Actualités :: Burkina Faso-UNICEF : Des résultats satisfaisants après trois années (...)

Les 20 et 21 janvier 2004, s’est tenu dans la salle de conférences du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération régionale, un atelier sur la revue à mi-parcours du programme de coopération 2001-2005 entre le Burkina Faso et l’UNICEF. La rencontre avait pour objectif de parachever le processus de la revue débuté depuis juin 2003.

La revue à mi-parcours du programme de coopération 2001-2005 entre le Burkina Faso et l’UNICEF a regroupé environ 250 participants dont les représentants de la coopération bilatérale et multilatérale, de l’administration publique, centrale et déconcentrée. Ont également pris part à cette rencontre, les représentants de l’administration publique, centrale et décentralisée, de la société civile, des collectivités locales et des autorités religieuses et coutumières.

Durant les deux jours de travaux, ces participants ont bénéficié de communications. Au total, dix (10) exposés ont été présentés au cours de la rencontre. Les échanges ont permis aux participants d’analyser les acquis, les forces et les faiblesses du processus de la revue à mi-parcours et d’aboutir à des conclusions portant d’une part, sur l’ensemble du programme de coopération et d’autre part, sur les programmes sectoriels.

Il s’est agi donc pour eux de faire des amendements en vue d’améliorer le rapport de synthèse de la revue. Ainsi, il a été relevé la nécessité d’actualiser certaines données statistiques, notamment celles relatives aux indicateurs d’éducation. Un exposé sur la mise à jour de l’analyse de la situation des enfants et des femmes a permis de constater que d’importants projets ont été réalisés pour le bien-être des couches vulnérables, depuis le début de la mise en œuvre du programme de coopération.

La réunion a également noté que le programme de coopération continue à intervenir sur l’ensemble du territoire à travers des programmes transversaux tout en veillant à ce que l’intersectorialité se renforce dans la zone de convergence. Au terme des travaux, les participants ont relevé la qualité et la pertinence de la coopération entre le gouvernement du Burkina Faso et l’UNICEF. Ils ont, en outre, adopté des recommandations.

Des recommandations

Il a été recommandé au gouvernement et aux partenaires de mobiliser davantage de fonds pour la mise en œuvre du programme de coopération dans la zone de convergence. La mobilisation de ces fonds doit prendre en compte les besoins de l’éducation, de la santé, de l’eau et de l’assainissement et surtout dans le cadre des initiatives d’accélération de certains programmes.

Par ailleurs, des stratégies de communication devront être développées en vue d’une plus grande implication des partenaires. Il s’agira également de renforcer l’appui aux jeunes et enfants pour la mise en œuvre et la gestion de leurs locaux tout en les dotant d’un personnel administratif indispensable. En outre, les participants ont sollicité la prise en compte de la dimension régionale de certaines problématiques, notamment la lutte contre l’excision et le trafic d’enfants, l’éradication de la polio et du ver de Guinée...

Pour le directeur régional adjoint de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, son département attache une grande importance à la revue. Celui-ci a même indiqué qu’un rapport succinct relatif à cette revue sera présenté au conseil d’administration de l’UNICEF. Pour sa part, le ministre de l’Economie et du Développement, Seydou Bouda (qui a présidé la cérémonie d’ouverture), a soutenu que les premiers bilans après trois années d’exécution du programme attestent que des résultats significatifs ont été obtenus en matière de changement de comportements favorables à la promotion des droits de l’enfant et de ceux de la femme, ainsi qu’en matière de couverture vaccinale... Aussi a-t-il reconnu que ces résultats ont été atteints grâce aux efforts constants et louables de l’UNICEF dans la mobilisation des ressources (jonds supplémentaires).

Aïssata BANGRE
Sidwaya

Gestion du COVID-19 : L’opposition soupçonne de (...)
Suspension des salaires d’agents de la fonction publique (...)
Lutte contre le COVID-19 : L’Union pour la République (...)
Mesures du président du Faso : Le Parti socialiste du (...)
Mesures du président du Faso : La Marche pour la Patrie (...)
Mesures d’accompagnement : Et le secteur primaire (...)
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour (...)
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative (...)
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » (...)
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités (...)
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés (...)
Burkina : Le conseiller spécial du président du Faso, (...)
Processus électoral au Burkina : Une formation pour (...)
CDP : Trois prétendants pour la présidentielle de (...)
Nécrologie : L’UPC annonce le décès de la députée Rose (...)
Exclusion sociale des femmes : Les députés du Bazèga s’en (...)
Politique : « Le président Blaise Compaoré est notre (...)
Massacre de Barga et de Dinguila : Le MPP appelle les (...)
Politique : Sitôt lancée, La Marche pour la patrie (LMP) (...)
Processus électoral : Les partis politiques de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10332


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés