Actualités :: Burkina Faso : La 2e édition du Salon de la publicité et de l’édition se (...)

La 2e édition du Salon de la publicité et de l’édition (SAPE) se tiendra du 13 au 15 octobre 2022 à Ouagadougou . A cet effet, le comité d’organisation s’est entretenu avec les hommes de médias le mercredi 27 juillet 2022, pour donner les grands axes de cette deuxième édition.

La 2e édition du Salon de la publicité et de l’édition est placée sous le thème : « Impact du numérique sur les métiers de la publicité et de l’édition. Défis et enjeux ». Ce thème, selon les organisateurs, permettra aux acteurs du secteur d’échanger sur les opportunités et les défis qu’offre le numérique, d’évoquer l’impact du numérique sur l’évolution des emplois et sur le modèle économique existant et son évolution.

Ainsi donc, pendant trois jours, des experts, des fournisseurs d’équipements et de services, des financiers et des décideurs débattront sur ce thème central ainsi que d’autres panels. Les participants pourront également, renforcer leurs capacités grâce aux différents workshops et master class.

Selon, le directeur général de Impulsion, agence conseil et promoteur du Salon de la publicité et de l’édition, Christophe Mesmer Yaméogo, l’objectif du SAPE est de faire émerger des champions nationaux dans le domaine de la publicité et de l’édition. Il a indiqué que pour cette 2e édition, en plus des panels et des expositions, des formations destinées aux professionnels des entreprises et agences ont été intégrées.

Christophe Mesmer Yaméogo, directeur général de Impulsion, agence conseil et promoteur du Salon de la publicité et de l’édition

« Nous avons trois grandes catégories de formations qui concernent les impacts des investissements publicitaires et l’évaluation de ces actions publicitaires. Nous avons une catégorie de formations qui va concerner l’expérience client et comment optimiser cette expérience dans le but de booster les chiffres d’affaires », a-t-il martelé.

Huit formations seront également organisées avec 15 participants au maximum par formation. Ces sessions seront dirigées par quatre experts du Burkina et quatre autres venant de l’étranger.

« Il faut noter qu’en plus des panels et des formations, les participants vont renforcer leurs capacités grâce aux différents workshops et master class, avec des rencontres B2B et des expositions. Le Salon de la publicité et de l’édition est l’occasion pour les jeunes de se faire découvrir à travers leurs talents. Le comité d’organisation a décidé de récompenser les meilleurs talents dans six catégories, dont la catégorie photo smartphone qui concerne les moins de 25 ans. Pour les cinq autres catégories, il faut avoir entre 18 ans et 30 ans pour prendre part aux compétitions en catégorie photo créative, en voix off, en création graphique, en création digitale et en catégorie vidéo 2B et 3B », a-t-il conclu.

Pour cette deuxième édition, la Guinée est le pays invité d’honneur.

Pour rappel, le Salon de la publicité et de l’édition est un évènement majeur qui réunit les acteurs du marketing, de la publicité, des médias, des arts graphiques et de l’édition au Burkina Faso. Il a été initié en 2021. C’est un espace de réseautage, d’opportunité d’affaires, de partages d’expérience, de renforcement de capacités et de détection de jeunes talents. C’est également un espace de découverte des innovations techniques, technologiques et du savoir-faire des entreprises locales et celles venues d’ailleurs.

Patricia Coulibaly
Lefaso.net

Santé sexuelle et reproductive : A Ouagadougou, des (...)
Gaoua : Les scolaires apportent leur contribution à la (...)
Région du Sahel : Des leaders religieux et communautaires à
Migration : Du théâtre forum pour informer et sensibiliser
Volontaires pour la défense de la patrie au Burkina : Le (...)
Gaoua : Une journée de parenté à plaisanterie pour (...)
Recrutement des techniciens supérieurs géomètres en 2022 (...)
Destruction de l’ancienne résidence de Blaise Compaoré à (...)
Appelés SND 2022 : « Du regret à ceux qui ont joué les (...)
Pneumonie : Premier motif d’hospitalisation au Burkina (...)
Ouagadougou : L’ONG « Sauve ma patrie » et l’ambassade de (...)
Décès de Hadja Mah Kouyaté N°2 : Une distinction (...)
Journée mondiale du diabète 2022 : Mot de la Dre (...)
Lutte antiterroriste au Burkina : « J’ai convaincu 120 (...)
Burkina Faso : Le label poulet bicyclette a désormais un (...)
Projet Benkadi : L’ONG APIL met en place un comité de (...)
Violations supposées de droits humains dans des villages (...)
Ouagadougou : Une équipe gouvernementale dépêchée à (...)
Burkina : L’ASCE/LC se démarque d’un prétendu audit du (...)
Campus France Burkina Faso : Un tremplin pour les études (...)
Leadership féminin au Burkina Faso : La problématique au (...)

Pages : 0 | ... | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | ... | 31857



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés