Actualités :: Burkina Faso : Un réseau d’étudiants exige mordicus la démission du ministre de (...)

Après une conférence de presse organisée le 3 janvier 2023, le Réseau des étudiants pour la vérité et la justice sur le foncier revient à la charge et exige de nouveau la démission du ministre de l’urbanisme et de son secrétaire général. En effet, dans un communiqué daté de ce mercredi 11 janvier 2023, le réseau annonce avoir déposé une demande auprès du cabinet du Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyelèm de Tambèla pour exiger la démission du chef du département de l’urbanisme et de son secrétaire général.

Lire aussi Burkina : Un réseau d’étudiants demande la démission du ministre des Affaires foncières et de son secrétaire général

Pour eux, le ministre et son secrétaire général ne sont plus crédibles pour mener des reformes afin d’assainir le secteur du foncier et du logement au Burkina Faso en raison des contre-vérités avancées par le ministre de l’urbanisme lors du conseil des ministres du 16 décembre 2022.

Lire l’intégralité du communiqué dans le document ci-dessous :

Faisant suite à notre déclaration le 03 Janvier 2023 à l’université Joseph Ky ZERBO, le réseau des étudiants pour la vérité et la justice sur le Foncier a déposé formellement au près du cabinet du Premier Ministre la demande de démission du Ministre de l’Urbanisme des affaires Foncières et de l’habitat Monsieur Mikaïlou SIDIBE et de son Secrétaire Général Monsieur Marc OUEDRAOGO pour mensonge en conseil des Ministres.

En rappel en conseil des Ministres du 16 Décembre 2022, faisant une communication orale le Ministre SIDIBE mentionnait avoir invité les sociétés de promotion immobilière dont les dossiers avaient été jugés recevables à fournir la preuve de leur capacité financière, et aucune d’elle n’a pu le faire. Pourtant à cette date aucune notification n’avait été faite à aucune société dans ce sens. Il n’y a pas eu de démenti ni d’excuses publiques.

Au vu de ces contre-vérités proférées en conseil des ministres nous estimons que le ministre et son secrétaire général ne sont plus crédibles pour mener des reformes véritables afin d’assainir le secteur du foncier et du logement au Burkina Faso.
A ceux qui estiment que les étudiants sortent du cadre académique nous répondons que, c’est méconnaitre le monde estudiantin.

Quand des étudiants demandaient justice pour Thomas Sankara c’était à saluer ;
Quand des étudiants ont dit non à la modification de l’article 37 de la constitution c’était à saluer ;
Quand des étudiants dénonçaient la mal gouvernance des gouvernements passés c’était à saluer ;

Maintenant que des étudiants demandent la démission d’un Ministre et de son Secrétaire général pour mensonge en conseil de Ministre il se trouve des personnes qui estiment que ce n’est pas de notre ressort ?

Il est de notre devoir de demander la démission du ministre et de son secrétaire général. Le mensonge d’une autorité a toujours des effets pervers dans toutes les couches sociales. Ce que notre cher pays vit aujourd’hui sur le plan sécuritaire économique politique et social s’explique en partie par ce mal.

Nous encourageons et apportons notre soutien au Président du Faso le capitaine Ibrahim TRAORE pour sa volonté de libérer véritablement notre pays et de gouverner par l’exemple. Nous le soutiendrons de manière indéfectible tant qu’il garde ce patriotisme cette sincérité et cet amour véritable pour notre peuple.

Le Président

Ouagadougou : Le Mouvement burkinabè pour la démocratie (...)
Adoption de la loi sur les conditions d’entrée et de (...)
Gestion du foncier au Burkina : le gouvernement met en (...)
Sanctions contre le Niger : Le président du CDP en (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : Nandy (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : (...)
Burkina / Crise sécuritaire : « La résolution passe aussi (...)
Burkina : « Il faut réviser la charte pour permettre à la (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré échange avec (...)
Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais (...)
Hommage à Bongnessan Arsène Yé, metteur en scène des (...)
Burkina : Une semaine après l’enlèvement de Hervé KAM, (...)
Burkina / Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : Des (...)
Retrait des Etats de l’AES de la CEDEAO : « Nous partons (...)
Sécurité du président : « Pour ma personne, je n’ai pas (...)
Burkina : « On va organiser les élections comment à (...)
Pr Hamidou Sawadogo : « Le retrait du Burkina, du Mali (...)
Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : L’Union (...)
Les Etats du Liptako Gourma quittent la CEDEAO : La (...)
Burkina : Le chef de l’Etat, Capitaine Ibrahim Traoré, (...)
Burkina/Politique : Eddie Komboïgo demeure le « seul et (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12453


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés