Actualités :: CDP-Houet :toujours le mauvais exemple !

La section provinciale du CDP du Houet a tenu sa conférence d’information et de sensibilisation à l’école nationale de la Santé publique (ENSP) de Bobo-Dioulasso, le dimanche 13 décembre 2004. Une conférence à moitié réussie.

Au départ, la salle de conférence était comble. Certains militants étaient obligés de rester sous une tente dréssée pour la circonstance. Quelques minutes après l’intervention du maire de l’arrondissement de Dô, le démon perturbateur a envahi la salle. Perturbation qui empêchait le député Salia Sanou, secrétaire provincial de la section du Houet de prononcer son mot. Cette perturbation a engendré des coups de poings, de bâtons et d’objets de tout genre.

Des militants ont été sérieusement battus. Une femme même s’est évanouie car elle n’avait jamais vu cela depuis sa naissance. Cet évènement malheureux s’est produit devant le commissaire régional politique des Haut-Bassins M. Thomas Sanon qui était entouré de quelques membres du gouvernement, de militants de première heure du CDP et ressortissants de ladite province. Il s’agit des ministres des Infrastructures, de l’Administration territoriale et de l’Action sociale et de la Solidarité nationale. Sûrement que ces ministres étaient venus pour apporter leur pierre de réconciliation au sein de cette section malade. Mais hélas ! l’indiscipline caractérisée et insouhaitable a encore dominé ces militants qui n’avaient pas froid aux yeux d’étaler leur mauvaise conduite devant les membres du gouvernement qui étaient restés bouche bée. Mais quelle honte pour les militants d’un même parti de se dénigrer ainsi.

Les raisons

A vrai dire, les raisons de tous ces tiraillements tournaient autour des municipales et le renouvellement des structures du parti. A travers tout cela, on peut comprendre que c’est un problème de poste que chacun lutte pour se l’arracher. Le CDP est un parti de large rassemblement qui veut le bien de tout le monde et qui exclut tout égocentrisme . Ce comportement des militants CDP du Houet ne donne pas l’envie aux militants d’autres partis de militer au CDP. Vu ce qui s’est passé à l’Ecole nationale de la santé publique de Bobo-Dioulasso, le dimanche 13 décembre 2004, on peut dire qu’il y a bel et bien une crise au sein de la section CDP du Houet. Une crise qu’il faut résoudre à temps. Que les militants CDP du Houet se pardonnent les uns les autres pour le bien du parti et pour la bonne marche des élections municipales et présidentielles de 2005.

Au lieu de se bagarrer, il vaut mieux s’unir et chercher les voies et moyens pour la réhabilitation de la ville de Bobo-Dioulasso et le développement des départements.

A l’heure actuelle Bobo-Dioulasso souffre d’infrastructures routières. L’exemple peut être donné avec l’avenue du Général Louveau. Cette route est beaucoup fréquentée. Le nouveau bitumage n’a jamais vu le jour alors que le délai d’exécution est expiré. Les usagers de cette route et les riverains sont exposés à la poussière. Une nuée de poussière qui contient tous les microbes à cette période de l’harmattan.

Aussi, dans la commune de Bobo, il y a des déguerpis du secteur 17 qui attendent leurs parcelles. Voici des luttes qu’il faut mener. Vivement que le miracle qui a conduit les députés Salia Sanou et Alfred Sanou à se réconcilier visite aussi les autres militants du CDP qui ne veulent plus se croiser à plus forte raison se dire bonjour. Sanctionner les fauteurs de trouble c’est bon. Mais les convaincre c’est encore mieux.

Paul Raogo
L’Hebdo

Ouagadougou : Le Mouvement burkinabè pour la démocratie (...)
Adoption de la loi sur les conditions d’entrée et de (...)
Gestion du foncier au Burkina : le gouvernement met en (...)
Sanctions contre le Niger : Le président du CDP en (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : Nandy (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : (...)
Burkina / Crise sécuritaire : « La résolution passe aussi (...)
Burkina : « Il faut réviser la charte pour permettre à la (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré échange avec (...)
Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais (...)
Hommage à Bongnessan Arsène Yé, metteur en scène des (...)
Burkina : Une semaine après l’enlèvement de Hervé KAM, (...)
Burkina / Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : Des (...)
Retrait des Etats de l’AES de la CEDEAO : « Nous partons (...)
Sécurité du président : « Pour ma personne, je n’ai pas (...)
Burkina : « On va organiser les élections comment à (...)
Pr Hamidou Sawadogo : « Le retrait du Burkina, du Mali (...)
Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : L’Union (...)
Les Etats du Liptako Gourma quittent la CEDEAO : La (...)
Burkina : Le chef de l’Etat, Capitaine Ibrahim Traoré, (...)
Burkina/Politique : Eddie Komboïgo demeure le « seul et (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12453


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés