Actualités :: Commission nationale des droits humains : "Les objectifs ont été (...)

La Commission nationale des droits humains (CNDH) a rencontré la presse, mercredi 12 janvier 2005 à son siège, pour faire le bilan des activités de son premier mandat.

Après trois ans de fonctionnement, la Commission nationale des droits humains (CNDH) est au terme de son premier mandat. Avant le renouvellement de ses membres comme le veut ses textes, la Commission a rencontré la presse pour faire le point de ses activités : rendre fonctionnelle la commission ; faire connaître la commission au plan national et international ; renforcer les capacités des membres de la commission.

Ce sont là les trois (3) objectifs principaux de la CNDH pour son premier mandat. Selon le président M. François Bado de Salle, "les objectifs sont largement atteints".

En effet, la CNDH a pu entre autres acquérir un siège, du personnel et des moyens de déplacement, réaliser des émissions à la radio et à la télévision ; éditer un dépliant pour présenter la Commission ; participer régulièrement aux sessions de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP). Par ailleurs, la Commission a introduit un dossier d’accréditation auprès du Comité international de coordination des institutions nationales des droits de l’homme, et un dossier d’affiliation à l’Association francophone des commissions nationales des droits de l’homme (AFCNDH). A ces sujets, M. Bado de Salle soutient que "la reconnaissance internationale de la commission et son affiliation à des organisations internationales est très importante dans la mesure où elles offrent des opportunités de financement et d’appuis divers". Toujours dans le cadre de la réalisation de son programme d’activité, la CNDH a organisé des conférences à l’intention de ses membres et des associations et mouvements des droits de l’homme. Entre autres thèmes développés, la lutte contre l’insécurité au Burkina et le respect des droits de l’homme ; les décès dans les lieux de détention ; la garde à vue au Burkina. Si le président de la CNDH affirme que les objectifs ont été largement atteints, il reconnaît cependant que des difficultés ont jalonné leurs réalisations : la non disponibilité des membres du bureau du fait du cumul de leurs obligations professionnelles avec les charges de la commission ; l’acquisition tardive d’un siège, le manque de budget en 2002, le gel d’une partie du budget de l’année 2003 etc.

"Fort heureusement", la commission a reçu un financement de l’Union européenne à hauteur de 57% sur un budget de plus de 111 millions. "C’est ce projet qui a permis à la commission de recruter du personnel, d’acquérir de l’équipement, du matériel roulant et de créer un minimum de conditions pour le fonctionnement de la CNDH" affirme le président. En termes de perspectives, "l’avenir s’annonce sous de meilleurs auspices pour la CNDH". Tout en poursuivant le combat pour le renforcement, le futur bureau, dont l’élection des membres est en cours, devrait s’investir davantage dans des activités de promotion et de protection des droits humains. Cela est très nécessaire d’autant plus qu’en cette année 2005, les élections présidentielle et municipales peuvent engendrer des violations des droits de l’homme.

Pauline YAMEOGO
Sidwaya

Education et formation : Une Initiative présidentielle (...)
Burkina : Le président Ibrahim Traoré préside le Conseil (...)
Burkina : Libéré, l’ambassadeur Mousbila Sankara explique (...)
Burkina /Ministère de l’économie : Un taux de réalisation (...)
Burkina : Mousbila Sankara a été "enlevé"
Burkina : Un ancien leader politique saisit le Conseil (...)
Burkina : De plain-pied dans les pratiques politiques, (...)
Burkina : Le ministre Émile Zerbo de la Sécurité affiche (...)
Burkina : Il faut désormais dire "Président du Faso, chef (...)
Burkina : Le Socle citoyen pour la libération (SOCL) (...)
Relations AES-CEDEAO : « Je t’aime, moi non plus, doit (...)
Burkina : Affaires « lieutenant-colonel Somda Evrard, (...)
Burkina : Les conditions de « libération » et de « (...)
"Reprise" de Me Guy Hervé Kam : « Il a même demandé à (...)
Burkina : « De ce que nous savons aussi du lieutenant-colonel
Affaire "Me Guy Hervé Kam" : « Nous craignons pour la (...)
Conclusions Assises nationales : "Nul doute qu’avec la (...)
Me Guy Hervé Kam : Globalement, son état de santé va (...)
Burkina/Assises nationales du 25 mai 2024 : IB et la (...)
Affaire Guy Hervé Kam : Le mouvement SENS dénonce un (...)
Burkina : Des citoyens expriment leurs attentes pour (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12537



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés