Actualités :: Election présidentielle de 2020 : L’ancien Premier ministre, Kadré Désiré (...)

Le périple dans la perspective de la présidentielle de 2020 se poursuit pour l’ancien Premier ministre, ancien président de la Commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo ; en plus des localités, le candidat déclaré à la course pour Kosyam échange avec toutes les couches sociales. Ce dimanche, 22 décembre 2019, à Ouagadougou, il est allé à la rencontre des étudiants.

La mobilisation a été forte en cet après-midi dominical, si fait que la salle du Conseil burkinabè des chargeurs, transformée pour l’occasion en amphithéâtre, a refusé du monde. Un moment qui a certainement rappelé au candidat, l’époque où il dispensait ses cours à l’Université de Ouagadougou. C’est dans une salle surchauffée donc, et ‘’acquise’’ à sa cause (s’appuyant sur les cris d’acquiescements), que Kadré Désiré Ouédraogo a livré son message aux jeunes.

D’ailleurs, les porte-paroles des organisations politiques et civiles favorables à sa candidature, qui se sont succédé au parloir, n’ont pas manqué de qualificatifs et d’arguments pour mettre en exergue leur ‘’champion’’, Kadré Désiré Ouédraogo. « Le Burkina Faso va mal. L’homme qu’il faut pour le pays est Kadré Désiré Ouédraogo ; la seule ressource humaine capable de résoudre les problèmes du pays », convainquent les intervenants, rassurant de leur détermination à porter le candidat des ‘’bleu et blanc’’ (couleurs du candidat) à la magistrature suprême.

Des propos qui n’ont pas laissé de marbre le candidat Kadré Désiré Ouédraogo, qui a, dès l’entame de son intervention, dit sa fierté de noter un attachement des jeunes au Pays des hommes intègres et leur détermination à se battre pour un pays encore plus beau, plus uni et plus prospère.

« Ce Burkina doit être l’objectif, la raison d’être de votre mobilisation et de votre combat. Votre jeunesse, votre dynamisme, votre détermination, font de vous, la locomotive nécessaire pour nous permettre d’atteindre ce Burkina Faso de nos rêves », a exprimé le candidat. Il dit rêver d’un Burkina Faso qui offre une formation et une éducation de qualité aux jeunes. D’ailleurs, il estime que si l’objet de la rencontre avait été une conférence, le thème aurait pu être : « Quelle jeunesse pour un Burkina Faso de paix, de bonne gouvernance et de prospérité ? ».

Pour lui, et en réponse à la problématique sus-soulevée, la jeunesse doit d’abord être bien formée intellectuellement et moralement ; elle doit tourner le dos aux raccourcis trompeurs : le goût de la facilité, la fraude et la corruption. Les jeunes doivent être combatifs, résilients et pleins d’enthousiasme. Ils doivent être curieux d’apprendre et patients dans la vie. Ils doivent être bien enracinés dans la culture et les valeurs de leur société. Ils doivent avoir de la vision et de l’ambition pour leur pays. Ils doivent savoir qu’il n’y a pas d’autres recettes pour réussir dans la vie que le travail, la ténacité et la probité.

C’est pourquoi il dit accorder, dans son projet de société, une place importante à ces secteurs et valeurs de la vie nationale.

Selon ses ‘’lieutenants’’, le candidat Kadré Désiré Ouédraogo est attendu dans les jours à venir dans d’autres localités et auprès d’autres catégories sociales.

OL
Lefaso.net

AG des établissements publics de l’Etat 2019 : 16,801 (...)
Message de Son Excellence le Premier ministre (...)
Bonne gouvernance : L’Autorité de contrôle d’Etat lance (...)
Servir et non se servir (SENS) : Le mouvement pour « (...)
MPP : La direction politique a échangé avec les (...)
Vie politique burkinabè : « Il faut arrêter de percevoir (...)
Élections de 2020 au Burkina : Alpha Barry va à la (...)
Province du Mouhoun : Le député Tini Bonzi à l’exercice de (...)
Aid El Kebir 2020 : Le Faso Autrement souhaite une (...)
Election présidentielle : Zéphirin Diabré et Kadré Désiré (...)
UNIR/PS : « L’espoir né de l’insurrection populaire semble (...)
Affaire Jean-Claude Bouda : La Cour d’appel rejette (...)
Tabaski : L’UPC souhaite une bonne fête à tous les (...)
CDP : « Aujourd’hui, un parti tout seul ne peut pas (...)
Elections de 2020 au Burkina : « Plus de 2 300 000 (...)
Présidentielle 2020 : « Je veux un pays de prospérité (...)
MPP/Gourma : Une assemblée générale pour dresser le bilan (...)
Présidentielle 2020 au Burkina : « Ensemble, osons le (...)
Présidentielle de 2020 au Burkina : Le Professeur (...)
Université Ouaga II rebaptisée université Thomas Sankara : (...)
Parti pour la démocratie et la jeunesse : L’avenir du (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10542



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés