Actualités :: Un programme triennal pour le rencforcement de la participation politique (...)

Le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD ) a organisé les 08 et 09 avril 2005 un atelier de validation des rapports provisoires des études sur la participation politique des femmes au Burkina Faso .

L’occasion a été donné aux responsables de procéder au lancement officiel du programme triennal de renforcement de la participation politique des femmes au Burkina Faso.

Une démocratie sans femmes n’est pas une démocratie imparfaite. Ce n’est pas une démocratie du tout.C’est par ces mots que le vice président du conseil d’administration du CGD, le Pr Filiga Michel SAWADOGO a introduit son discours.

Pour lui, la démocratie paritaire est celle dans laquelle il y a un équilibre de la présence des femmes et des hommes dans les institutions. Si l’on admet qu’en politique les mots font souvent bouger les choses, alors on doit reconnaître que les mots "genre " et bientôt "parité" sont de ceux-là. Ils permettent de repenser la démocartie , en l’améliorant ; Elle devrait aboutir à un partenariat des hommes et des femmes, sorte de nouveau contrat entre les sexes.

Le CGD donc, en lançant son programme triennal sur le renforcement de la participation des femmes een politique, vise un objectif principal qui est le renforcement de la participation citoyenne des femmes et de la culture démocratique.

Trois études à cet effet ont été conduites et ont fait l’objet d’une validation au cours de l’atelier. Il s’agit d’un rapport provisoire de l’étude pour l’élaboration d’un répertoire d’une base de données des femmes leaders en politique ; d’une étude sur le rôlr et la place des femmes au sein des partis politiques burkinabé ; enfin l’étude sur l’histoire de la participation politique des femmes au Burkina Faso.

En dehors de ces études qui ont balisé le chemin pour la mise ne oeuvre du programme, ce porgramme qui va jusqu’en 2007 est d’un coût global de 1,187 milliards de francs CFA et sera coordonné par Mme Nestorine SANGARE ; Celle-ci a d’ailleurs affirmé que la mise en oeuvre du programme triennal va s’appuyer sur une méthodologie basée sur l’approche participative , le lobbying et la stratégie de coopération avec les médias pour une meilleure visibilité des femmes leaders en politique.

Ismaël Bicaba
Lefaso.net

Burkina/Projet de loi portant statut de la magistrature (...)
Burkina Faso : « Il n’y aura pas d’élections tant que le (...)
Gestion du fret : Le CBC reçoit les orientations du Chef (...)
Burkina : Quand les pouvoirs peinent à assurer la (...)
Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur (...)
Burkina Faso/MPSR2 : L’échéance de la Transition nécessite (...)
Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de (...)
Burkina : Le Parti Panafricain pour le Salut exhorte (...)
Investiture du Président Bassirou Faye : Voici les (...)
Investiture de Bassirou Diomaye Faye : Le Capitaine (...)
Sénégal : Le CDP félicite le nouveau Président Bassirou (...)
Mobilisation générale et de la mise en garde : Le (...)
Santé : Le conseil des ministres dissout la centrale (...)
Acquisition d’armements : Autorisation d’octroi d’une (...)
Journées nationales d’engagement politique : « Si vous (...)
Burkina/Missions d’audits : La primature met fin aux (...)
Centre pénitentiaire agricole de Baporo : Accroître les (...)
Situation sécuritaire : Le Haut-commissariat des Nations (...)
Burkina Faso : Le gouvernement fait le point de ses (...)
Burkina : Le conseil des ministres adopte un (...)
Evaluation des performances des départements ministériels en

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12495



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés