Actualités :: Forum du NDI : Partis politiques et populations confrontent leurs (...)

L’Institut national de développement (NDI) (ONG américaine) a organisé le 4 novembre 2004 un forum à l’intention des principaux regroupements de partis politiques du Burkina. Cette rencontre a pour objet de renforcer le dialogue entre la politique et la population de la ville de Ouagadougou.

C’est sous la présidence du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation M. Moumouni Fabré que s’est ouvert le forum de la NDI sur le thème "La participation des populations au développement local". Cette rencontre a vu la participation de certains diplomates notamment l’ambassadeur des Etats-Unis, le maire Simon Compaoré, les représentants de partis politiques ainsi que les citoyens et citoyennes issus de différentes couches socio-professionnelles de la province du Kadiogo.

Pour la représentante du NDI-Burkina, Aminata Faye Kassé, le forum sur la participation des populations au développement local vise à combler le déficit de dialogue entre les acteurs politiques et les populations. Le choix d’un échantillon de la population suffisamment représentatif offre l’occasion aux citoyens d’exposer aux politiques leurs préoccupations. Pour Mme Kassé "le dialogue interpartis est le ferment de l’édification de la démocratie". C’est alors l’occasion pour les regroupements des partis politiques du pays désirant connaître les populations, de mieux cerner leurs attentes et de répondre à leurs différentes interrogations. Ce forum se présente également comme un moyen d’évaluation des connaissances acquises par les participants aux rencontres préalablement organisées par le NDI. Ce sont entre autres la journée de réflexion sur la participation citoyenne et la démocratisation au Burkina et l’atelier de formation des responsables des partis et coalitions politiques sur l’élaboration du message politique.

L’ambassade des Etats-Unis a apprécié l’initiative de l’Institut national pour la démocratie (NDI). Il estime que de telles rencontres offrent l’opportunité aux acteurs de la scène politique de dialoguer à la base "c’est à la base qu’on apprécie le mieux la valeur de la démocratie dans un pays", dira-t-il.

La tenue d’un forum sur la participation des populations au développement local a été salués par le groupement de la capitale. Ce thème favorise l’instauration d’un dialogue actif entre les populations et les politiques. Cette démarche rime avec la politique de la commune de Ouagadougou qui encourage la participation des populations au développement de la ville par le financement des projets communautaires.

Pour le ministre de l’Administration territoriale "l’homme politique a des préoccupations qui doivent être conformes à celles des populations". Ainsi le forum est la bienvenue en sens qu’il facilite une interaction entre les populations et les partis politiques. Il a exhorté les acteurs politiques à faire en sorte que le bénéfice du progrès démocratique soit partagé par tout le pays. Aussi il a invité les partis politiques à tenir compte des attentes des populations dans leurs actions quotidiennes.

Régine ZERBO
Sidwaya

Gouvernance au Burkina : « Les manquements de cette (...)
Processus électoraux en Afrique : Les organes de gestion (...)
Burkina : Le lieutenant-colonel Ismaël Diaouari nommé (...)
Burkina : Le Collectif des leaders panafricains va (...)
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un individu (...)
Rumeurs de tentative de coup d’État au Burkina Faso : Le (...)
Velléités de déstabilisation de la transition : « C’est (...)
Burkina Faso : Le président de l’Assemblée législative de (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait (...)
Soutien pour le renforcement de la démocratie au Burkina (...)
Accusation de déstabilisation de la transition : Le (...)
Affaire 2000 soldats étrangers au Burkina Faso : Le (...)
Burkina : Des organisations féminines choquées par les « (...)
Élections 2024 au Burkina : La CODEL propose six (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition est (...)
Burkina : Ce qu’il faut retenir de la Déclaration de (...)
Déclaration de politique générale : Les parlementaires (...)
Manifestations « anti-françaises » à Ouaga : « Nos valeurs (...)
Burkina : « Il ne sera pas question de nous laisser (...)
Tensions foncières et de logements au Burkina : Une (...)
🔴Burkina : Déclaration de politique générale du Premier (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12054



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés