Actualités :: Fin de séjour de Mohamed VI au Burkina-Faso : Les fruits d’une amitié (...)

Le roi du Maroc, Mohamed VI, a achevé hier mercredi 2 mars 2005, sa visite officielle de 72 heures au Burkina-Faso. Evoquant la coopération entre notre pays et le Maroc, le président du Faso, Blaise Compaoré, l’a qualifiée "d’excellente, de concrète et de pratique".

Et le président Compaoré d’ajouter qu’elle pouvait être citée comme un "exemple de coopération Sud-sud". Les fruits de cette coopération dynamique et pragmatique, le Burkina-Faso en a encore bénéficiés lors de la visite officielle de Mohame VI Burkina-Faso.

En sus des dons faits par sa Majesté à l’hôpital Yalgado Ouédraogo, une convention et quatre accords ont été signés entre les deux parties. La convention qui porte sur les évacuations sanitaires pour soins hospitaliers au Maroc, vient renforcer la coopération entre les deux pays dans le domaine sanitaire. Nonobstant la formation des personnels de la santé, le Maroc va ainsi faire bénéficier certains de nos malades de la qualité de ses services sanitaires. Ainsi se trouvent concrétisés les nombreux échanges entre les deux parties sur la question. "Un protocole d’accord important, parce qu’il permet de résoudre un problème important" a dit le ministre de la Santé, Alain Yoda. "Le Maroc ayant un plateau technique performant ce qui nous permettra de faire des économies dans le cadre des évacuations sanitaires" a-t-il ajouté.

Burkina Faso-Maroc, même combat

S’agissant des quatre accords, le premier porte sur la coopération culturelle. Par cet accord, les deux pays s’engagent à aller plus loin dans leur découverte réciproque. Culture, arts, science, échange de programmes culturels, artistiques et touristiques voilà les vecteurs de cette "fusion" qui s’offre en exemple à tout le continent.

Deuxième accord, celui sur la coopération en matière de formation professionnelle et d’emplois. Il permettra aux deux pays de développer des actions communes offrant des opportunités et des qualifications professionnelles aux jeunes ruraux et urbains contribuant ainsi à la lutte contre la pauvreté.

Le troisième accord organise la coopération cinématographique avec en ligne de mire, les échanges d’œuvres cinématographiques et la co-production entre les deux pays. Enfin, un programme d’application du protocole d’accord en matière de promotion et de développement de l’artisanat, qui offre l’opportunité aux deux parties de partager leurs expériences dans le domaine de l’artisanat en particulier par l’organisation de stages de formation au profit des artisans, a été signé. Last but not the least et dans le souci de consolider l’axe Ouagadougou. Rabat, les deux chefs d’Etat ont instruit leurs gouvernements de procéder à la finalisation de l’accord aérien entre les deux pays. "Royal Air Maroc" assurera deux liaisons hebdomadaires Casablanca

Ouagadougou-Casablanca. Convergence de vue entre les deux chefs d’Etat, mais également des moments forts qui traduisent l’amitié et la fraternité entre les deux peuples. Une coopération appelée à se hisser au niveau d’un véritable partenariat Sud-Sud en mettant l’accent sur les secteurs prioritaires du développement durable tels que l’agriculture, l’éducation, la santé, la formation des cadres, ainsi que l’échange d’expériences et de savoir-faire acquis de part et d’autre dans les différents domaines. Le privé devra aussi jouer sa partition en s’impliquant davantage, afin de consolider, par ses propres initiatives le courant d’échanges dans les domaines industriel, commercial, des infrastructures et de l’investissement. Une visite de vues en somme.

Boubakar SY
Sidwaya

Assises nationales : « On voulait 10 ans pour la guerre, (...)
Burkina Faso : Voici la charte modifiée et adoptée ce 25 (...)
Burkina Faso : Ce qu’il faut retenir de la charte (...)
Assises nationales : “Ce qu’il faut rechercher, ce n’est (...)
Burkina/Assises nationales : « Une fenêtre d’opportunités à
Burkina/Assises nationales : Vers le pire scénario pour (...)
Organisation d’élections : Le Mali à l’école du Burkina (...)
Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa (...)
Assises nationales : Les acteurs publics gagneraient à (...)
Burkina Faso : Le Socle citoyen pour la libération (...)
Burkina : « Il nous faut de vrais idéologues, pas des (...)
Burkina/Assises nationales : Le Mouvement patriotique (...)
Burkina/Assises nationales : La Marche pour la patrie (...)
Assises nationales : Le Réseau des Patriotes favorable à (...)
Burkina : La Présidence du Faso met en garde les (...)
Burkina/Assises nationales : Les dates des 25 et 26 mai (...)
15-Mai : Le capitaine Ibrahim Traoré invite les (...)
Burkina : Le Rassemblement pour le salut national (...)
Suspension des activités des partis politiques : "Il est (...)
Burkina : "L’histoire nous a fait chance en nous (...)
Bobo-Dioulasso : « La prolongation de la transition est (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12516


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés