Actualités :: Assises criminelles de Ouagadougou : L’affaire Oumarou Clément, inch Allah (...)

La chambre criminelle de la cour d’appel de Ouagadougou tiendra ses assises du 15 au 21 février prochain. Parmi les affaires inscrites au rôle, les dossiers Oumarou Clément Ouédraogo et Saul Traoré.

C’est pour parler de cette actualité judiciaire, que le procureur général, Abdoulaye Barry, a donné hier 10 février un point de presse.

Au menu de ces assises, 5 assassinats, 2 meurtres, 2 viols et 2 détournements de deniers publics. Parmi ces dossiers, l’affaire Oumarou Clément Ouédraogo, qui refait surface après avoir été programmée une première fois pour les assises d’août 2003. C’est, selon le procureur général, pour des raisons techniques que cette affaire n’avait pas pu être jugée comme prévu.

En effet, les délais prescrits par la loi pour notifier à l’accusé son arrêt de renvoi n’avaient pas été respectés à l’époque. Aujourd’hui, le dossier refait son apparition au rôle des prochaines assises et sera jugé si la gendarmerie parvient d’ici là à toucher l’accusé, Ouattara Yacouba, militaire suspendu depuis son inculpation, pour lui notifier sa convocation. Il se trouverait présentement dans la région des Hauts-Bassins et, selon le procureur Abdoulaye Barry, on a bon espoir de le retrouver cette fois dans les délais, c’est-à-dire avant le 18 février, date prévue pour le procès.

Saul comparaîtra mercredi

Second dossier attendu au cours de ces assises, l’affaire Saul Traoré, du nom de ce jeune homme qui, l’an dernier, avait semé la psychose dans les foyers ouagalais en égorgeant deux jeunes filles pour des raisons obscures. Il comparaîtra devant la Cour, mercredi prochain, avec ses cinq complices. Cette session, confiera le procureur général, a un budget de 1 496 900 FCFA, comprenant des charges telles que le transport et les indemnités des jurés, les taxes à témoins (transport, hébergement), etc.

Mais dorénavant, a annoncé M. Barry, la session de la chambre criminelle a vocation à être permanente à l’instar des autres chambres de la Cour d’appel telles que la Chambre correctionnelle, la Chambre civile ou la Chambre d’accusation. "C’est dans cette optique que la dernière session du Conseil supérieur de la magistrature a nommé un président de chambre (spécialement chargé de la chambre criminelle) à la Cour d’appel de Ouagadougou".

Pour l’heure, elle se réunira une fois par trimestre, ce qui contribuera à réduire les coûts d’organisation et à évacuer les nombreux dossiers (environ 500 à ce jour) provenant des 8 juridictions du ressort de la Cour d’appel de Ouaga et qui attendent toujours d’être jugés.

Autre sujet abordé au cours de ce point de presse, la question de la corruption dans la justice, qui continue de défrayer la chronique. Pour le procureur général, la justice étant considérée comme le dernier rempart du citoyen, cela rend le phénomène d’autant plus inquiétant.

Il a rappelé qu’une commission a été créée par le dernier Conseil supérieur de la magistrature. Elle sillonne présentement les différentes juridictions et rendra bientôt ses conclusions. En tout état de cause, a-t-il ajouté, le département de la justice prend le problème à cœur. Mais ce qui est regrettable, ce sont les déchirements auxquels on assiste par voie de presse, quand on sait que la justice doit travailler dans une certaine sérénité.

H. Marie Ouédraogo
L’Observateur

Burkina : Le leader politique, Amadou Tall, appelle à (...)
Burkina/Projet de loi portant statut de la magistrature (...)
Burkina Faso : « Il n’y aura pas d’élections tant que le (...)
Gestion du fret : Le CBC reçoit les orientations du Chef (...)
Burkina : Quand les pouvoirs peinent à assurer la (...)
Burkina : Colonel Boukaré Zoungrana désormais ambassadeur (...)
Burkina Faso/MPSR2 : L’échéance de la Transition nécessite (...)
Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de (...)
Burkina : Le Parti Panafricain pour le Salut exhorte (...)
Investiture du Président Bassirou Faye : Voici les (...)
Investiture de Bassirou Diomaye Faye : Le Capitaine (...)
Sénégal : Le CDP félicite le nouveau Président Bassirou (...)
Mobilisation générale et de la mise en garde : Le (...)
Santé : Le conseil des ministres dissout la centrale (...)
Acquisition d’armements : Autorisation d’octroi d’une (...)
Journées nationales d’engagement politique : « Si vous (...)
Burkina/Missions d’audits : La primature met fin aux (...)
Centre pénitentiaire agricole de Baporo : Accroître les (...)
Situation sécuritaire : Le Haut-commissariat des Nations (...)
Burkina Faso : Le gouvernement fait le point de ses (...)
Burkina : Le conseil des ministres adopte un (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12495



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés