Actualités :: Province du Nayala : Les ressortissants de la commune de Yaba tiennent une (...)

Le samedi 6 novembre 2021 s’est tenue une journée d’échanges et de redevabilité entre les filles et fils de la commune de Yaba, dans la province du Nayala, région de la Boucle du Mouhoun.

A cet effet, des allocutions ont été prononcées. Le chef de terre a d’abord souhaité la bienvenue à tous les filles et fils de Yaba qui ont pris l’initiative de se réunir autour d’une table pour parler le même langage. A sa suite, le représentant de l’association ’’ Yawa Goulé’’ (grand Yaba) en la personne de Daouda Go, a pris la parole pour remercier le conseil municipal pour avoir pensé à l’organisation d’une telle rencontre. Il a précisé que la journée de redevabilité est une très bonne chose car elle permet à la population de connaître les actions entreprises par le conseil municipal. Pour terminer, Daouda Go a remercié les devanciers de l’association qui ont placé leur confiance en sa modeste personne pour la présidence de l’association.

Le maire, Basile Karambiri, dans son allocution a demandé d’abord une minute de silence en mémoire des filles et fils de la commune et de tous les Burkinabè qui nous ont quittés pour cause de terrorisme. Il a ensuite réitéré ses sincères remerciements à tous ceux qui ont répondu présent à cette invitation malgré leurs différents agendas très chargés. Cela témoigne de l’intérêt, qu’ils accordent aux questions de développement de la commune. Le développement est une œuvre commune où tous les acteurs s’entendent et s’associent pour mener des activités en vue d’atteindre des objectifs de manière concertée.

"La décentralisation consacre le droit des collectivités territoriales à s’administrer librement et à gérer les affaires propres en vue de promouvoir le développement à la base et de renforcer la gouvernance locale. Elle permet ainsi de donner aux collectivités territoriales les moyens d’être plus efficaces et efficientes afin d’œuvrer pour le bonheur des populations par une gestion participative et inclusive", explique le maire. Il a ensuite détaillé le programme de la rencontre d’échanges : la présentation de la commune, le bilan du conseil municipal de 2016 à nos jours ainsi que les perspectives et enfin les échanges sur les questions de développement.

On note que de 2016 à nos jours, la commune a mobilisé la somme de plus de 1,2 milliard de francs CFA pour les investissements et le fonctionnement. Des préoccupations ont été soulevées par des filles et fils de ladite commune. Henri Zerbo, directeur des ressources halieutiques, a félicité le maire et son conseil municipal pour l’organisation de cette journée. Il a ajouté qu’une telle rencontre permet à la population de voir quelles sont les réalisations qui ont été faites et celles qui reste à faire. Pour sa part, Daouda Go a estimé que le résultat au bac dans le jury 3 de Yaba n’honore pas du tout sa commune et a souhaité que les responsabilités soient situées pour que de tels résultats catastrophiques n’adviennent plus dans la commune.

Quant au Dr Pargui Émile Paré, il a félicité et encouragé le maire pour cette belle initiative. Il a martelé qu’après les élections, tous les fils de Yaba doivent s’unir et travailler pour la bonne marche de la commune, indépendamment de leur appartenance politique. L’ex maire, Jean André Ki, a pris la parole pour féliciter le conseil municipal et leur a souhaité bon vent car l’administration est une continuité.

Il a abordé la question du lotissement de Yaba et a donné la démarche qu’ils ont entamée jusque-là. Enfin l’ex ministre Sommanogo Koutou a pris la parole pour demander aux filles et fils de Yaba de travailler à approcher les ministères pour développer la commune de Yaba.

En rappel, Yaba fait partie des six communes que compte la province du Nayala. Yaba est distante de Toma (chef-lieu de province) de 11 km. La commune compte 22 villages.

Gaston Toé
Lefaso.net
Nayala.

Burkina : « Nous n’allons pas surfer sur la détresse des (...)
Burkina : « Depuis le 24 janvier 2022, nous avons reculé (...)
100 jours du président Damiba : « La transition n’aura (...)
Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève (...)
Succès Masra, leader politique tchadien : « Plus jamais, (...)
Insécurité au Burkina : « Juger le MPSR en l’espace de 100 (...)
Transition au Burkina : Le chef de l’Etat demande (...)
Politique : Démissionnaire de l’UPC, Rabi Yaméogo dépose (...)
Mouvement SENS : Les jeunes s’engagent à lutter contre la (...)
Politique de partenariat sécuritaire au Burkina : « Le (...)
CDP : Le récépissé « qui bloque » la visite de Zéphirin (...)
Mise en œuvre de la Transition : Paul-Henri Sandaogo (...)
Burkina Faso : Le président Damiba s’oppose à un (...)
Bobo-Dioulasso : Le président du Faso, Paul-Henri (...)
Rémunération des ministres au Burkina : Quand la mauvaise (...)
Immersion au sein des forces de défense et de sécurité : (...)
Bobo-Dioulasso : Le président du Faso, Paul-Henri (...)
Libération de Roch Kaboré : Le MPP ne lâche pas le (...)
Burkina/Politique : « Nous ne sommes pas insensibles à (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition "cuisine" (...)
Burkina : « On doit tous revoir nos attitudes des temps (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11634



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés