Actualités :: Visite de l’UPC au MPP : « On se retrouve pour cheminer ensemble, conjuguer (...)

Une délégation de la direction politique de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) conduite par son président, Zéphirin Diabré, a effectué une « visite de courtoisie et de travail » auprès du parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), avec à sa tête, son président Simon Compaoré. Ce tête-à-tête a eu lieu dans la soirée de ce mardi 16 mars 2021 au siège national de campagne du MPP, sis au quartier Nonsin.

Selon le président de l’UPC, Zéphirin Diabré, cette « visite de courtoisie et de travail s’inscrit en droite ligne du développement politique », qui place désormais son parti à la majorité. « Il était de bon ton que notre parti prenne contact avec le MPP qui est la force motrice de cette majorité », situe Zéphirin Diabré pour qui, cette rencontre « matérialise davantage les relations politiques qui sont en train de se construire ».
Zéphirin Diabré dit « l’engagement total » de l’UPC avec le MPP « pour la construction de la patrie » et surtout à faire en sorte que la mission qui est lui confiée (ministre chargé de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale) soit pleinement remplie pour le bonheur de l’ensemble du Burkina.

« Dans une vie politique, il y a plusieurs vies. Il vous souviendra que nous avons cheminé ensemble à l’ODP/MT, qui est devenu ensuite CDP. Après, nous nous sommes séparés parce que moi, je suis parti créer un parti qui s’appelle l’UPC, et nous avons commencé à nous combattre. Mais en 2014, eux aussi ont quitté leur maison (CDP) et nous nous sommes retrouvés sur les frontons de l’insurrection. Nous avons ensemble mené un combat qui a été victorieux, en empêchant la modification de l’article 37 (de la Constitution) et en créant une nouvelle situation politique pour le Burkina Faso. Il se trouve que pour diverses raisons, nos chemins se sont encore séparés. Mais aujourd’hui, nos chemins se sont encore retrouvés », retrace le ministre d’Etat, ministre auprès du président du Faso, chargé de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Dr Zéphirin Diabré.

Zéphirin Diabré (gauche) et Simon Compaoré, au sortir des échanges

Comme pour couper court à tout commentaire, Zéphirin Diabré affirme qu’« il n’y a que ceux qui ne voient pas ou ne comprennent pas grand chose, peuvent y voir un mystère. Ça fait partie des cheminements de la vie. L’essentiel est que l’alliance qui est scellée aujourd’hui (et je pense que nous sommes tous déterminés à ce qu’il en soit ainsi) soit un instrument très fort, non pas pour nous-mêmes, mais pour le pays ».

Une démarche que le président du parti au pouvoir, Simon Compaoré, magnifie. « Cet après-midi, c’est un jour nouveau qui se lève. Qui l’eût cru ? C’est pour dire qu’en politique, tout est possible », s’est-t-il confié. Simon Compaoré retient, lui aussi : « Nous avons eu des aventures diverses. Et voilà qu’on se retrouve pour cheminer ensemble, conjuguer nos efforts, nos intelligences, les mettre au service de la patrie ».

« En tout cas, ce soir là, moi je bois mon petit lait et je remercie Dieu pour cette opportunité qu’il nous donne d’être plus utiles à notre nation, le Burkina Faso », s’est réjoui Simon Compaoré, souhaitant que Zéphirin Diabré conduise avec succès, sa mission gouvernementale pour le bonheur de tout le pays.
A en croire les deux interlocuteurs, l’UPC et le MPP sont désormais engagés pour accompagner le président Roch Kaboré à réussir sa mission à la tête du pays.

Cette rencontre succède à une autre, tenue plus tôt dans la matinée, l’UPC et l’APMP (Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle) où il a été aussi question du processus de réconciliation nationale en cours.


Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Burkina/CDP : Une conférence de presse des jeunes dans (...)
MPP-UNIR/PS : « Ce n’est pas parce que nous sommes des (...)
Burkina : La réconciliation nationale "n’est pas (...)
IIe congrès extraordinaire du MPP : La succession à Roch (...)
Situations en Guinée et au Mali : Le groupe parlementaire
Burkina : « Celui qui prend le pouvoir en ce moment-là (...)
Simon Compaoré au sujet du président Roch Kaboré : « Pas (...)
Burkina/sécurité : Le parti au pouvoir exhorte à éviter (...)
Burkina/vie politique : Le MPP a enregistré 1 964 (...)
Crise au Mouvement Agir ensemble pour le Burkina : (...)
Commune de Kouka (Boucle du Mouhoun) : Les militants du (...)
Organisation des élections au Burkina : Les membres de (...)
Burkina/Rencontre Etat-ONG-AD et fondations : L’équation (...)
Burkina/politique : Des militants du "Mouvement agir (...)
Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao (...)
Assemblée nationale du Burkina Faso : Une nouvelle (...)
Politique au Burkina : Bluff de l’opposition ou (...)
Burkina/vie politique : Les militants de PS-Burkina (...)
Burkina Faso : « En plus des cadavres qui continuent de (...)
Burkina : « Le spectre de la famine » plane « en plus (...)
Burkina Faso : Une formation au profit des nouveaux (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11214


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés