Actualités :: Blaise Compaoré au Médiateur du Faso : "Je vous renouvelle ma (...)

Le Médiateur du Faso, Jean-Baptiste Kafando, a remis son rapport d’activités pour l’année 2003 hier 29 décembre. A l’issue de la cérémonie, le président du Faso, Blaise Compaoré lui a renouvelé sa confiance.

C’est une exigence légale que Jean-Baptiste Kafando vient d’accomplir, en vertu de loi organique portant création d’un Médiateur du Faso. Pour l’année 2003, le document présenté comprend 3 parties dont la première fait une halte réflexive sur l’indépendance de l’intégration.

Le rapport d’activités annuel 2003 dans sa 2e partie rend compte ensuite de la situation d’ensemble du traitement des dossiers. On retient ainsi que 474 réclamations ont été traitées dont 192 reçus au cours de l’année. Les plaintes (pour la plupart) concernent les problèmes relatifs à la carrière des agents de l’Etat et conséquemment le ministère de la Fonction publique et de la Reforme de l’Etat est l’institution le plus mis en cause. Enfin les perspectives d’avenir (la 3e partie) devraient accorder une attention particulière à l’éducation des citoyens Burkinabè sur ses droits et ses devoirs.

A cet effet, une série de conférences a été déjà mise en branle sur le thème du respect et de la protection du patrimoine national. Le Médiateur du Faso, Jean-Baptiste Kafando, envisage entre autres de renforcer l’accessibilité de son institution et d’améliorer ses rapports et sa collaboration avec la société civile, les médias, les organisations de défense des droits de l’homme, les secrétaires généraux des ministères et des collectivités locales.

Dans son allocution-reponse, Blaise Compaoré a souligné que le présent rapport s’inscrit dans le renforcement de l’Etat de droit. De ce fait, connaître des différents opposant l’administration et les administrés exige des valeurs sociales d’équilibre, de conciliation etc. Selon le président du Faso, les efforts fournis par le Médiateur du Faso sont à louer parce que l’action a été empreinte de lucidité de réalisme et de pédagogie.

Enfin, Blaise Compaoré a assuré Jean-Baptiste Kafando que l’indépendance du Médiateur du Faso "sera toujours garantie" en tant qu’elle permettra de "renforcer sa crédibilité, sa neutralité et son impartialité". Tout en lui renouvelant sa confiance, il l’a exhorté a poursuivre ses actions pour maintenir un climat social apaisé au Burkina.

D. Parfait SILGA
Le Pays

Gestion du foncier au Burkina : le gouvernement met en (...)
Sanctions contre le Niger : Le président du CDP en (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : Nandy (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : (...)
Burkina / Crise sécuritaire : « La résolution passe aussi (...)
Burkina : « Il faut réviser la charte pour permettre à la (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré échange avec (...)
Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais (...)
Hommage à Bongnessan Arsène Yé, metteur en scène des (...)
Burkina : Une semaine après l’enlèvement de Hervé KAM, (...)
Burkina / Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : Des (...)
Retrait des Etats de l’AES de la CEDEAO : « Nous partons (...)
Sécurité du président : « Pour ma personne, je n’ai pas (...)
Burkina : « On va organiser les élections comment à (...)
Pr Hamidou Sawadogo : « Le retrait du Burkina, du Mali (...)
Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : L’Union (...)
Les Etats du Liptako Gourma quittent la CEDEAO : La (...)
Burkina : Le chef de l’Etat, Capitaine Ibrahim Traoré, (...)
Burkina/Politique : Eddie Komboïgo demeure le « seul et (...)
Burkina / Gouvernance : Toute justice doit être défendue, (...)
Burkina / Politique : Le CDP s’insurge contre la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12453


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés