Actualités :: CDP/Houet : La hache de guerre à nouveau déterrée

Alors qu’on croyait la situation normalisée au CDP Houet, cette lettre d’un groupe de militants" vient montrer qu’il n’en est rien et que la crise est toujours présente. Ces militants au nombre de 29 cités dans une lettre circulaire du secrétaire général provincial du CDP/Houet, répondent à ce dernier en des termes peu amères.

" Voilà encore une fois de plus que vous êtes étonné d’une situation que vous avez purement et simplement créée et entretenue.
Votre lettre circulaire en guise de menace n’a pas de sens et nous ne sentons pas concernés. Ces réunions dont vous faites mention sont le corollaire d’une situation de crise commencée depuis les premiers moments de la mise en place des structures du parti dans le Houet.

Pour vous rafraîchir la mémoire nous vous rappelons quelques dates et moments importants de cette crise qui perdure dans le temps et dans l’espace.
29/01/04 une lettre a été adressée au président du parti pour lui signifier que la procédure de désignation des trois responsables dont vous-même n’était pas conforme à l’esprit de la directive de mise en place des structures.
Le 31/09/04 une forte délégation de militants s’est rendue à Ouagadougou pour transmettre une lettre de protestation suite aux opérations de mise en place des comités de base de la ville de Bobo Dioulasso. Suite à cette mission, il a été ordonné de reconduire les anciens comités de base. La réunion tenue à la chambre de commerce a encore relevé une fois de plus le non respect de cette recommandation surtout au niveau des bureaux des unions.

Le 25/10/04 une lettre retraçant toutes les anomalies dans la mise en place de ces structures est adressée aux premiers responsables du parti.. Signalons qu’à cette lettre sont joints des bulletins de votes (2000) de parti autre que le CDP sur lesquels figurent les noms de personnes que vous avez bien voulu incorporer dans les comité de bases du parti.
Le 30/11/04 une conférence de presse très bien réussie a fait la synthèse de tous les problèmes qui minent aujourd’hui le CDP Houet.

Après toutes ces actions, il n’’y a eu aucune réaction. C’est pourquoi une large majorité des militants a entrepris des rencontres au niveau de la base ( secteurs) pour une large information. Contrairement à vos allégations faisant mention de réunions dans des villages, nous tenons à vous signifier que pour le moment nous n’avons entrepris aucune action dans ce sens. Mais nous le ferons en temps opportun.

C’est plutôt vous qui tenez des réunions dans les villages au cours desquelles vous affirmez l’exclusion des certains militants CDP dont vous vous vantez d’être le seul patron. Loin d’être injurieuses, diffamatoires, et mensongères, ces rencontres dénoncent vos pratiques sectaristes, machiavéliques, ethnicistes que vous utilisez et continuez d’utiliser comme méthode de travail.

Le tout dernier acte qui illustre parfaitement vos pratiques ethnicistes est le remplacement opéré au niveau du bureau de l’ arrondissement de Konsa. En effet, vous déclarez que votre choix en la personne de Sanou Békaï au lieu de Pitroipa Basile est géopolitique bien que ce dernier soit le secrétaire général adjoint. Dans la logique il revient à Basile Pitroipa d’occuper ce poste vacant.

Camarades secrétaire général, vous avez totalement perdu le Nord. Vous déclarez à vos proches qu’il y aura mort d’hommes et que nous serons chassés du parti. Aussi dans votre lettre circulaire vous ordonnez aux dits comités de base d’empêcher les rencontres dans les secteurs. Nous en prenons acte. Dans quel article des statuts et règlement intérieur du parti ,il est interdit aux militants de se concerter ? Vous-même vous aviez tenu des réunions de ce genre et vous continuez à le faire ; pour mémoire nous citerons les réunions que vous dirigez dans le temps chez Bakary Sanou ex-maire et chez Kanwé Augustin.

Rassurez-vous d’abord que ces comités de base fonctionnent, ou tout simplement soyez sûr que votre arme fonctionne avant d’attaquer les autres. Aujourd’hui l’étau se resserre sur vous. Les militants dans les secteurs ont déterminés à faire triompher la vérité et aller jusqu’au bout de la victoire, c’est pourquoi ces réunions continueront bel et bien. Nous ne sommes qu’au début de notre action. Sur les 23 secteurs, plusieurs ont été couverts dont le votre malgré vos instructions de boycott. Nous comprenons votre acharnement à travers cette circulaire pour tromper plus d’un militant.

Camarade SG, vous aviez toujours entretenu la division et l’esprit de votre lettre en dit long sur votre comportement belliciste et anti-social. Pendant que vous demandez d’empêcher énergiquement, c’est-à-dire utiliser la méthode forte, vous prônez à la fin de la même lettre circulaire l’ unité et la cohésion sociale. Cette fuite en avant démontre combien vous êtes hors de vous-même.

Quelles que soient vos menaces multiformes, rien n’empêchera et ne pourra empêcher les aspirations légitimes de militants à la base à faire valoir la vérité sur vos instincts qui n’honorent pas le parti.

Camarade Secrétaire général, vous avez suffisamment trompé les militants sincères et honnêtes. Nombreux sont ceux qui jadis vous appuyaient dans la lutte combien noble, et qui aujourd’hui vous ont tourné le dos car ayant découvert vos manoeuvres sordides, trompeuses. égocentriques et ethnicistes. Vos manteaux sont tombés, finies les intimidations, les menaces trop c’est trop !"

Démocratie-Progrès-Justice

NDLR : Connaissant le Burkina "Le Pays" se réserve le droit de ne pas publier les noms des signataires qui sont au nombre de 29 et dont la liste est disponible auprès de la Direction de la Rédaction. Ceux qui n’ont pas le courage de leurs actes ou ceux dont on a forcé la main, peuvent donc se sentir tranquilles.

Burkina Faso : Voici la charte modifiée et adoptée ce 25 (...)
Burkina Faso : Ce qu’il faut retenir de la charte (...)
Assises nationales : “Ce qu’il faut rechercher, ce n’est (...)
Burkina/Assises nationales : « Une fenêtre d’opportunités à
Burkina/Assises nationales : Vers le pire scénario pour (...)
Organisation d’élections : Le Mali à l’école du Burkina (...)
Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa (...)
Assises nationales : Les acteurs publics gagneraient à (...)
Burkina Faso : Le Socle citoyen pour la libération (...)
Burkina : « Il nous faut de vrais idéologues, pas des (...)
Burkina/Assises nationales : Le Mouvement patriotique (...)
Burkina/Assises nationales : La Marche pour la patrie (...)
Assises nationales : Le Réseau des Patriotes favorable à (...)
Burkina : La Présidence du Faso met en garde les (...)
Burkina/Assises nationales : Les dates des 25 et 26 mai (...)
15-Mai : Le capitaine Ibrahim Traoré invite les (...)
Burkina : Le Rassemblement pour le salut national (...)
Suspension des activités des partis politiques : "Il est (...)
Burkina : "L’histoire nous a fait chance en nous (...)
Bobo-Dioulasso : « La prolongation de la transition est (...)
Burkina/Conduite de la Transition : Mousbila Sankara (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12516


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés