pas divertir par ces basses manœuvres qui n’honorent ni notre démocratie, ni le débat politique national ».

Revenant sur le bilan des activités sur le terrain, les dirigeants du parti au pouvoir ont indiqué qu’ils ont déjà parcouru 42 provinces sur les 45 que compte le Burkina, pour visiter les bases et faire des conférences provinciales. L’ambition du parti est de donner aux militants les rudiments nécessaires et de l’oxygène pour entamer la course de 2020.

Le président par intérim du MPP Simon Compaoré.

La question sécuritaire n’a pas été occultée par le bureau politique national. Ainsi, il a été demandé aux militants de répondre présents lorsqu’il s’agit d’appuyer les forces de défense et de sécurité. Evoquant le vote des personnes déplacées, Simon Compaoré a affirmé que « si d’ici-là, les déplacés n’ont pas pu repartir dans leurs localités, ils devront pouvoir voter parce que c’est avant tout des Burkinabè ». Et pour cette option, le parti discutera avec ses adversaires, dans le cadre d’un dialogue politique.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Gestion du COVID-19 : L’opposition soupçonne de (...)
Suspension des salaires d’agents de la fonction publique (...)
Lutte contre le COVID-19 : L’Union pour la République (...)
Mesures du président du Faso : Le Parti socialiste du (...)
Mesures du président du Faso : La Marche pour la Patrie (...)
Mesures d’accompagnement : Et le secteur primaire (...)
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour (...)
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative (...)
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » (...)
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités (...)
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés (...)
Burkina : Le conseiller spécial du président du Faso, (...)
Processus électoral au Burkina : Une formation pour (...)
CDP : Trois prétendants pour la présidentielle de (...)
Nécrologie : L’UPC annonce le décès de la députée Rose (...)
Exclusion sociale des femmes : Les députés du Bazèga s’en (...)
Politique : « Le président Blaise Compaoré est notre (...)
Massacre de Barga et de Dinguila : Le MPP appelle les (...)
Politique : Sitôt lancée, La Marche pour la patrie (LMP) (...)
Processus électoral : Les partis politiques de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10332


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés