:: « Sur le Franc CFA, on n’entend à 99% que des âneries », Xavier Lapeyre de (...)

Selon l’Ambassadeur de France au Burkina Faso, la question du Franc CFA est purement économique et non politique. A en croire Xavier Lapeyre de Cabanes, on ne lit que des bêtises sur le Franc CFA, à travers les réseaux sociaux. Il n’y a donc pas de quoi fantasmer, selon le diplomate en fin de mission.

Cliquez ici pour lire aussi : "Je ne crois pas du tout à l’effondrement du Burkina", Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina Faso

Vidéo et Montage : Herman Frédéric Bassolé

Décès d’Hamed Bakayoko : Alpha Barry pleure la mort d’un (...)
Eglise catholique : L’essentiel du carême avec l’Abbé (...)
Découverte du Nayala : La province regorge d’énormes (...)
Religion : Alfred Di Ban Ki-Zerbo, l’esclave sauvé par (...)
Toma, province du Nayala : Rencontre avec Romaric (...)
Eléonore Kocty, actrice : « Le cinéma burkinabè est en (...)
Humour : Gombo.com présente « tout va se savoir (...)
Découverte de l’histoire de la ville de Toma : Les « Toé (...)
Henri Voron, le Français pour qui le Burkina Faso est le (...)
Sorcellerie au Burkina : « Il faut réviser la législation (...)
Burkina : « La crise humanitaire prend de l’ampleur plus (...)
Cyber-sécurité : « Au Burkina, nous avons été surpris par (...)
Vous voulez garantir votre avenir professionnel (...)
Rapport 2019 de la Cour des comptes : Un laisser-aller (...)
Coopération Burkina Faso/Etats-Unis : L’ambassadeur (...)
Nathanaël Ouédraogo, président du MoDEM : « Le président (...)
Musique : Toksa, le rappeur dont le flow va s’exporter (...)
Burkina : 243 condamnés à la perpétuité de 2010 à 2019 (...)
Violences basées sur le genre : Stop au fléau dans les (...)
Séminaire à Kosyam : Les ministres s’approprient les (...)
Watiti Watoma : L’artiste congolais qui veut conquérir (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 567


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés