Actualités :: Report des élections municipales : "Alternance 2005" mécontent

Le regroupement politique "Alternance 2005" a donné le vendredi 18 mars 2005 une conférence de presse au siège du Parti africain de l’indépendance (PAI). Cette rencontre avec les hommes de média a eu pour but de mettre en cause le report des élections municipales.

Pour dire non au report des élections municipales de 2005, le regroupement des partis politiques (CDS, FDS, FPC, GDP, MDR, LCB, PAI, PDS, PFID, PSB, UDPI, UNDD et UNIR/MS) dénommé "Alternance 2005" a organisé le vendredi 18 mars 2005 une conférence de presse. En février 2005, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a informé les partis politiques qu’elle ne pourra pas organiser les élections municipales en 2005 parce qu’elle n’avait pas reçu à temps du gouvernement les moyens financiers nécessaires.

Pour Alternance 2005, cette décision de la CENI est : "une manœuvre de la majorité au pouvoir dans le but de reprendre en main une situation politique sérieusement mise en mal depuis 2002". Pour elle, le calendrier électorale doit être respect, car depuis mai 2002 la CENI s’est engagé à l’informatisation du fichier électoral et à sa révision exceptionnelle en vue des doubles élections cette année.

La raison financière avancée par cette structure chargée d’organiser les élections est selon ce regroupement de 13 partis politiques "un jeu de passe-passe politico-légal dans lequel la CENI et le gouvernement ont décidé de rouler le peuple burkinabè dans la farine". "Alternance 2005" pense que cette inversion des échéances électorales contredit le message adressé à la national à la veille du 11 décembre 2004 par le président du Faso qui stipulait que : "L’année 2005 qui s’annonce est également celle d’échéances majeures avec la tenue des élections municipales et présidentielles".

Ce regroupement politique, condamné le fait que le gouvernement ait pris la décision de reporter les élections municipales sans concerter les autres animateurs de la démocratie notamment l’opposition. Ainsi, elle qualifie cette décision de "diktat", et promettent de lutter résolument pour que la démocratie règne un pays des hommes intègres.

Alternance 2005 dénonce ce qu’elle appelle "une partisane des médias d’Etat" avec le code de l’information est une utilisation des agents de l’Etat pour transmettre des requêtes qui n’ont aucun lien avec la fonction qui leur est assignée.

La dissolution de l’Institut des sciences (IDS) et la fermeture de l’Ecole nationale de la police (ENP) est perçue comme un chantage que le gouvernement exerce sur les jeunes. De l’avis de l’alternance 2005, ces décisions contribuent à aggraver le chômage et certains maux de la société : le manque de professeur de matières scientifiques et de lutter contre l’insécurité devenue le quotidien des populations.

Régine ZERBO
Sidwaya

Burkina/Situation nationale : Les propositions de Me (...)
Burkina : Me Ambroise Farama dément les accusations (...)
Situation sécuritaire au Centre-Sud : La gouverneure (...)
Burkina : Le leader politique, Amadou Tall, appelle à (...)
Burkina/Projet de loi portant statut de la magistrature (...)
Burkina Faso : « Il n’y aura pas d’élections tant que le (...)
Gestion du fret : Le CBC reçoit les orientations du Chef (...)
Burkina : Quand les pouvoirs peinent à assurer la (...)
Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur (...)
Burkina Faso/MPSR2 : L’échéance de la Transition nécessite (...)
Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de (...)
Burkina : Le Parti Panafricain pour le Salut exhorte (...)
Investiture du Président Bassirou Faye : Voici les (...)
Investiture de Bassirou Diomaye Faye : Le Capitaine (...)
Sénégal : Le CDP félicite le nouveau Président Bassirou (...)
Mobilisation générale et de la mise en garde : Le (...)
Santé : Le conseil des ministres dissout la centrale (...)
Acquisition d’armements : Autorisation d’octroi d’une (...)
Journées nationales d’engagement politique : « Si vous (...)
Burkina/Missions d’audits : La primature met fin aux (...)
Centre pénitentiaire agricole de Baporo : Accroître les (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12495


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés