Actualités :: <I>Il était une fois le Faso</I> : Le CDP et son dépôt de (...)

A l’origine, la maison du Peuple, ce temple des spectacles et des congrès de la capitale, était la propriété du parti politique RDA. Du reste, une inscription à son fronton ainsi que deux indéboulonnables éléphanteaux sont encore là pour nous le rappeler.

On croyait qu’avec les réhabilitations tous azimuts, les révisions de certains jugements des Tribunaux populaires de la révolution (TPR) qui ont abouti quelquefois à la restitution de biens immobiliers, et à la mise en place d’un Fonds d’indemnisation des personnes victimes de la violence en politique, l’institution de la Journée de pardon, le RDA, ou ce qu’il en restait, aurait introduit un recours pour spoliation arbitraire, surtout que cet ancien parti unique a eu comme principaux responsables de célèbres avocats : Maître Hermann Yaméogo et Maître Gilbert Ouédraogo.

L’absence de réaction du RDA veut-elle signifier que ce bâtiment qui n’a pas son pareil à Ouagadougou avait été illicitement acquis et que par conséquent toute tentative de récupération serait vouée à l’échec ?

Le général Lamizana et son régime avaient-ils eu raison de procéder à la nationalisation de ce joyau ? Si non, à César ce qui est à César et au RDA ce qui est au RDA.

Quant au siège du CDP, il contraste avec l’architecture et l’esthétique d’ensemble de l’avenue Kwamé N’Krumah. Les constructions d’édifices dans cette zone et sur cette voie sont pourtant soumises à un cahier des charges des plus rigoureux.

Qui a alors délivré une « autorisation de construire » pour cette bâtisse qui ressemble plus à un dépôt de munitions qu’au Q.G. d’un grand parti. Et Simon Compaoré, le maire de la ville, n’a pas opposé de veto ?

Allons donc ! Vivement qu’on nous sorte de terre un bâtiment d’un autre genre. Quand on s’appelle CDP, qu’on habite la plus belle avenue de Ouagadougou à Manhattan sur - Kadiogo, et qu’on assure le pouvoir d’Etat depuis... disons presque 18 ans, on s’offre un siège digne de son rang, et de... Kwamé N’Krumah.

Charles Guibo
L’Observateur Paalga

Gestion du foncier au Burkina : le gouvernement met en (...)
Sanctions contre le Niger : Le président du CDP en (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : Nandy (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : (...)
Burkina / Crise sécuritaire : « La résolution passe aussi (...)
Burkina : « Il faut réviser la charte pour permettre à la (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré échange avec (...)
Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais (...)
Hommage à Bongnessan Arsène Yé, metteur en scène des (...)
Burkina : Une semaine après l’enlèvement de Hervé KAM, (...)
Burkina / Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : Des (...)
Retrait des Etats de l’AES de la CEDEAO : « Nous partons (...)
Sécurité du président : « Pour ma personne, je n’ai pas (...)
Burkina : « On va organiser les élections comment à (...)
Pr Hamidou Sawadogo : « Le retrait du Burkina, du Mali (...)
Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : L’Union (...)
Les Etats du Liptako Gourma quittent la CEDEAO : La (...)
Burkina : Le chef de l’Etat, Capitaine Ibrahim Traoré, (...)
Burkina/Politique : Eddie Komboïgo demeure le « seul et (...)
Burkina / Gouvernance : Toute justice doit être défendue, (...)
Burkina / Politique : Le CDP s’insurge contre la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12453


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés