Actualités :: Acquisition de matériels de défense et de sécurité au Burkina : L’ALT autorise (...)

Les députés de l’Assemblée législative de transition (ALT) se sont réunis en séance plénière dans la matinée de ce vendredi 14 avril 2023 pour adopter un nouveau projet de loi. La séance a été présidée par le président de l’institution, Dr Ousmane Bougouma, en présence de quelques membres du gouvernent dont le ministre d’Etat, en charge de la défense, accompagné par la ministre de la justice, la ministre de l’action humanitaire et la ministre déléguée, chargée du budget.

Dans le cadre de l’acquisition de matériels de défense et de sécurité au profit des forces armées nationales dans le but de renforcer leurs capacités opérationnelles, l’Etat burkinabè a signé un contrat avec l’entreprise turque ‘’Company Raykar Makina Sanayi Ve Ticaret Anonim Sirketi’’ d’un montant de 252,795 milliards de FCFA. La compagnie turque a consenti un paiement à tempérament sur douze mois, couvert par une garantie bancaire à première demande.

Quelques membres du gouvernement présents à cette séance plénière

IB Bank Burkina a accepté d’émettre ladite garantie en faveur de l’Etat burkinabè. En contrepartie, elle a à son tour requis une garantie souveraine de l’Etat burkinabè pour couvrir l’opération. D’où l’adoption de ce présent projet de loi qui est l’une des étapes d’exécution de cette transaction.

Il s’agit du projet de loi portant « autorisation de ratification de la garantie souveraine au profit d’International Business Bank (IB Bank) en contrepartie de sa garantie bancaire dans le cadre du contrat d’acquisition de matériels de défense et de sécurité entre le gouvernement du Burkina Faso et la société Company Raykar Makina Sanayi Ve Ticaret Anonim Sirketi ».

Le colonel-major Kassoum Coulibaly, ministre d’Etat, en charge de la défense a rassuré que ces équipements permettront de renforcer les capacités opérationnelles des FDS dans l’opération de reconquête de l’intégrité territoriale

Selon le colonel-major Kassoum Coulibaly, ministre d’Etat, chargé de la défense nationale et des anciens combattants, c’est un contrat de livraison de matériels composés essentiellement de drones de surveillance, d’attaque, leurs munitions, leurs équipements ainsi que la maintenance. Ces équipements, dont une partie a été déjà livrée contre le paiement de l’avance soldée en or, permettront de renforcer les capacités opérationnelles des forces armées nationales dans la lutte contre le terrorisme.

Après le débat général suivi des différents amendements, les 68 votants du jour ont adopté à l’unanimité ce projet de loi. Un projet de loi qui permettra au gouvernement burkinabè de prouver sa bonne foi au fournisseur turc afin de recevoir le reste des équipements conformément aux clauses du contrat, selon le ministre d’État, chargé de la défense, le colonel-major Kassoum Coulibaly.

Le député Drissa Sanogo, vice-président de la COMFIB, commission ayant travaillé sur le dossier

Ce texte est issu de la Commission des finances et du budget (COMFIB). Les travaux ont été dirigés par son vice-président, le député Drissa Sanogo. La COMFIB se dit convaincue que l’adoption du présent projet de loi devrait permettre au gouvernement d’acquérir du matériel adéquat afin de contribuer au renforcement des capacités opérationnelles des FDS et VDP et lutter efficacement contre le terrorisme.
Selon les précisions du gouvernement rapportées par la commission en charge du dossier, il ressort que c’est le fournisseur, l’entreprise turque qui a choisi IB Bank pour la garantie bancaire en raison de la relation de confiance qui existe entre les deux sociétés.

Le président de l’ALT, Dr Ousmane Bougouma, présidant la séance du jour espère que ce projet de loi, grâce à l’acquisition de ces équipements de défense et de sécurité, contribuera à améliorer la sécurité au Burkina Faso

Le président de l’ALT, Dr Ousmane Bougouma a, de son côté souhaité, que cette loi contribue à améliorer la sécurité au Burkina Faso, au grand bonheur des populations, fortement éprouvées par cette crise. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Mamadou ZONGO
Lefaso.net

Burkina/ An 1 du MPSR II : « Le bout du tunnel peut être (...)
Burkina : Bientôt une loi d’orientation des coûts du (...)
Burkina : Quatre officiers interpellés pour leur (...)
Burkina : Une coalition d’OSC appelle à dénoncer (...)
Burkina / An un du MPSR 2 : Des acquis, mais aussi des (...)
Burkina Faso : Une tentative de Coup d’Etat dejouée le (...)
Burkina/ Rumeurs de putch : Le capitaine Ibrahim Traoré (...)
78e session de l’Assemblée générale de l’ONU : Le discours (...)
Burkina/Réformes politiques : Les forces vives (...)
Burkina : « Il faut que l’Etat mette ouvertement en (...)
Burkina : L’ancien président de la CENI, le pasteur (...)
Burkina : Les députés pour l’envoi d’un contingent (...)
Burkina/Tentative de déstabilisation de la transition : (...)
Burkina : La Journée internationale de la démocratie (...)
Affaire Norbert Zongo : La décision de la Cour (...)
Démocratie au Burkina : « La lutte contre le terrorisme (...)
Situation nationale : Quand le pouvoir est déterminé à (...)
Burkina/Gouvernance : Une trentaine de jeunes outillés (...)
Extradition de François Compaoré : « Si nous négligeons ce (...)
Capitaine Ibrahim Traoré : « Les radios qui cherchent à (...)
Ibrahim Traoré, chef de l’Etat : « Vaincre le terrorisme (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12306


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés