Actualités :: CDP/Zondoma : 1 parti, 2 meetings

Gourcy, le chef-lieu de la province du Zondoma a connu le dimanche 12 décembre 2004 une animation bien particulière. En effet, suite aux dissensions nées du renouvellement des structures provinciales du parti au pouvoir, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), au Zondoma, le dimanche dernier, on a enregistré à la tenue de deux meetings

L’un était organisé par la tendance du député Tahéré Ouédraogo, appuyé par les chefs coutumiers du Zondoma, qui rejette le choix d’Issouf Mandé dit Baba à la tête de la section provinciale et l’autre tenu sous la houlette du contesté Issouf Mandé, auquel a participé une mission du Bureau politique national du CDP composé des fils et filles de la région.

A notre arrivée, ce dimanche 12 décembre 2004, à Gourcy aux environs de 12 heures, il y avait grande foule lorsque nous empruntions la voie qui mène au siège du CDP. Nous nous frayions difficilement un passage entre les troupes de danses, les spectateurs et autres militants que des camions Ben venaient descendre, pour atteindre les stands dressés à l’entrée du palais du parti majoritaire.

A côté de là, la maison du député Tahéré Ouédraogo qui mène la fronde contre Issouf Mandé était elle aussi pleine de monde, notamment des chefs coutumiers de la province venus lui apporter leur soutien. C’est plus précisément à ce niveau que nous apprenions qu’une conférence provinciale du CDP devait se tenir au siège du parti dans la soirée avec comme maîtres de cérémonie des membres du Bureau politique national (BPN).

Mais selon un cdpiste de la tendance du député Tahéré Ouédraogo qui avait prévu de tenir un meeting le même jour, le maire de Gourcy aurait refusé de signer l’autorisation de la tenue du meeting à ce lieu, arguant le déroulement de la conférence provinciale. En définitive, la tendance du député (qui détient les clés du siège) a pu tenir sa rencontre à ce niveau pendant que la conférence provinciale, qui s’est muée finalement en meeting, se déroule, elle, à la Place de la nation.

Au niveau de la Place de la nation, la mobilisation était aussi forte qu’au niveau du siège lorsque nous y avons fait un tour : Troupes de danse, stands et alentours du lieu du meeting, occupés par des spectateurs ou des personnalités.

Issouf Mandé avec qui nous avons pu échangé brièvement sur l’objet de sa contestation s’excusera auprès de nous au motif qu’il devait accueillir à l’entrée de la ville la mission du BPN, qui était annoncée. Et de nous convier à faire le tour de la Place de la nation pour constater ceux qui sont acquis à sa cause.

La mission de Ouaga, composée du ministre Lassané Sawadogo, d’Elie Ouédraogo du CAPES, d’Ardjouma Ouédraogo des Engagements nationaux, du député Fatoumata Diendéré, et d’Antoine Raogo a plaidé pour la cohésion et l’unité du parti.

Pendant ce temps, au siège du CDP le député Tahéré Ouédraogo et ses lieutenants attendaient de pied ferme cette mission pour lui réaffirmer leur position.

Il s’agit, comme l’ont tous dit les représentants des jeunes, des femmes, des anciens, des chefs coutumiers, ainsi que le député, leur refus, « d’accepter de se faire guider par un aveugle, voire un analphabète et par une personne qui avait abandonné le parti pour rejoindre l’UDF ».

Le représentant des coutumiers, le chef de Roaba, réaffirmera leur soutien au député qui propose un bureau de consensus où son petit frère Souleymane Ouédraogo occupera le poste du secrétaire général de la section provinciale.

Avec ces différentes démonstrations de force des deux tendances, le coordonnateur régional du parti, Salif Diallo, a intérêt à trouver rapidement une solution avant que la situation ne dégénère totalement dans le Zondoma. Les propos entendus, en effet, de part et d’autre, mettent à nu une gangrène qui a besoin d’une chirurgie appropriée.

Cyr Payim Ouédraogo
Sidwaya

Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et (...)
Burkina / Promotion immobilière : « Les promoteurs sont (...)
Burkina/Foncier rural : Les députés de l’ALT créent une (...)
Efficacité des projets et programmes financés par les (...)
Burkina/ Politique : La France insoumise s’offusque des (...)
Ouagadougou : Le Mouvement burkinabè pour la démocratie (...)
Adoption de la loi sur les conditions d’entrée et de (...)
Gestion du foncier au Burkina : le gouvernement met en (...)
Sanctions contre le Niger : Le président du CDP en (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : Nandy (...)
Burkina / Évaluation des membres du gouvernement : (...)
Burkina / Crise sécuritaire : « La résolution passe aussi (...)
Burkina : « Il faut réviser la charte pour permettre à la (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré échange avec (...)
Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais (...)
Hommage à Bongnessan Arsène Yé, metteur en scène des (...)
Burkina : Une semaine après l’enlèvement de Hervé KAM, (...)
Burkina / Retrait des pays de l’AES de la CEDEAO : Des (...)
Retrait des Etats de l’AES de la CEDEAO : « Nous partons (...)
Sécurité du président : « Pour ma personne, je n’ai pas (...)
Burkina : « On va organiser les élections comment à (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12453


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés