Actualités :: Présidentielle 2005 : Arouna Lankoandé, un autre candidat déclaré

Après les candidats des partis de l’opposition, voici celui "des sans parti" : Arouna Lankoandé. Dans son manifeste dont nous vous proposons une synthèse, il dit vouloir mettre fin à l’injustice, à l’incivisme à la malgouvernance, à l’irresponsabilité etc.

"Le Burkina est loin d’être un pays démocratique (...)", cette affirmation, Arouna Lankoandé la justifie par la concentration des pouvoirs entre les mains du chef de l’Etat, le comportement peu honorable de tous les partis, du pouvoir comme de l’opposition. Pour lui, tous les secteurs de la vie connaissent un échec du fait de la malgouvernance de la 4e République.

C’est donc à cause de cette situation que le socio-géographe a pris la responsabilité d’être candidat à la magistrature suprême. Arouna Lankoandé se dit être "le candidat du peuple réel, de la société civile, des sans parti, des pauvres, des orphelins, des veuves, des sans voix".

Et il sollicitera les suffrages du peuple pour que s’arrêtent la gabegie, la corruption, les détournements et pour promouvoir la démocratie. Dans cette perspective, il annonce une série de mesures : morceaux choisis, le nombre de partis sera limité à trois ; le peuple sera protégé à tous les niveaux de la délinquance, du banditisme, des coupeurs de routes, le train de vie de l’Etat sera revu à la baisse, les institutions budgétivores vont disparaître ; tous les enfants du Burkina iront à l’école, etc.

Il invite par conséquent les Burkinabè à le voter pour un ciel nouveau au Burkina et pour sa richesse à tous ses fils.

Synthèse de D. Parfait SILGA

Assises nationales : Le Réseau des Patriotes favorable à (...)
Burkina : La Présidence du Faso met en garde les (...)
Burkina/Assises nationales : Les dates des 25 et 26 mai (...)
15-Mai : Le capitaine Ibrahim Traoré invite les (...)
Burkina : Le Rassemblement pour le salut national (...)
Suspension des activités des partis politiques : "Il est (...)
Burkina : "L’histoire nous a fait chance en nous (...)
Bobo-Dioulasso : « La prolongation de la transition est (...)
Burkina/Conduite de la Transition : Mousbila Sankara (...)
Meeting de soutien à la Transition : « Nous ne voulons (...)
Burkina/Organisation des assises nationales : « Dans sa (...)
Burkina : « Chaque fois que les autorités de la (...)
Hommage à Pierre-Claver Damiba, l’homme qui savait ce (...)
Burkina : la Coalition centriste pour la paix (...)
Transition au Burkina : « Nous, les ‘’wayignans’’, (...)
Burkina/Conduite de la transition : Les députés de l’ALT (...)
Burkina : Les magistrats du parquet désormais nommés par (...)
Burkina : L’ALT examinera une proposition de loi pour (...)
Conseil des ministres : La SONABHY, le BUMIGEB et le (...)
Affaire “Me Guy Hervé Kam” : L’Etat à l’épreuve de sa (...)
Burkina/Situation nationale : Les propositions de Me (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12516


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés