Actualités :: Déficit céréalier : 7000 t à des prix sociaux

Le 11 avril 2005 à Ouagadougou, le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et des Ressources halieutiques, Salif Diallo, a donné une conférence de presse sur la situation alimentaire dans certaines régions du Burkina.

Au cours de cet entretien, il a annoncé que dès aujourd’hui le gouvernement met 7000 t de vivres à des prix sociaux à la disposition des populations desdites localités.

Le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques, Salif Diallo, a entretenu la presse hier 11 avril 2005 de la situation alimentaire difficile dans les provinces déficitaires du Burkina.

Il a rappelé les conditions agro alimentaires défavorables, aggravées par l’invasion acridienne au Sahel, au Centre-Nord et à l’Est, qui ont marqué la campagne agricole écoulée.

La situation alimentaire est difficile pour environ 491 056 personnes dans les provinces du Soum, du Séno, de l’Oudalan, du Loroum, du Yagha, du Sanmatenga, du Namentenga et de la Gagna.

Conformément au plan de ravitaillement élaboré par le gouvernement, 500 t de vivres ont, selon le ministre Salif Diallo, été distribuées gratuitement dans 19 départements des trois provinces jugées durement touchées, le Séno, l’Oudalan et le Soum. Toutes les livraisons, a assuré M. Diallo, ont été bien conduites par les autorités provinciales et départementales.

Le 14 février 2005, le gouvernement a activé une seconde opération, qui a consisté en la vente de 2 000 t à un prix social, soit 5 500 FCFA le sac de 100 kg, dans les huit provinces ci-dessus citées. Ces stocks, toujours selon le ministre, ont été mis à la disposition des bénéficiaires.

Pour ce qui est de la troisième phase du plan de ravitaillement, objet de la présente conférence de presse, c’est 7 000 t de vivres que le gouvernement a décidé de mettre à la disposition des populations, à un prix social de 10 000 FCFA le sac de 100 kg.

Cette opération concernera onze (11) provinces du Nord, du Sahel, du Centre-Nord et de la région de l’Est (voir encadré). Le ravitaillement sera fait sur présentation de la carte de famille.

Elle devra, au dire du ministre Diallo, permettre de soulager les producteurs au début de la campagne agricole. Mais, a ajouté M. Diallo, l’objectif principal de cette action est de freiner la hausse vertigineuse des prix des céréales, qui prévaut dans le Nord et le Sahel, où actuellement sur les marchés, ils varient de 17 500 FCFA à 23 900 FCFA le sac de 100 kg.

Salif Diallo a lancé un appel aux opérateurs économiques ayant gardé des stocks de vivres à les mettre sur le marché. Il a par ailleurs mis en garde tous les commerçants spéculateurs, qui retiendraient des vivres.

Son ministère, a-t-il déclaré, procédera en collaboration avec le département de la Sécurité et du Commerce à un contrôle sur toute l’étendue du territoire national. Et toute personne qu’ils prendraient dans leurs mailles sera passible de sanctions allant jusqu’au retrait de son agrément de commerce.

Il en est de même pour les agents de l’Etat chargés de la conduite de l’opération et qui se rendraient coupables de détournement des stocks. Ces derniers pourraient être radiés de la Fonction publique. Pourvu que ce ne soit pas de simple propos dissuasifs !

Hamidou Ouédraogo
L’Observateur

Burkina/Projet de loi portant statut de la magistrature (...)
Burkina Faso : « Il n’y aura pas d’élections tant que le (...)
Gestion du fret : Le CBC reçoit les orientations du Chef (...)
Burkina : Quand les pouvoirs peinent à assurer la (...)
Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur (...)
Burkina Faso/MPSR2 : L’échéance de la Transition nécessite (...)
Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de (...)
Burkina : Le Parti Panafricain pour le Salut exhorte (...)
Investiture du Président Bassirou Faye : Voici les (...)
Investiture de Bassirou Diomaye Faye : Le Capitaine (...)
Sénégal : Le CDP félicite le nouveau Président Bassirou (...)
Mobilisation générale et de la mise en garde : Le (...)
Santé : Le conseil des ministres dissout la centrale (...)
Acquisition d’armements : Autorisation d’octroi d’une (...)
Journées nationales d’engagement politique : « Si vous (...)
Burkina/Missions d’audits : La primature met fin aux (...)
Centre pénitentiaire agricole de Baporo : Accroître les (...)
Situation sécuritaire : Le Haut-commissariat des Nations (...)
Burkina Faso : Le gouvernement fait le point de ses (...)
Burkina : Le conseil des ministres adopte un (...)
Evaluation des performances des départements ministériels en

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12495



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés