Actualités :: Accusations contre Hermann Yaméogo : Salvador sauvé d’une exclusion de la (...)

La démission de Salvador Yaméogo de l’Union nationale pour la démocratie et le développement (UNDD) parti dont son frère aîné Hermann Yaméogo est président a failli créer une déchirure dans la famille. Le patriarche de la famille, très touché par la situation, a failli demander l’exclusion du petit frère du cercle familial. C’est ce qui nous revient des différentes interventions recueillies chez des "vieux" de Koudougou.

S’il y a une personne qui semble avoir été bien affectée par cette crise entre Me Hermann Yaméogo et son frère Salvador, c’est bien le doyen de la famille, El hadj Alassane Yaméogo, le Tingsoaba (chef de terre) de Koudougou. Il dit être le grand- père de Hermann Yaméogo.

Selon ses explications, quand il a eu vent de l’affaire, avant même que la presse n’en parle, il s’est déplacé dans la nuit à Ouaga, au quartier Ouaga 2000, pour rencontrer Salvador Yaméogo chez lui afin de comprendre. Malheureusement, arrivé chez ce dernier, on lui apprend qu’il était en voyage . Le sentiment d’Alassane Yaméogo était qu’on lui cachait la vérité. Il a estimé que Salvador voulait seulement l’éviter.

Malgré cela, il dit lui avoir laissé une note lui demandant de venir le voir. C’est dans cette attente qu’il a appris que l’information est passée dans la presse.
Il dit être retourné chez lui dans une grande colère et voulait demander l’exclusion de Salvador Yaméogo de la famille. Il a pour cela convoqué la famille le mardi 26 octobre dernier pour statuer sur la question. Pour justifier sa colère, le vieux dit que "Salvador ne devrait pas se comporter ainsi envers son frère".

Même s’il y avait un problème qui les opposait, ce n’est pas, selon lui, le moment de rompre avec son frère car ainsi il le couvre de honte. Il a aussi ajouté que Me Hermann Yaméogo a été mal payé par son frère. A cause de Salvador, poursuit-il, Hermann a rencontré des difficultés avec ses camarades du parti quand il l’a fait nommer ministre et fait de lui un député . "S’il se considérait comme un digne fils de Maurice, il n’allait pas se comporter ainsi", a-t-il fini par lâcher.

C’est donc ces faits qui l’ont mis en colère et qui ont failli le pousser à prendre la décision de l’exclure de la famille. Heureusement, selon ses explications, il y a eu de la médiation. Hermann Yaméogo, selon le vieux, a envoyé le maire de Koudougou ,Marcelin Yaméogo (il est responsable régional UNDD) auprès de lui pour lui demander pardon. Le message est que "nous sommes en démocratie et que chacun est libre de choisir sa voie". C’est donc cette médiation qui aurait calmé le vieux et l’aurait fait revenir sur sa décision.

C’est la même colère qui habitait les sages du parti quand nous les avons rencontrés. Un de leurs responsables, Boureima Kaboré dit Sourgou Nabiga, dit n’avoir pas accordé une grande importance à la démission de Salvador Yaméogo. D’ailleurs, ajoute-t-il, "Salvador n’est pas notre militant". "Nous le connaissons comme un fils à Maurice Yaméogo et son frère Hermann l’a fait venir de la Côte d’Ivoire pour le faire nommer ministre". Pour lui donc, c’est un problème de famille à gérer par la famille.

Ce que Boureima Kaboré, le porte-parole des vieux du parti, dit n’avoir pas digéré, c’est quand selon lui, Salvador a dit que "Hermann gère mal le parti". Pour ce vieux, le parti n’a pas de leçon à recevoir de lui. "Salvador a trouvé le parti ainsi, qu’il le laisse comme cela". Il a aussi affirmé que le départ de Salvador Yaméogo n’affectera pas la vie de l’UNDD.

Par Noraoggo Paul HIRY

Burkina Faso : Le Haut Conseil du dialogue social et le (...)
Assemblée nationale : Les députés adoptent le programme (...)
Journée nationale du paysan 2021 : 400 participants (...)
Dialogue social : Le Haut conseil remet son rapport (...)
Affaire Thomas Sankara : La France "a tenu parole", en (...)
Dossier Thomas Sankara : 34 ans après, enfin le procès (...)
Politique : Jérôme Bougouma et 92 autres militants (...)
Burkina Faso : Cap sur l’autonomie énergétique à l’horizon (...)
Dossier Thomas Sankara : Une dizaine de personnes dont (...)
Justice : La Cour d’appel de Bobo-Dioulasso se rapproche (...)
Burkina Faso : Le chef de file de l’opposition, Eddie (...)
Burkina Faso : 115 militants du MPP sanctionnés par le (...)
Présidence du Faso : Voici la nouvelle photo officielle (...)
Dr Bachir Ismaël Ouédraogo : « Si ça va pour le jeune du (...)
Mouvement pour le Changement et la Renaissance : (...)
Burkina : Le parti au pouvoir ( MPP) se penche sur des (...)
6e mandat d’Idriss Deby : Le Collectif de Tchadiens (...)
Mise en œuvre du programme de Roch Kaboré : La jeunesse (...)
Vie politique : La jeunesse du MPP en rangs serrés pour (...)
Palais de Kosyam : Les présidents de conseil d’administration
Burkina Faso : L’Assemblée nationale adopte une loi pour (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10920


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés