Actualités :: "Alternance 2005" : Les candidats à la présidentielle sont connus

Jeudi 10 mars 2005, tard dans la nuit le regroupement de partis politiques de l’opposition, connu sous le vocable "Alternance 2005", a procédé à la désignation de ses champions pour l’élection présidentielle de 2005.

Les candidats à la candidature finalement retenus, sont maître Hermann Yaméogo de l’UNDD, maître Benewendé Stanislas Sankara de l’UNIR/MS et Philippe Ouédraogo du "PAI",(dans l’ordre).

Me Sankara

D’emblée, on note que la candidature de Ram Ouédraogo, patron du RDEB (Rassemblement des écologistes du Burkina) et premier candidat déclaré de l’opposition dite radicale de même que celle d’Arba Diallo n’ont pas été retenues, conformément au modus vivendi qui voulait que seuls les trois premiers soient retenus.

Deux questions fondamentales se posent après l’investiture des trois sus-nommés. D’abord, tous trois traînent des "casseroles" judiciaires et il n’est pas superfétatoire de s’interroger sur l’incidence de celles-ci sur leurs candidatures.

Ph. Ouédraogo

Dans le cas de Philippe Ouédraogo par exemple on sait que "l’affaire des PAI" a été tranchée en faveur de Touré Soumane ; ce qui pourrait "réveiller" à nouveau les joutes politico-juridiques épiques qui avaient opposé les deux hommes. Quant aux deux maîtres, ils ont maille à partir avec la justice, Hermann Yaméogo pour avoir selon les autorités en charge de la Sécurité, été "en intelligence avec des puissances hostiles au Burkina-Faso" tandis qu’il est fait grief à maître Sankara d’avoir gardé indûment par dévers lui, les droits légaux de 33 travailleurs déflatés de l’ex-Compagnie de transport en commun X 9.

En attendant que l’avenir nous éclaire sur leur sort, disons que la deuxième question a trait à l’attitude qu’observeront les candidats "recalés". Quand on sait que Ram Ouédraogo a laissé clairement entendre qu’il allait défendre la "différence écologiste" lors du scrutin, il y a fort à parier qu’il passera outre cette sélection, pour maintenir sa candidature.

Les jours prochains nous éclaireront là-aussi, même si à l’analyse on peut affirmer que "la campagne dans la campagne" sera épique. Un feuilleton à suivre donc.

B. SY
Sidwaya

Assises nationales : Le Réseau des Patriotes favorable à (...)
Burkina : La Présidence du Faso met en garde les (...)
Burkina/Assises nationales : Les dates des 25 et 26 mai (...)
15-Mai : Le capitaine Ibrahim Traoré invite les (...)
Burkina : Le Rassemblement pour le salut national (...)
Suspension des activités des partis politiques : "Il est (...)
Burkina : "L’histoire nous a fait chance en nous (...)
Bobo-Dioulasso : « La prolongation de la transition est (...)
Burkina/Conduite de la Transition : Mousbila Sankara (...)
Meeting de soutien à la Transition : « Nous ne voulons (...)
Burkina/Organisation des assises nationales : « Dans sa (...)
Burkina : « Chaque fois que les autorités de la (...)
Hommage à Pierre-Claver Damiba, l’homme qui savait ce (...)
Burkina : la Coalition centriste pour la paix (...)
Transition au Burkina : « Nous, les ‘’wayignans’’, (...)
Burkina/Conduite de la transition : Les députés de l’ALT (...)
Burkina : Les magistrats du parquet désormais nommés par (...)
Burkina : L’ALT examinera une proposition de loi pour (...)
Conseil des ministres : La SONABHY, le BUMIGEB et le (...)
Affaire “Me Guy Hervé Kam” : L’Etat à l’épreuve de sa (...)
Burkina/Situation nationale : Les propositions de Me (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12516


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés