Actualités :: Alliance pastorale : Une union pour la promotion de la résilience (...)

Réunies en atelier les 16 et 17 Décembre à Manga, les 16 organisations de la société civile pastorale du Burkina, ont procédé à la formalisation de leur instrument commun dénommé ALLIANCE PASTORALE qui constituera désormais leur réseau pour la promotion de la résilience pastorale.

En rappel, de 2016 et 2020, la SNV a implémenté dans 06 pays dont le Burkina Faso, le programme de plaidoyer collaboratif dénommé « Voix pour le changement » (V4CP) qu’elle a exécuté de concert avec des OSCs locales.

Au Burkina Faso, La thématique « Résilience pastorale » du projet V4CP a été portée par PASMEP et APESS. Ces deux OSCs, porte-voix des communautés pastorales et agropastorales, se sont engagées dans ce processus de plaidoyer collaboratif basé sur les preuves afin d’influencer les décideurs pour des politiques justes et inclusives.

Toute chose qui permettra d’aboutir à une meilleure prise en compte des intérêts des pasteurs et agropasteurs dans l’harmonisation, l’adoption, la vulgarisation et la mise en œuvre de textes règlementaires prenant en compte le changement climatique et le genre dans le contexte de décentralisation.

Pour mieux porter la voix les pasteurs et au vu du caractère collaboratif et interactif de ce plaidoyer, PASMEP et APESS, ont mobilisé autour d’elles 14 autres OSC pastorales pour le développement d’une vision commune des enjeux du pastoralisme afin d’agir ensemble pour plus d’impact.

C’est ainsi que l’Alliance des OSC pastorales mise en place en 2017 a effectivement accompagné la dynamique de plaidoyer qui a abouti à des résultats tangibles.

Convaincu que lorsque les acteurs/partenaires stratégiques unissent leurs forces pour coordonner leurs instruments et méthodes de plaidoyer leur efficacité est meilleure. C’est cela que les OSCs membres de l’Alliance pastorale ont compris en décidant de formaliser à travers la signature d’une charte, la mise place de ses instances et l’élaboration d’un plan d’action pour la rendre opérationnelle.

Ainsi, après lecture et amendements des textes statutaires que sont la « CHARTE » et le « REGLEMENT INTERIEUR », les organisations membres ont procédé à leur signature marquant ainsi la naissance et la mise en route de « L’ALLIANCE PASTORALE ».

Pour René MILLOGO, Coordonnateur de PASMEP, la formalisation de cette Alliance est le fruit d’un long et périlleux processus entamé depuis 2017, et n’eut été l’accompagnement sans réserve de la SNV à travers son projet V4CP, allait surement peiner pour voir le jour, nonobstant la noblesse des objectifs et la force que représente un tel instrument en matière de plaidoyer.

C’est pourquoi il félicité et remercie tous les acteurs qui y ont cru et qui s’y sont pleinement investis pour cette cause.

Quant à Madame le Gouverneur de la Région du Centre Sud, qui a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier, elle s’est beaucoup réjouie de la mise en route de cette alliance, et surtout du choix de sa région pour abriter cet évènement. Plaidant pour sa région, elle s’exclame en ces termes « Nous regrettons toutefois le faible niveau d’investissement en matière de pastoralisme dans cette région aussi bien au niveau de l’Etat que des partenaires techniques et financiers. Toutefois, nous gardons espoir qu’avec cette Alliance naissante, des actions d’envergures seront entreprises dans la région pour lui donner les capacités à soutenir et fructifier le potentiel pastoral qui y existe ».

PASMEP a été désignée par ses pairs pour animer pendant les deux années à venir, le secrétariat exécutif de l’alliance, dénommé « POINT FOCAL ».

Correspondance particulière

Drame de Perkoa : Le gouvernement suit de près la (...)
Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée (...)
Mineurs coincés à Perkoa : La section Sanguié du MBDHP (...)
Prévision saisonnière 2022 : Les pluies seront abondantes (...)
Lutte contre les maladies tropicales négligées au Burkina (...)
Publicité des produits de la pharmacopée traditionnelle (...)
Journée internationale des musées : "Le pouvoir des (...)
Vie chère à Ouahigouya : Consommateurs et commerçants (...)
Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel/Burkina (...)
Dépolitisation et renforcement de la méritocratie au sein (...)
Journée internationale du vivre-ensemble en paix : « Il (...)
Le Droit et le métier de Juriste avec Aurelie (...)
Commémoration de la journée de l’infirmière : Le conseil (...)
Avis de recherche : Sidibé Ramata, porté disparu depuis (...)
Éducation au Burkina : Les acteurs à l’école de la (...)
Bam : Bassinko en partage solidaire des personnes (...)
Droits humains et droit international humanitaire au (...)
Auto-emploi au Burkina : Les étudiants de l’université de (...)
Lutte contre la drogue au Burkina : L’association LYDIE (...)
Super Léo : La nouvelle farine infantile fortifiée en (...)
Banditisme : Cinq présumés délinquants mis hors d’état de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 30303



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés