Actualités :: Burkina/Agriculture : Vers la validation de l’étude de capitalisation des (...)

Le CES/DRS sont des actions de conservation des eaux et des sols, de défense et de restauration des sols. Ce vendredi 25 novembre 2022 à Ouagadougou, le ministère de l’Agriculture, des ressources animales et halieutiques (MARAH) a organisé un atelier national de validation de l’étude de capitalisation des techniques et technologies CES/DRS et leurs normes de réalisation au Burkina Faso.

En effet, la direction générale des aménagements hydro-agricoles et du développement de l’irrigation (DGAHDI), dans le cadre de la Stratégie nationale de restauration, conservation et récupération des sols (SNRCRS) au Burkina Faso 2020-2024, a envisagé capitaliser les expériences des ONG et associations de développement ainsi que les structures de recherches dans les domaines de la gestion durable des terres.

Il a été rappelé qu’au Burkina Faso, la situation de référence des terres dégradées établie en 2018 a indiqué qu’environ 31% des terres sont concernées par la dégradation

Cela a abouti à un guide/recueil de l’ensemble des techniques d’aménagements, de préservation et de restauration des sols et eaux y compris l’agriculture de conservation. Cet atelier est donc le lieu de présenter la méthodologie de l’étude, présenter les résultats, recueillir les questions et les observations des participants en vue d’améliorer la qualité du document et enfin de procéder à la validation l’étude.

Il est important que les différents acteurs puissent apprécier sans complaisance la qualité du document, critiquer objectivement et faire des propositions de sorte à ce qu’il soit consensuel a souhaité Victor Bonogo

Une approche inclusive

Les parties prenantes à cette rencontre nationale sont entre autres : les membres du Comité technique de suivi de l’étude (CTS), les représentants des structures centrales et déconcentrées concernées, des projets et programmes, des ONG et associations intervenant dans le domaine de la CES/DRS, des institutions de recherche et des universités, des organisations de producteurs. « C’est un travail qui a été demandé par le ministère avec l’accompagnement du Programme alimentaire mondial (PAM) en vue de capitaliser les techniques que nous avons au niveau national en matière de conservation des eaux et des sols. La problématique de la gestion des terres est d’actualité, surtout avec tout ce que nous avons comme développement au niveau national. Il y a une dégradation de nos terres. Et pourtant, toutes nos productions sont dépendantes de la qualité de nos sols. Il y a beaucoup d’efforts qui sont faits pour la réparation de ces sols. Il est important que nous puissions au niveau national savoir quelles sont les bonnes techniques et expériences en matière de gestion des sols afin de les mettre dans un document. Cela va permettre à l’ensemble des intervenants du secteur d’en prendre connaissance pour assurer une meilleure gestion de la fertilité de nos sols. C’est un document national qui sera utilisé par tous », a expliqué le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Victor Bonogo. Il faut noter que cette étude a reçu l’appui technique et financier du PAM.

SB
Lefaso.net

Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés