Actualités :: Université de Ouagadougou : le CENOU répond à des non boursiers

Le Centre national des oeuvres universitaires (CENOU), dégage sa responsabilité dans ce droit de réponse, en ce qui concerne la non tenue de la conférence de presse des étudiants non boursiers.

Dans "Le pays" n°3318 du vendredi 18 février 2005 dans la rubrique Ombres et lumières, "pot pourri", dans l’article intitulé "université de Ouagadougou, des non boursiers en colère", il y a des incorrections que je voudrais relever et vous prier de bien vouloir publier ce droit de réponse.

Il est dit en effet dans l’article que le "CENOU n’a pas répondu favorablement à la demande du site". Le CENOU n’a jamais reçu une quelconque demande relative à la conférence de presse sur le campus.

Nos structures sont régies par des textes et toute association estudiantine légalement constituée qui en fait la demande écrite, reçoit une réponse (favorable ou défavorable).

Du reste, ce groupe d’étudiants dont il est question ne fait pas partie de la liste de nos associations enregistrées à la Direction des loisirs, des activités culturelles et sportives.

C’est donc un groupe informel que j’ai reçu le jeudi 17 février à 10 heures dans mon bureau pour leur démontrer l’illégalité de la démarche d’une part (pas de demande introduite) et le caractère du groupe (informel).

Il faut aussi préciser que l’objet de la conférence : le FONER, ne relève pas du CENOU ; le sujet de réclamation ne nous concerne pas. C’est pourquoi, nous ne comprenons pas pourquoi, il est dit dans l’article "qu’un terrain d’entente sera trouvé entre le CENOU et les plaignants".

Je précise que le groupe d’étudiants a été reçu par le président de l’université de Ouagadougou le vendredi 11 février 2005 qui nous a adressé une correspondance à leur sujet en date du 16 février 2005, parvenue au CENOU le 18 février 2005.
Ces étudiants auraient dû attendre la suite de cette correspondance avant toute action.

Ouagadougou, le 21 février 2005

Pour le Directeur général en mission, le Secrétaire général chargé de l’intérim

Sidiki GUIRE,
Administrateur Civil,
Chevalier de l’Ordre national

Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)
Programme de certification au métier de consultant et de (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat (...)
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe (...)
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de (...)
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de (...)
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou (...)
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, (...)
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine (...)
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Santé : Le système sanitaire burkinabè accueille 40 (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés