Actualités :: Affaire suspension activités politiques : « L’UPC n’a pas du tout perdu le (...)

Ceci est un communiqué de l’Union pour le progrès et le Changement (UPC) parvenu à notre rédaction, suite au verdict, vendredi 17 février 2023, dans le procès qu’il a intenté devant le Tribunal administratif contre le ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité. Un contentieux né suite au « refus » du ministère de tutelle, sus-désigné, d’autoriser la tenue d’une session ordinaire du Bureau politique national du parti. Le juge administratif, saisi en référé, s’est déclaré incompétent. Voir ci-dessous, le communiqué du parti, l’UPC.

Communiqué de presse

Suite au refus du Ministère de l’Administration territoriale d’autoriser la tenue d’une session ordinaire du Bureau Politique National (BPN) de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), le parti a saisi le 14 février 2023, le Tribunal administratif de Ouagadougou pour statuer sur la validité de cette décision.

Le procès a eu lieu ce vendredi 17 février 2023. Statuant sur la question à elle soumise par l’UPC, la présidente du tribunal s’est déclarée incompétente. Autrement, elle demande à l’UPC d’aller voir une autre juridiction qui va trancher, parce que le dossier ne relève pas de ses prérogatives.

Contrairement à une certaine rumeur malveillante, l’UPC n’a pas du tout perdu le procès. A ce procès, il n’y a eu, ni de gagnant, ni de perdant. Seule une autre juridiction peut trancher.

L’UPC remercie l’ensemble de ses militants, ses sympathisants, et les républicains pour leurs soutiens et leur mobilisation. Elle réaffirme son attachement au règlement pacifique et légal des différends, à la démocratie et à la paix.

Cette procédure n’était pas une défiance à l’endroit de la Transition. Il s’agit d’un mécanisme reconnu par la Constitution et les lois, dont le Président du Faso, depuis sa prestation solennelle de serment, est le garant.

En concertation avec ses conseils, l’UPC avisera de la suite qui sera donnée à cette procédure.

Ouagadougou, le 17 février 2023

Le Secrétariat national à l’information et à la communication de l’UPC

Burkina : Des citoyens expriment leurs attentes pour (...)
Burkina/Assises nationales : « Une fenêtre d’opportunités à
Burkina/Assises nationales : Vers le pire scénario pour (...)
Organisation d’élections : Le Mali à l’école du Burkina (...)
Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa (...)
Assises nationales : Les acteurs publics gagneraient à (...)
Burkina Faso : Le Socle citoyen pour la libération (...)
Burkina : « Il nous faut de vrais idéologues, pas des (...)
Burkina/Assises nationales : Le Mouvement patriotique (...)
Burkina/Assises nationales : La Marche pour la patrie (...)
Assises nationales : Le Réseau des Patriotes favorable à (...)
Burkina : La Présidence du Faso met en garde les (...)
Burkina/Assises nationales : Les dates des 25 et 26 mai (...)
15-Mai : Le capitaine Ibrahim Traoré invite les (...)
Burkina : Le Rassemblement pour le salut national (...)
Suspension des activités des partis politiques : "Il est (...)
Burkina : "L’histoire nous a fait chance en nous (...)
Bobo-Dioulasso : « La prolongation de la transition est (...)
Burkina/Conduite de la Transition : Mousbila Sankara (...)
Meeting de soutien à la Transition : « Nous ne voulons (...)
Burkina/Organisation des assises nationales : « Dans sa (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12516


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés