Actualités :: Burkina Faso : Gouverneurs et FDS à l’école de la gestion des frontières

Les gouverneurs et les Forces de défense et de sécurité (FDS) sont réunis du 14 au 16 juin 2022 à Koudougou, dans le Centre-ouest autour d’un atelier de renforcement de capacités sur la gestion intégrée des frontières. Il s’agit de leur donner les rudiments nécessaires pour qu’ils puissent prendre à bras le corps la gestion des frontières et minimiser les conflits.

Sur les treize régions que compte le Burkina Faso, dix sont considérées comme frontalières. Ces frontières et espaces frontaliers couvrent de nombreux enjeux d’autant plus qu’au lendemain des indépendances, les États africains ont hérité des limites territoriales qui ont été définies par le colon sans tenir compte des réalités socioculturelles. La plupart de ces frontières n’ont pas été matérialisées. Ce qui n’est pas sans conséquences pour nos pays.

Les gouverneurs des régions et les FDS se familiariseront sur la gestion des ressources naturelles partagées

Le Burkina Faso, pays enclavé situé au cœur de l’Afrique de l’Ouest, partage 3 615 kilomètres avec six pays voisins. Les populations de la quasi-totalité de ces zones frontalières connaissent des difficultés de cohabitation. Suite aux récents changements institutionnels, plusieurs gouverneurs sont nouveaux, d’où la nécessité de leur donner des rudiments pour représenter l’Etat tout en tenant compte des frontières du pays.

La secrétaire permanente de la Commission nationale des frontières au Burkina Faso, Léontine Zagré, a expliqué que plusieurs thèmes seront développés pour les participants au cours de cette rencontre de 72 heures. Il s’agit de l’histoire des frontières du Burkina Faso, des référentiels de gestion des frontières, de la libre circulation des biens et des personnes. En outre, les gouverneurs et les FDS se familiariseront avec la reconnaissance de la ligne frontalière et de la gestion des ressources naturelles partagées.

La secrétaire permanente de la Commission nationale des frontières, Léontine Zagré, a indiqué que plusieurs thèmes seront développés à l’endroit des participants

Selon Boubacar Nouhoun Traoré, gouverneur de la région du Centre-ouest, représentant le ministre en charge de l’administration du territoire, ces conflits de cohabitation sont liés à l’insécurité mais aussi à la gestion des ressources naturelles partagées, au foncier et à l’orpaillage. « Ces faits donnent très souvent lieu à des situations tendues qui sont heureusement désamorcées grâce aux efforts et à la perspicacité des acteurs frontaliers que vous êtes », a-t-il reconnu avant d’ajouter que dans un contexte national où toutes les ambitions et initiatives de développement sont mises à rude épreuve, la gestion des frontières est plus que jamais d’actualité.

Le gouverneur de la région du Centre-Ouest, Boubacar Nouhoun Traoré, est convaincu que cette séance outillera les participants

Car a-t-il insisté, il convient que les représentants des Etats puissent davantage s’accorder sur un nouveau paradigme de développement frontalier. M. Traoré est confiant que cette formation de 72 heures va suffisamment outiller les acteurs frontaliers réunis ce jour pour leur permettre d’être efficaces sur le terrain.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Affaire Thomas Sankara : « Ce sont les gens que nous (...)
Santé publique : Le Burkina se dote des plans d’urgence (...)
Burkina/humanitaire : Titao, il faut parer au plus (...)
Cosmétique au Burkina : « Ajaderm skincare by nature », (...)
Action humanitaire : 3TV et Wat FM lancent l’opération « (...)
Journée internationale de la femme africaine : Des (...)
Saison pluvieuse : Quelques consignes à observer pour (...)
Traite d’êtres humains au Burkina : Plus d’un millier de (...)
Boucle du Mouhoun : La nouvelle secrétaire générale de la (...)
Fada N’Gourma : Un homme et son fils meurent par (...)
Cadre sectoriel de dialogue santé : Des acquis (...)
Registre social unique du Burkina Faso : Le comité (...)
Emploi des jeunes en Afrique francophone : Une (...)
Cérémonie officielle de réception provisoire des bas-fonds (...)
Burkina : Plan international Burkina prépare les projets (...)
Promotion de la PCIAS dans les formations sanitaires : (...)
Allaitement au Burkina : « La pratique exclusive de cet (...)
Rentrée académique 2022-2023 : Inscrivez-vous à (...)
Droits des femmes au Burkina : « Thomas Sankara, à (...)
Burkina /ONEA : « Les perturbations de la desserte en (...)
Poste Burkina Faso : « J’exhorte chacun à l’efficience », (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31017

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés