Actualités :: Burkina : Le collectif des féministes du Burkina Faso a tapé du poing sur la (...)

Nominée aux Kundé 2023, la chanson « Safi » de l’artiste burkinabè « Blem » fait l’objet de tous les commentaires, les uns aussi virulents que les autres ; les propos tenus dans le titre étant jugés par certains, dégradants vis-à-vis de la femme/jeune fille. Ce jeudi 11 mai 2023 à Ouagadougou, et par une conférence de presse convoquée sur le sujet, le collectif des féministes du Burkina Faso (CFBF) a dénoncé la chanson, suivi peu après par le Conseil supérieur de la communication (CSC) qui invite les médias audiovisuels et en ligne à s’abstenir de diffuser la chanson de l’artiste à compter de ce jour, 11 mai 2023.

« La présente conférence de presse est pour nous une action désespérée après maintes relances et notre volonté d’agir autrement, d’éviter tout dérapage dans un cadre concerté avec les principaux acteurs. En effet, faisant suite à plusieurs interpellations lors des sessions des associations membres du Collectif, nous avons initié des actions d’interpellation d’une œuvre qui porte suffisamment atteinte à la dignité de la femme, en recommandant son retrait de l’espace public. Cette approche a été précisément adressée au Conseil supérieur de la communication (CSC) avec ampliation au ministère en charge de la culture. L’autre volet de notre action a coïncidé avec la tenue des KUNDE d’Or qui met l’artiste en exergue et le positionne en compétition comme ‘’révélation et espoir’’ de l’année 2022. Les courriers respectifs ont été reçus au CSC, KUNDE et ministère en charge de la culture le 5 mai dernier après échec de nos différentes approches », a reconstitué le collectif des féministes du Burkina Faso (CFBF), informant que ses démarches auprès du comité d’organisation des Kundé ont été vaines.

« Auprès du Conseil supérieur de la communication, nous attendons l’issue de la procédure interne qui implique une délibération particulière en conformité à la pratique au sein de l’institution. D’autres actions sont en cours pour débarrasser de notre espace public, des créations déshonorant la personne humaine et la femme en particulier », a insisté le collectif des féministes du Burkina Faso, précisant cependant qu’il n’a aucune ambition particulière de nuire à quiconque.

Ici, le praësidium avec aux micros, la porte-parole, Mariam Lamizana, ancien ministre en charge de l’Action sociale.

« Mais il réaffirme son engagement à remplir sa mission qui est la sienne, dans ce dossier ‘’SAFI’’ par des actions futures, si le retrait exigé n’est pas effectif. Nous prenons la presse et le public burkinabè à témoins pour tout ce qui pourrait être considéré comme débordement. Le Collectif se réserve le droit d’employer d’autres formes de lutte pour défendre le droit de la femme et de la jeune fille », peut-on lire dans la déclaration liminaire du Collectif, dont la voix n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd, dira-t-on.

En effet, cette sortie médiatique de la faîtière a été suivie par un communiqué du CSC,invitant les médias audiovisuels et en ligne à s’abstenir de diffuser la chanson « Safi » de l’artiste-musicien burkinabè Blem, à compter de ce jeudi 11 mai 2023. Le CSC juge la chanson « grossière, obscène et discriminatoire ».

Cette actualité n’est pas sans rappeler celle du 23 mars 2023 où, par un communiqué également, le CSC invitait les médias audiovisuels à ne pas diffuser le clip " SOTRACO" de l’artiste Toksa (car présentant un caractère ostentatoire aux droits de SOTRACO).

O.H.L
Lefaso.net

Prise en charge de la drépanocytose : Le FACA, un (...)
Baccalauréat 2024 : A Ouagadougou, le top départ a été (...)
Boucle du Mouhoun : Plus de 8 000 candidats composent (...)
Burkina/Baccalauréat 2024 : Au jury 155 du Lycée (...)
Nayala : 810 candidats débutent les épreuves de la (...)
Burkina/Agriculture : « Pour utiliser un pesticide, il (...)
Santé/Médicaments de rhume déconseillés : « L’utilisation (...)
Gestion hygiénique des menstrues : Kiswendsida Daniel (...)
Burkina : La Commission nationale des droits humains (...)
Rumeurs sur d’éventuelles mutineries dans les casernes : (...)
Burkina : L’Agetib présente officiellement sa certification à
Journée mondiale de la drépanocytose : Dr Edith (...)
Burkina/Risques chimiques : L’ISEPC renforce les (...)
Burkina Faso : Une association dénonce l’iniquité dans le (...)
Burkina/ Tabaski 2024 : Les Burkinabè invités à cultiver (...)
Burkina/Aïd el-Kébir 2024 : Le président du Faso souhaite (...)
Tabaski à Gaoua : La sauvegarde de la nation et le (...)
Rwanda : A Ouagadougou, l’Ambassade et la communauté du (...)
Open de Sekone : « J’étais la seule à moins de 67 kg, donc (...)
Fondation Edmond-Tapsoba : Une conférence de presse et (...)
Burkina Faso : Un Américain accusé de viol sur deux (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 36960



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés