Actualités :: Programmation budgétaire 2022-2024 au Burkina : Vers un retour à une (...)

Le ministre en charge de l’Economie et des Finances, Lassané KABORE, était face aux députés, ce mardi 22 juin 2021. L’objectif était de présenter le Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP) 2022-2024 à la Représentation nationale.

Les grandes lignes des projections budgétaires de la vision du gouvernement soumises au débat à l’Hémicycle, s’appuient sur les quatre axes du référentiel national de développement 2021-2025. Ce sont la sécurité, le capital humain, les secteurs porteurs et la bonne gouvernance.

Au plus tard le 30 juin de chaque année, le ministère de l’Economie et des finances a le devoir d’exposer devant l’Assemblée nationale, les projections budgétaires de la vision de l’Etat sur les trois années suivantes.

Cet exercice survient en amont de la finalisation du DPBEP afin d’élaborer la loi de finances annuelle qui sera présentée le mois de septembre suivant.

A cet effet, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé a recommandé au ministère de l’Economie d’introduire dans sa prochaine loi de finances de l’année, l’achat d’un nouvel avion présidentiel en raison du mauvais état de celui que possède actuellement le pays et dont l’entretien coûte des milliards à l’Etat.

En outre, Bala Sakandé a interpellé l’ensemble des élus locaux ainsi que les populations à dénoncer les entrepreneurs qui sont à l’origine de constructions d’infrastructures de mauvaises qualités en mettant en exergue "les salles de classes qui s’effondrent sous élèves dans certaines régions".

Il a par ailleurs suggéré que se tienne d’abord dans la région du Centre, au même titre que les autres, la célébration tournante du 11 décembre, avant d’envisager une quelconque interruption de cet évènement national.

Lefaso.net

Démocratie au Burkina : L’opposition se trompe-t-elle de (...)
L’"opposition vraie" : Qui tirera les marrons du feu (...)
Général Kwamé Lougué : "Il n’y a de garage que pour celui (...)
Cyrille Goungounga, député ADF/RDA : "Les boycotteurs (...)
Pour ou contre la peine de mort : Les Ouagalais (...)
Politique : Un nouveau parti dans l’arène
Politique : Recentrer le débat sur la laïcité
Candidature unique de l"opposition : Hermann ? Oui, (...)
Atelier sur la chefferie traditionnelle : Les "bonnets (...)
Burkina : Des opposants porte-gamelles
Gouvernance démocratique : Clarifier le statut de la (...)
Situation nationale : "Ainsi donc, sans pudeur, se sont (...)
Simon Compaoré : "A moins d’être apatride, on ne peut (...)
Promotion de la femme : Le département dresse son (...)
Halidou Ouédraogo : "La vraie question devrait être (...)
Burkina-Ghana : La voie ferrée Ouaga-Kumassi à (...)
Meeting del’opposition :la quête de l’alternance en (...)
Meeting de l’opposition vraie : "La Constitution n’est (...)
L’opposition burkinabè et la présidentielle de 2005 : Où (...)
Meeting de l’opposition : La "compaorose" vilipendée
Présidentielle 2005 : L’opposition donne un spectacle (...)

Pages : 0 | ... | 10857 | 10878 | 10899 | 10920 | 10941 | 10962 | 10983 | 11004 | 11025 | ... | 11382



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés