Actualités :: Réforme de l’État : Une nécessaire adaptation

Les 22 et 23 janvier 2004, le ministère de la Fonction publique et de la Réforme de l’Etat (MFPRE) a tenu un séminaire sur la stratégie nationale de réforme de l’Etat au Burkina Faso. L’objectif de cette conclave était de créer un cadre propice à des discussions en vue d’amender et d’enrichir les documents portant stratégie nationale de réforme de l’Etat et plan d’action MFRPE).

Familiariser et informer le public sur le concept de réforme de l’Etat et sur son contenu au Burkina Faso, dégager une stratégie nationale de réforme de l’Etat, élaborer un plan d’action du MFPRE, tels sont les missions que le séminaire sur la Stratégie nationale de réforme de l’Etat au Burkina s’est assigné. Pour y parvenir, les participants constitués des représentants de l’Etat, des collectivités locales, du secteur privés, des organisations de la société civile et des partenaires techniques et financiers, des enseignants et chercheurs ont planché en commission et en plénière autour des deux documents qui leur était soumis : "Stratégie nationale de réforme de l’Etat" et "Plan d’action du ministère de la Fonction publique et de la Réforme de l’Etat"".

La Stratégie nationale, assigne à la réforme de l’Etat deux objectifs : l’édification d’un Etat stratège qui promeut un développement durable à travers un système de gouvernance partagée, qui articule harmonieusement et associe les différentes institutions politiques, les acteurs sociaux et les entreprises privées dans les processus d’élaboration et de mise en œuvre de politiques de développement pertinentes , le renforcement continu d’un Etat de droit démocratique et républicain qui garanti la justice, assure la primauté du droit, la transparence, l’égalité et le respect des droits et devoirs des citoyens.

Les grandes orientations de cette stratégie doivent servir de cadre de référence pour l’établissement des plans sectoriels des parties prenantes au processus de réforme de l’Etat.

La plan d’action du ministère de la Fonction publique et de la Réforme de l’Etat est la premier de ces plans d’action sectoriels. Il repose sur 8 axes prioritaires autour desquels, des efforts devront être consentis pour impulser et appuyer les mutations souhaitables de l’Etat au Burkina Faso. Il s’agit entre autres d’apprécier, orienter et assurer le suivi-évaluation des actions et mesures de mise en œuvre de la réforme de l’Etat, concevoir et mettre en œuvre un mécanisme intégré de défense des intérêts de l’Etat, concevoir et mettre en œuvre un mécanisme intégré de défense des intérêts de l’Etat devant les tribunaux, assurer le sui-évaluation et superviser la mise en œuvre de la réforme globale de l’administration publique, promouvoir les NTIC dans l’administration.

Pour la mise en œuvre de ce plan d’action le ministère de la Fonction publique, et de la Réforme de l’Etat s’appuiera sur ces services centraux. Secrétariat général, direction générale de la réforme d’Etat etc. Il sera financé par des contributions des acteurs nationaux et par les contributions des partenaires au développement.

La réforme de l’Etat, en tant qu’ensemble de mesures volontairement connues et mise en œuvre dans le but d’adapter l’Etat à son contexte, répond à une préoccupation : la nécessité d’un ajustement maîtrisé et pacifique de l’Etat aux évolutions de son environnement interne et externe. "La réforme de l’Etat, loin d’être un but en soi, constitue la réponse à des besoins, à des évolutions, à l’apparition de nouvelles contraintes et de nouvelles opportunités" a indiqué le MFPRE, Lassané Sawadogo.

Gabriel SAMA
Sidwaya

Burkina / CDP : Les langues se délient pour expliquer (...)
Congrès pour la démocratie et le Progrès : Six mois de (...)
Commune de Banfora/CDP : Plus de 150 militants rendent (...)
Procès Sankara et compagnons : La jeunesse sankariste (...)
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un pays, on le (...)
Burkina/Élections municipales 2022 : Les acteurs au (...)
Forces armées nationales burkinabè : Qui sont les (...)
Burkina/politique : Alassane Bala Sakandé a officiellement
Engagement politique des jeunes au Burkina : Les (...)
Burkina-Procès Sankara : Le Comité international appelle (...)
Politique : Le Groupe parlementaire MPP tient ses (...)
Burkina : C’est parti pour le "mois de justice et (...)
Bobo-Dioulasso : Etat et secteur privé échangent sur les (...)
Burkina-Assemblée nationale : « La défiance grandissante (...)
Burkina/vie politique : Congrès de fusion UNIR/PS-MPS, (...)
Burkina/Rentrée scolaire 2021-2022 : Le MPP exhorte les (...)
Burkina Faso : Des députés veulent apporter leur pierre à (...)
Burkina/Dialogue politique : Majorité et opposition (...)
Médiateur du Faso : Saran Sérémé /Séré rend sa démission
Conseil Économique et Social au Burkina : Bonaventure (...)
Projet panier commun d’appui aux processus électoraux (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11256



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés