Actualités :: Sommet des premières dames d’Afrique : 3 000 personnes attendues à (...)

Le comité national d’organisation de la conférence des premières dames d’Afrique sur le Sida et la prévention des conflits en Afrique a animé un petit déjeuner de presse, mardi 1er février 2005 à Ouagadougou.

Cette conférence aura lieu le 9 février prochain à Ouagadougou et ambitionne d’élaborer un plan de prévention des conflits en Afrique.

Après Yaoundé au Cameroun en 2002, c’est au tour de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso d’abriter la deuxième conférence des premières dames (Les épouses des chefs d’Etat) d’Afrique sur le Sida mais également (cette fois-ci) sur la prévention des conflits sur le continent noir.

La conférence de Ouagadougou qui est une conférence conjointe de "Synergies africaines contre le Sida" et de la "Mission des premières dames d’Afrique pour la paix" selon le comité d’organisation, l’occasion de faire le bilan des actions de la lutte contre le Sida engagées depuis la rencontre de Yaoundé et surtout, d’élaborer un plan de paix pour l’Afrique. Le Sommet des premières dames dont l’honneur revient à Mme Chantal Compaoré du Burkina Faso, présidente de la Fondation Suka, aura pour thème : "Le rôle des premières dames d’Afrique dans la lutte contre le Sida et dans la prévention des conflits en Afrique". Avant la tenue de ce Sommet, des experts se pencheront sur le thème les 7 et 8 février 2005. Les conclusions de leurs travaux seront soumises à la conférence.

Simone Gbagbo viendra-t-elle à Ouaga ?

Pour ce qui est de la participation, le comité national d’organisation prévoit au moins, trois mille (3 000) personnes. Déjà vingt-cinq (25) premières dames ont confirmé leur participation. Interrogé sur la participation de l’épouse du président ivoirien, Mme Simone Gbagbo, le président du comité national d’organisation, M. Sabnè Koanda répond : "Mme Simone Gbagbo, pour des raisons de calendrier parlementaire très chargé, ne fera pas le déplacement de Ouagadougou mais il se pourrait qu’elle envoie ses représentants". La certitude est donc que la première dame de Côte d’Ivoire a été invitée et qu’une délégation ivoirienne est attendue au Sommet de Ouagadougou.

Sommet par lequel "Synergies africaines contre le Sida et les souffrances" que préside Mme Chantal Biya du Cameroun et l’Organisation des premières dames d’Afrique pour la lutte contre le Sida (OPDAS) dirigée par Mme Kagamé du Rwanda, tentent de fédérer leurs forces pour mieux combattre la pandémie qui ravage le continent africain. Un comité de suivi élu depuis la rencontre de Yaoundé s’attellera à Ouagadougou à faire le point des actions engagées depuis 2002 pour vaincre le Sida.

Un bilan qui permettra aux premières dames d’Afrique de mieux mener leur lutte. S’inscrivant dans les conclusions des Sommets de Beijing et de l’Union africaine, les premières dames qui s’engagent à promouvoir la paix en Afrique entendent à cette rencontre, élaborer un plan d’action pour la prévention des conflits. Par ailleurs, elles entendent plaider auprès des différents chefs d’Etat de l’Afrique et de la société civile pour que le Sommet de Ouagadougou ne soit pas un sommet pour rien. Un sommet dont le budget prévisionnel est de 450 millions F CFA.

Enok KINDO
Sidwaya

Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et (...)
Burkina / Promotion immobilière : « Les promoteurs sont (...)
Burkina/Foncier rural : Les députés de l’ALT créent une (...)
Efficacité des projets et programmes financés par les (...)
Burkina/ Politique : La France insoumise s’offusque des (...)
Ouagadougou : Le Mouvement burkinabè pour la démocratie (...)
Adoption de la loi sur les conditions d’entrée et de (...)
Gestion du foncier au Burkina : le gouvernement met en (...)
Sanctions contre le Niger : Le président du CDP en (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : Nandy (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : (...)
Burkina / Crise sécuritaire : « La résolution passe aussi (...)
Burkina : « Il faut réviser la charte pour permettre à la (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré échange avec (...)
Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais (...)
Hommage à Bongnessan Arsène Yé, metteur en scène des (...)
Burkina : Une semaine après l’enlèvement de Hervé KAM, (...)
Burkina / Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : Des (...)
Retrait des Etats de l’AES de la CEDEAO : « Nous partons (...)
Sécurité du président : « Pour ma personne, je n’ai pas (...)
Burkina : « On va organiser les élections comment à (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12453


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés