Actualités :: <I>Il était une fois le Faso</I> : Les opposants qui résistent, et les (...)

Sans doute me suis-je laissé séduire par leurs discours passés et présents. Parmi nos hommes politiques, il y en a que je n’imagine que dans l’opposition. Ils ont le talent pour animer les joutes à l’Assemblée nationale ou proférer des déclarations incendiaires, ces choses qui donnent du piquant au débat public.

Sont de ces hommes, Marc Yao, Etienne Traoré, Laurent Bado, Pierre Tapsoba, Bénéwendé Sankara, Philippe Ouédraogo, Emile Paré et j’en passe. Halidou Ouéd... Non, ne confondons pas les genres. Halidou n’est que de la société civile. Cela dit, n’allez pas croire que je souhaite que les politiciens sus cités restent éternellement dans l’opposition.

Loin de là. D’ailleurs, dans un scénario inverse, si le vent venait à tourner et que la situation l’imposait, on trouverait dans le CDP actuel des « mal causeurs » autant doués pour rendre la monnaie à ceux qui jouent aujourd’hui le rôle d’opposants.

Comme chacun le sait, un garçon comme Dim, qui garde le silence depuis un certain temps, a le don de cracher du venin. De même, si on le pousse aux cordes, Mahamadi Koanda pourrait montrer du muscle et pas seulement dans le sens figuré. Et ils sont nombreux des comme Dim et des comme Koanda dans le parti au pouvoir qui se tiennent coi parce que tout simplement ils sont du bon côté et qu’il... n’y a rien au village.

Un champion incontestable de la « mal cause » c’est bien sûr Soumane Touré. Mais à ce jour, je ne sais pas très bien dans quel camp situer Soumane.

ABC mais non CDP ? Mouvancier rebelle ? Ex-camarade travailleur ? Ex-anti impérialiste ? TSP et rien que TSP ? (Tout Sauf Philippe). Lui-même vient d’expliquer à Bogodogo qu’il est de la majorité parlementaire et non de la mouvance présidentielle. Je n’y comprend rien. Mais une chose est certaine : de tout temps, il vaut mieux avoir Soumane Touré avec soi que contre soi.

De l’opposition et des opposants au Faso, j’ai la nostalgie du Marc Yao et du Pierre Tapsoba du temps de la CNPP. L’un était un foudre de guerre à l’Assemblée des députés du peuple sous le règne de l’ODP/MT. L’autre était le redoutable chef de parti qu’on disait l’Etienne Tshisekedi du Burkina. Mais tout çà c’est fini.

Marc Yao qui excelle dans la controverse de haut niveau est contenu à présent dans une obligation de réserve du fait de ses charges au perchoir. Pierre Tapsoba ? Qui en entend parler encore ? Il est devenu un député lambda qui n’a même pas droit aux gros plans de la TNB aux plénières de l’Assemblée nationale.

Quel gâchis ! Il n’y a pas de doute, en avalant, en absorbant et pour tout dire, en tuant la CNPP, Blaise Compaoré et ses stratèges ont opéré un de leurs coups les plus fumants. Mais rien de bien nouveau sous le soleil. Nous sommes en politique et ici au Faso comme sous d’autres cieux, il y a les opposants qui tiennent le coup, quoi qu’il advienne, et il y a les opposants qui finissent par craquer et rendre les armes.

Et voilà les députés Pierre Tapsoba et Soumane Touré siégeant côte à côte et regardant tous deux dans la même direction. Les marches de l’ARDC, les contre marches de la CFD pour la tenue d’une Conférence nationale souveraine, c’était hier et c’est peut-être bien ainsi. Les oppositions, c’est fait pour être mangées.

Charles Guibo
L’Observateur Paalga

Burkina/Assises nationales : Le Mouvement patriotique (...)
Burkina/Assises nationales : La Marche pour la patrie (...)
Assises nationales : Le Réseau des Patriotes favorable à (...)
Burkina : La Présidence du Faso met en garde les (...)
Burkina/Assises nationales : Les dates des 25 et 26 mai (...)
15-Mai : Le capitaine Ibrahim Traoré invite les (...)
Burkina : Le Rassemblement pour le salut national (...)
Suspension des activités des partis politiques : "Il est (...)
Burkina : "L’histoire nous a fait chance en nous (...)
Bobo-Dioulasso : « La prolongation de la transition est (...)
Burkina/Conduite de la Transition : Mousbila Sankara (...)
Meeting de soutien à la Transition : « Nous ne voulons (...)
Burkina/Organisation des assises nationales : « Dans sa (...)
Burkina : « Chaque fois que les autorités de la (...)
Hommage à Pierre-Claver Damiba, l’homme qui savait ce (...)
Burkina : la Coalition centriste pour la paix (...)
Transition au Burkina : « Nous, les ‘’wayignans’’, (...)
Burkina/Conduite de la transition : Les députés de l’ALT (...)
Burkina : Les magistrats du parquet désormais nommés par (...)
Burkina : L’ALT examinera une proposition de loi pour (...)
Conseil des ministres : La SONABHY, le BUMIGEB et le (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12516


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés