Actualités :: Meeting de soutien à la Transition : Le grand marché dans son ambiance (...)

Des organisations de la société civile ont appelé, ce samedi 1er juillet 2023, et sur toute l’étendue du territoire national, à des mobilisations (meetings) de "soutien au président de la transition, capitaine Ibrahim Traoré, à la transition et à la tenue d’un référendum pour adopter une constitution qui prend en compte les aspirations profondes du peuple".

A Ouagadougou, le point de ralliement est la mythique Place de la nation, Centre-ville. Contrairement à l’appel du 6 mai 2023, celui de ce samedi 1er juillet 2023 n’a pas le même débordement, en terme de mobilisation.

Les bretelles conduisant à la Place de la nation ne vivent donc pas aujourd’hui les ambiances fortes de mobilisation comme celle du 6 mai 2023. Le grand marché de Ouagadougou, Rood-wooko, sis à quelques encablures, vit son ambiance quotidienne, à notre passage à 11h50, contrairement au rendez-vous du 6 mai 2023 où il avait simplement fermé ses portes.

« Aujourd’hui-là ce n’est même pas une mobilisation. La fois dernière-là, quand on chantait l’hymne national, personne n’entendait, tellement ça bouillait, il y avait tellement de monde que la chaleur était intenable. C’était vraiment une grande mobilisation. Mais aujourd’hui-là, ce n’est rien ça ! Je pense que c’est la pluie de ce matin qui a joué sur la mobilisation (une pluie s’est abattue sur la capitale au petit matin, autour de 5h30 : ndlr). C’est à cette occasion (meeting du 6 mai : ndlr) que j’ai payé tout ça là (drapeaux burkinabè et russe, sifflet, vuvuzuelas : ndlr », peut-on capter des échanges entre manifestants.

« J’adore ce président, c’est le seul qui n’est pas venu pour de l’argent. Quand vous venez au pouvoir pour vous enrichir, vous ne pouvez pas réussir votre mission. (...). Nous n’avons pas le pouvoir d’être au front, mais nous pouvons et allons le soutenir (le président) à notre manière. Et moi je suis sorti pour lui (capitaine Ibrahim Traoré :ndlr). Je l’adore, je ne veux même plus qu’on organise des élections au Burkina... Quelle contrée de ce pays je ne connais pas ? Il n’y en a pas. Je faisais des forages. Mais à cause de l’insécurité, on ne peut plus bouger. Voilà pourquoi il faut qu’on bénisse ce président et sa suite pour qu’ils réussissent leur mission pour notre bonheur à tous. (...). Nous avons eu notre ’’Burkinbila’’ (homme intègre : ndlr), nous allons le soutenir à chaque fois que de besoin », se confie ce manifestant, paré des couleurs nationales.

Rappelons que ce constat a été fait entre 11h30 et 12h10. C’est d’ailleurs à 12h10 que l’hymne national a été entonné par les organisateurs à la Place de la nation, annonçant les discours de ce meeting.

Lefaso.net

Burkina : La Présidence du Faso met en garde les (...)
Burkina/Assises nationales : Les dates des 25 et 26 mai (...)
15-Mai : Le capitaine Ibrahim Traoré invite les (...)
Burkina : Le Rassemblement pour le salut national (...)
Suspension des activités des partis politiques : "Il est (...)
Burkina : "L’histoire nous a fait chance en nous (...)
Bobo-Dioulasso : « La prolongation de la transition est (...)
Burkina/Conduite de la Transition : Mousbila Sankara (...)
Meeting de soutien à la Transition : « Nous ne voulons (...)
Burkina/Organisation des assises nationales : « Dans sa (...)
Burkina : « Chaque fois que les autorités de la (...)
Hommage à Pierre-Claver Damiba, l’homme qui savait ce (...)
Burkina : la Coalition centriste pour la paix (...)
Transition au Burkina : « Nous, les ‘’wayignans’’, (...)
Burkina/Conduite de la transition : Les députés de l’ALT (...)
Burkina : Les magistrats du parquet désormais nommés par (...)
Burkina : L’ALT examinera une proposition de loi pour (...)
Conseil des ministres : La SONABHY, le BUMIGEB et le (...)
Affaire “Me Guy Hervé Kam” : L’Etat à l’épreuve de sa (...)
Burkina/Situation nationale : Les propositions de Me (...)
Burkina : Me Ambroise Farama dément les accusations (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12516


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés