Actualités :: Cours des comptes : 2005, année décisive

"Pour notre jeune institution, l’année 2005 sera une étape décisive dans son évolution". C’est l’annonce faite, vendredi 28 janvier à Ouagadougou, par le premier président de la Cour des comptes, Boureima Pierre Nébié.

C’était au cours de la traditionnelle cérémonie de vœux dans cette institution qui veille au respect de l’orthodoxie financière dans les établissements publics de l’Etat et de ses démembrements.

2005, année décisive en ce sens que la Cour des comptes ambitionne d’exécuter 7 tâches majeures. Il s’agit du jugement des comptes des comptables publics de l’Etat et des collectivités locales, l’édition et la publication du premier rapport public de la cour, le contrôle de l’exécution des lois de finances, gestion 2003 et 2004, le renforcement des ressources humaines ; la poursuite du programme de formation, l’élaboration d’un plan de communication et l’étude de la gestion informatisée des comptes de gestion.

"La tâche est immense, j’en conviens, mais avec l’ardeur que je connais à tout un chacun, ces objectifs ne sont pas au-delà de nos capacités. C’est pourquoi, j’invite chacun à redoubler d’effort dans le travail, à cultiver un esprit de famille, dans un climat de franche collaboration grâce auxquelles je suis certain, nous atteindrons l’excellence", a dit Boureima Pierre Nebié à ses collaborateurs.

Des collaborateurs qui promettent de relever le défi mais qui voudraient voir certaines difficultés résolues.

Selon la représentante des travailleurs à la cérémonie, Mme Gisèle Sawadogo, "il faut que la Cour des comptes ait un cadre de travail digne et qui force administration et respect". Un siège est en construction et les travailleurs de la Cour voudraient y déménager le plus tôt possible.

Le personnel souhaite également le renforcement de leurs capacités ainsi que la mise en place de mécanismes de motivation. Cela accroîtrait, de l’avis de Mme Sawadogo, les performances de la cour.

Il souhaite enfin, la relecture des textes régissant la Cour des comptes et la prise des textes d’application. Des agents qui formulent des vœux de santé, de paix, de succès et de prospérité pour leur premier président et sa famille.

Boureima Pierre Nebié, très sensible, dit avoir bien noté les doléances et espère y trouver des réponses avec l’aide de tous. "L’avenir se construit grâce aux contributions de tous," indique M. Nébié.

Il faut savoir qu’en 2004, la cour a procédé au contrôle budgétaire et de gestion des établissements publics de l’Etat, des collectivités locales et des entreprises publiques ci-après : Projet éducation de base non formelle, PNGT2, ENEP de Fada, CHR de Gaoua, Régie du bureau des douanes de Ouaga Inter, Projet Sida, Programme décennal de développement de l’éducation de base (PDDEB), contrôle de la subvention..... campagne accordée aux partis politiques pour l’année 2003, appel d’offre pour la construction de l’hôtel de ville de Ouagadougou, bilan financier du 75e anniversaire de la commune de Bobo, province du Houet, commune de Ouahigouya, commune de Léo, contrôle de l’exécution de la loi des finances gestion 2002 et la déclaration générale de conformité.

Un bilan que Boureima Pierre Nebié juge modeste mais qu’il salue parce qu’obtenu dans des conditions qui ont souvent nécessité un surpassement de soi. Pour 2005, il fixe la barre plus haut...

Victorien A. SAWADOGO (visaw@yahoo.fr)
Sidwaya

Ouagadougou : Le Mouvement burkinabè pour la démocratie (...)
Adoption de la loi sur les conditions d’entrée et de (...)
Gestion du foncier au Burkina : le gouvernement met en (...)
Sanctions contre le Niger : Le président du CDP en (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : Nandy (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : (...)
Burkina / Crise sécuritaire : « La résolution passe aussi (...)
Burkina : « Il faut réviser la charte pour permettre à la (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré échange avec (...)
Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais (...)
Hommage à Bongnessan Arsène Yé, metteur en scène des (...)
Burkina : Une semaine après l’enlèvement de Hervé KAM, (...)
Burkina / Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : Des (...)
Retrait des Etats de l’AES de la CEDEAO : « Nous partons (...)
Sécurité du président : « Pour ma personne, je n’ai pas (...)
Burkina : « On va organiser les élections comment à (...)
Pr Hamidou Sawadogo : « Le retrait du Burkina, du Mali (...)
Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : L’Union (...)
Les Etats du Liptako Gourma quittent la CEDEAO : La (...)
Burkina : Le chef de l’Etat, Capitaine Ibrahim Traoré, (...)
Burkina/Politique : Eddie Komboïgo demeure le « seul et (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12453


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés